> retour

 

Cette rubrique présente tous les films, déposés et restaurés, indexés par le CNC, qui ont été projetés dans le cadre de leur diffusion culturelle depuis 2007.
 

[...] A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
     
 

A la conquête de l'air

   
A la conquête de l'air
A la conquête de l'air, Collection CNC

Ferdinand Zecca, 1901, France, avec Ferdinand Zecca

Au dessus des toits, Ferdinand Zecca (réalisateur et comédien), juché sur une étrange machine volante baptisée le « Fend l'air » survole les hauteurs de Belleville, tel un aéronaute. L'engin, muni d'un gouvernail, d'une quille, d'une roue et de pédales, relève à la fois du sous-marin de poche et du vélocipède à moteur. Zecca, satisfait de sa performance salue son auditoire à plusieurs reprises jusqu'à lâcher sa casquette. Enfin, il cadre le paysage en simulant un carré avec ses deux mains en guise de prise de vue cinématographique.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 18 mars 2009 - Festival Zoom arrière à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Dimanche 10 avril 2011 - 5e édition des Retours vers le futur (Châteauroux, France)

 

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

A la conquête des cimes

   
A la conquête des cimes
A la conquête des cimes
© CGC - Compagnie Générale Cinématographique

René Moreau, 1927, France, 66mn

Hermann Perren, guide de haute montagne, prépare l'ascension de la dent du Requin avec un compagnon. Il vérifie l'équipement indispensable à tout alpiniste, corde, piolet, lunettes, doubles bas de laine et souliers ferrés. Ils quittent Chamonix, traversent la mer de Glace et arrivent au refuge du Requin. Le lendemain matin, Perren et son compagnon traversent les grands séracs, rencontrent d'immenses crevasses, qui ralentissent leur progression. Ils passent prudemment sur un pont de neige et bivouaquent quelques heures plus tard. La montée est de plus en plus difficile. Ils atteignent l'épaule du Requin et doivent grimper à pic pour arriver au sommet. La descente se fait en rappel le long de la paroi granitique et en glissade freinée par le piolet.

Ce film a été remonté et sonorisé en 1937 sous le même titre.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 26 septembre 2007 - cycle « Sur le motif : De la neige et de la glace » au Centre Pompidou (Paris)
  • Vendredi 17 juin 2011 - Duos éphémères : Carte blanche à Emily Loizeau à l'auditorium du Louvre (Paris)
  • Samedi 2 juillet 2011 - Ciné-concert d'Emily Loizeau à l'Abbaye de Fontevraud (Fontevraud, France)
  • Du 29 novembre 2012 au 22 janvier 2013 - Travelogues, programmation de la Cinémathèque Robert Lynen aux Abattoirs (Toulouse, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

A l'aube

   
Dawn

A l'aube © DR

Herbert Wilcox, 1928, Royaume-Uni, 97 mn, avec Sybil Thorndike, Ada Bodart, Gordon Craig, Marie Ault, Mary Brough, Mickey Brantford, Richard Worth, Dacia Deane, Cecil Barry, Frank Perfitt, Maurice Bradell, Edward O'Neill & Griffith Humphreys

Infirmière en chef, Miss Edith Cavell dirige l'institut médical Berkendael à Bruxelles. Au début de la première guerre mondiale, elle cache Jacques Rappart qui a réussi à échapper aux allemands, et organise sa fuite vers la frontière hollandaise en collaboration avec Ada Bodart et Julie Pitou. De ce geste solidaire va naître une organisation qui sauvera 210 soldats alliés dont un aviateur anglais. Mais, un homme arrêté à la frontière va tout révéler et dénoncer les membres de l'organisation. Le 5 août 1915 Edith Cavell est appréhendée et incarcérée à la prison de Saint Gilles ; le 7 octobre elle est condamnée à mort. Malgré les interventions de Brand Whitlock, ministre des Etats-Unis, le Général Von Sauberzweig, gouverneur militaire, demande l'exécution de la sentence dans les plus brefs délais. Le 12 octobre, à l'aube, Miss Edith Cavell est face à son peloton d'exécution qui refuse de tirer ; l'officier exécute lui-même la condamnée avec son revolver.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 14 octobre au 4 novembre 2008 - "L'Europe et la Grande Guerre" au Musée de l'Armée des Invalides (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

A nous jeunes

   
A nous jeunes
A nous jeunes, Collection CNC

Paul de Roubaix, 1943, France, 13 mn.

Les années de guerre ayant aussi saigné le monde paysan, le service civique rural fait appel aux adolescents citadins pour mener à bien les travaux agricoles et éveiller en eux le sens de la communauté nationale. Ces ouvriers, apprentis ou étudiants se familiarisent avec le maniement des machines agricoles et découvrent la rudesse du travail de la terre. Ils apprennent à se contenter d'une nourriture frugale. Pendant la moisson, ils s'initient à la technique de chargement d'une charrette de gerbes. De retour à la ferme, ils participent à la mise en gerbier et au battage, mais il leur faut aussi s'occuper des bêtes. En Champagne, en Bourgogne et dans le Bordelais, le service civique rural fournit aussi des équipes de jeunes pour la vendange et la vinification. Ils sont envoyés dans les plaines de Brie, à l'automne, pour la récolte des pommes de terre. D'autres, enfin, font la campagne des betteraves, en hiver, dans le Nord. Un rapprochement entre les citadins et les paysans est ainsi né de cette expérience.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 avril au 5 mai 2007 - 2ème édition de la « Semaine de cinéma » (Tulle, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

A nous, tout le bonheur !

   

René Bussy, 1931, France, 12mn, avec Tarquini d'Or & Cariel

Toto Tacaut, "inventeur génial", est poursuivi par la poisse. Décidé à réagir, il se procure un fétiche, un oeuf d'éléphant, en chocolat... et, aussitôt, tout lui réussi !

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 28 avril 2011 - Séance mensuelle de l'AFRHC à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

A travers la France en auto

   
A travers la France en auto
A travers la France en auto, Collection CNC

1922, France, 10mn

Un cinéaste amateur a saisi quelques étapes de son périple en automobile à travers la France : les cascades de Gimel, en Corrèze, Rocamadour, les lacs d'Annecy et du Bourget, la vallée de Chamonix, la mer de Glace, les Grands Goulets, près de Grenoble, le col du Lautaret et le massif de la Meije.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 au 28 août 2010 - « Filmer la campagne, filmer en région  » aux 26es rencontres Cinéma (Gindou, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

A votre santé !

   
A votre santé !
A votre santé !, Collection CNC

Pierre Thévenard, 1951, France

Le vin français avec ses grands crus fait partie des richesses culturelles célèbres dans le monde entier. Une discussion dans un bar avec deux clients permet d'aborder un aspect moins aimable. Ces deux personnes interrogées sur les effets dus à l'alcool sont déconcertées, car elles ont du mal à imaginer que son absorption régulière puisse altérer la santé, la personnalité et parfois provoquer des accidents du travail. Ils citent leurs aïeuls morts dans leur grand âge et pourtant bons buveurs, mais sont obligés d'admettre que leurs enfants ont une santé fragile. Une autre conséquence néfaste de la boisson abusive est la diminution des réflexes provoquant ainsi de graves accidents automobiles.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 8 au 11 octobre 2009 - Les Rendez-vous de l'Histoire : Le corps dans tous ses états (Blois, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Abeille et la rose

   

Segundo de Chomón, 1908, France, 6mn

La Reine des abeilles et sa suite dansent autour de la ruche. Soudain, une rose apparaît dans un lit de fleurs, prend vie et s'en va avec la Reine avant de retourner à son état premier. La Reine des abeilles, peinée d'avoir perdu sa compagne, s'endort après avoir respiré la rose. Une araignée la fait prisonnière mais un essaim d'abeilles arrive pour la libérer. Le tableau final est composé de ballerines incarnant roses et abeilles.

 

 
   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Abyssinie au temps de Ménélik

   
L'Abyssinie au temps de Ménélik
L'Abyssinie au temps de Ménélik
© Xavier de Froberville

Charles Martel, 1910, France

Succession de vues prises en Abyssinie : - Danse de guerriers Afars ou Issas simulant la mise à mort d'un ennemi - Danse des Oromo (ou Galla, péjoratif) - Les lions d'Ethiopie - Un maître d'école - La consultation d'un médecin blanc - Les pileuses de doura - L'empereur Ménélik et l'impératrice Taïtu en photographie - La construction d'un chemin de fer Decauville - Dedjaz Balcha, gouverneur de Harar - Réception d'un ambassadeur - Dedjaz Abraba devant le tribunal impérial - Une rivière en crue - Exercices de l'armée du Soudan anglo-égyptien.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 16 août 2009 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Acariens

   
Acariens
Acariens © Gaumont Pathé Archives

Jean Comandon, 1910, France, 5mn

Les acariens sont des arachnides minuscules ou microscopiques qui se développent librement dans la nature. Leur comportement varie selon les espèces et le milieu où ils évoluent.


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Acte sans paroles

   
Acte sans paroles
Acte sans paroles © DR

Guido Bettiol & Bruno Bettiol, 1965, France, 10min, d’après l’œuvre éponyme de Samuel Beckett

L’Homme fait des choses utiles et inutiles jusqu’au bout. Un personnage, expulsé des coulisses d’un théâtre planté au milieu d’un désert, est confronté à des objets curieux descendus du ciel par une corde. Tentant d’attraper une carafe d’eau, il doit faire face à des objets qui tombent : cubes, ciseaux de tailleur, arbre. Ce personnage sous la forme d’un pantin au visage figé presque désarticulé, affronte un monde absurde guidé dans ses actes par un sifflet strident.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 9 au 14 juin 2014 - Programme « L'animation en volume » au Festival d'animation d'Annecy (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Acteurs japonais : bataille au sabre

   
Acteurs japonais : bataille au sabre
Acteurs japonais : bataille au sabre
© Association frères Lumière

Production Lumière, 1898, France, 1mn, avec Sadanji Ichikawa

Combat acrobatique entre plusieurs hommes armés de lances et de sabres.

 

 

 

 

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 25 mai 2013 - Films d’archives au Colloque "L'altérité dans le spectacle, le spectacle de l'altérité " à l’INHA (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Acteurs japonais : danse d’homme

   
Acteurs japonais : danse d’homme
Acteurs japonais : danse d’homme
© Association frères Lumière

Production Lumière, 1899, France, 1mn

Danse exécutée par un acteur japonais.

 

 

 

 

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 25 mai 2013 - Films d’archives au Colloque "L'altérité dans le spectacle, le spectacle de l'altérité " à l’INHA (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Actua-tilt

   
Actua-tilt
Actua-tilt © SOFRA / Collection CNC

Jean Herman, 1961, France, 11min

Sur un montage de fusées s’envolant, de spationautes en apesanteur, d’explosions atomiques, de terre ravagée, d’images de morts violentes et de femmes dénudées, un homme et une femme s’interrogent sur le futur et le progrès de l’humanité tandis que dans une salle de jeux des soldats en permission, des jeunes hommes et des femmes s’adonnent aux flippers et aux simulateurs de tirs, véritables machines à tuer.

Prix festival de Tours 1960

Film déposé aux Archives françaises du film du CNC

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Adieu l’ami

   
Adieu l’ami
Adieu l’ami © Studiocanal Image / Collection CNC

Jean Herman, 1968, France, 115min, avec Alain Delon ; Charles Bronson ; Olga Georges-Picot ; Bernard Fresson ; Brigitte Fossey ; Ellen Bahl ; Jean-Claude Balard ; Michel Barcet ; Stéphane Bouy ; André Dumas ; Steve Eckardt ; Marie-Noelle Gresset ; Lisette Lebon ; Marianna Falk ; Sandrine Schmidt ; Catherine Sola

En débarquant à Marseille de retour d’Algérie, Dino Barran, un médecin militaire démobilisé, fait la connaissance d’un légionnaire en rupture de ban, Franz Propp, qui s'attache à ses pas. Une jeune femme, Isabelle, s’enquiert auprès de Barran d’un autre médecin du nom de Mozart, qui devait rentrer par le même bateau. Barran finit par apprendre que Mozart devait aider Isabelle à remettre dans le coffre de la société où elle travaille, à Paris, des titres qu’elle avait détournés. Barran décide d’aider la jeune femme. Il se fait engager comme médecin par l'entreprise, qui lui adjoint une assistante surnommée "Waterloo". Afin de replacer les titres, Barran se laisse enfermer dans les sous-sols du siège de la société lors du long week-end de Noël. Ayant suivi tous les faits et gestes de Barran, Propp s’imagine qu’il va commettre un hold-up, et se laisse également enfermer dans l’immeuble. Les deux hommes ont ainsi plusieurs nuits et plusieurs jours à passer ensemble, à essayer les milliers de combinaisons du coffre. Quand celui-ci s’ouvre enfin, il est vide ; Barran et Prop comprennent qu’ils ont été joués. Ils découvrent également le cadavre d’un des gardiens, assassiné. Ils réusissent à sortir de l'immeuble, mais sont poursuivis par la police. Propp est arrêté. Barran se réfugie chez Waterloo et ne tarde pas à découvrir que c’est elle qui a tout organisé avec Isabelle, qui est son amante. Lors d’un traquenard, les deux femmes sont tuées par la police.

Film déposé aux Archives françaises du film du CNC

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Affaire de la rue Lepic

   
L'Affaire de la rue Lepic
L'Affaire de la rue Lepic
© Succession Raymond Galoyer

Raymond Galoyer & André Yvetot, 1922, France, 19mn

Un mannequin a été chipé à la devanture d'un marchand de nouveautés. L'agent Balloche, qui le découvre dans une poubelle de la rue Lepic, l'apporte à son commissaire. Puis il s'endort et fait un rêve affreux peuplé d'apaches. Son réveil n'est qu'un autre cauchemar car il aperçoit devant lui son légendaire ennemi Bicard, le bouif célèbre, bientôt rejoint par sa non moins légendaire épouse.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Mercredi 12 septembre 2012 - Ciné-concert L'animation française à ses débuts à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 4 au 10 avril 2013 - Programme d'animations au Festival du film francophone 2013 à Athènes (Grèce)
  • Du 9 au 14 juin 2014 - Programme « L'animation en volume » au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Jeudi 23 octobre 2014 - Trésors des Archives françaises du film : le cinétisme de l’immobile à L'Hybride (Lille, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Affaire Dreyfus

   

Jean Vigne, 1966, France, 17min

Récit détaillé de l’affaire Dreyfus et des répercutions politiques et sociales, au sein de la société française.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 28 juin au 12 juillet 2013 - 12e festival de cinéma Mémoire des Toiles « La Justice » (Bois d'Arcy, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L' Affaire du collier de la reine

   

Marcel L'Herbier, France, 1945, 118mn, avec Viviane Romance, Maurice Escande, Jacques Dacqmine, Marion Dorian, Pierre Dux, Jacques François, Philippe Olive, Hélène Bellanger, Florence Lynn, Monique Cassin, Yvonne Yma, Jean Hebey, Pierre Palau, Michel Salina, André Wasley, Paul Amiot, Jean-Louis Allibert, Pierre Bertin, Pierre Labry, Jean Morel, Pierre Magnier, Marcel Delaître, Robert Dartois & Lucas Gridoux

Trois ans avant la Révolution française, Jeanne de la Motte se joue du Cardinal de Rohan et de joailliers naïfs pour subtiliser un collier prétendument destiné à la Reine dans une machination qui désignait de Rohan. Elle fut démasquée, jugée, flagellée et emprisonnée à la Salpetrière.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 23 au 30 août 2008 - 24e Rencontres Cinéma de Gindou (France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Affaires de cœur

   
Affaires de coeur
Affaires de coeur © Gaumont Pathé Archives

Émile Cohl, 1909, France, 6mn

Des cœurs naissent d'une fleur. Les uns vont se poser sur des cartes à jouer, d'autres grandissent, s'aiment et se marient. Un malotru insulte la dame de cœur et un duel éclate avec le mari. Ce dernier tue son adversaire mais il est blessé dans le combat. Grâce aux bons soins de son épouse, il guérit.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 13 juin 2008 - Programme "Une autre histoire du cinéma" au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Lundi 30 juin 2008 - Programme CNC-AFF "Du praxinoscope au cellulo..." au Festival International du Film de La Rochelle (France)
  • Vendredi 20 avril 2012 - Duos éphémères à l'auditorium du Louvre : « Un flingue et des roses » - Erik Truffaz et Marcello Giuliani (Paris)
  • Vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012 - Rétrospective Emile Cohl à la Slovenka Kinoteka de Ljubljana (Slovénie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Afghanistan

   
L’Afghanistan
L’Afghanistan © Films J. de Cavaignac

Géo Kelber, 1938, France, 15mn

Les sommets enneigés de l’Hindu Kuch dominent les vallées où les caravanes suivent la route des Indes, empruntée jadis par Alexandre le Grand, et qui mène à la frontière indo-afghane. La vallée de Bamiyan est ornée de deux statues colossales de Bouddha taillées dans la falaise. La vieille ville de Kaboul, aux murs de terre et aux ruelles tortueuses, demeure la vraie capitale de l’Afghanistan. De jeunes hommes exécutent une danse guerrière devant un public masculin. Des troupeaux de chèvres et de moutons viennent paître dans des plaines désertiques, et les caravaniers se mettent à l’ombre sous des bancs de rochers. Un petit nombre de vallées irriguées abritent la population. A l’ouest du pays, la ville fortifiée de Herat est la plus peuplée d’Afghanistan. Des hommes dansent avec frénésie, au son des tambours, jusqu’à la démence.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 13 mars 2013 - Trésors des Archives du film : Exotisme et cinéma au Lux, Scène nationale de Valence (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Agence matrimoniale

   
Agence matrimoniale
Agence matrimoniale
© Succession Jean Benoit-Lévy

Jean Benoit-Lévy, 1952, France

Dans un salon de l’aristocratie agrémenté par des angelots, un général et sa femme reçoivent des invités à marier et mettent en garde leur fille contre toute séduction. Le général danse avec une vieille fille; un veuf courtise une veuve et un timide rejoint une gracieuse convive. Un retardataire distingué s’introduit dans la danse, soutire la demoiselle de la maison à son piano et exécute avec elle un pas de deux. Il invite tour à tour les autres danseuses et subtilise leurs bijoux. Deux policiers font irruption sur le perron. Le séducteur voleur traqué, entraîne la maisonnée dans un tourbillon, se retire à l’écart sur la terrasse avec la musicienne, feint de lui déclarer son amour, s’enfuit et échappe à la justice. La jeune fille attristée regagne sa place au piano.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 30 avril au 25 mai 2014 - Hommage à Jean Epstein à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Agglutination de spirochaeta gallinarum

   
Agglutination de spirochaeta gallinarum
Agglutination de spirochaeta gallinarum
© Gaumont Pathé Archives

Jean Comandon, 1909, France, 5mn

L'injection d'une trace de sérum d'un oiseau guéri dans du sang contaminé font réagir les spirochètes, qui s'agglutinent autour d'un globule blanc.

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Agriculteur, si tu n'écoutes, il t'en coûte

   
Agriculteur, si tu n'écoutes, il t'en coûte
Agriculteur, si tu n'écoutes, il t'en coûte
Collection CNC

1933, France, 10mn

Un représentant sillonne la campagne française pour vendre des postes de TSF. Il va ainsi de ferme en ferme, où il est diversement accueilli. Certains cultivateurs n'y voient qu'une dépense futile, tandis que d'autres décident de s'équiper pour être en relation avec le monde extérieur. En écoutant les émissions consacrées au domaine agricole, ils profiteront des expériences accumulées dans cette spécialité et seront informés sur le cours des produits. La diffusion de variétés leur permettra également d'écourter les soirées. D'abord hostiles, certains fermiers finissent par changer d'avis et rejoignent les dix-sept millions de paysans déjà équipés.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 18 au 21 octobre 2012 - 15e Rendez-vous de l'histoire de Blois – « les Paysans » (Blois, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Ah ! La barbe !

   
Ah ! La barbe !
Ah ! La barbe !, Collection CNC

Segundo de Chomón, 1905, France, 2mn

Un homme se rase tranquillement devant son miroir lorsque, à la place de son propre reflet, il voit apparaître successivement trois têtes grimaçantes. Enervé, il frappe dans le miroir qui, à son grand désespoir, se brise.

 

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Dimanche 6 décembre 2009 - Séance Trucs à la Cinémathèque française (Paris)
  • Vendredi 18 février 2011 - Duos éphémères : Carte blanche à Emily Loizeau à l'Auditorium du Louvre (Paris)
  • Dimanche 10 avril 2011 - 'Au bonheur des trucages' lors de la 5e édition des Retours vers le futur (Châteauroux, France)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Aigles humains

   
Les Aigles humains
Les Aigles humains, Collection CNC

Jean-Claude Bernard, 1929, France, 21mn

Une escadrille d'avions Potez entreprend en 1929 un exploit unique dans les annales de l'aviation, le survol de la chaîne des Pyrénées en vol de groupe. Décollant par vagues successives, ils adoptent une formation en triangle, en quadrilatère ou en ligne. Ils passent au-dessus de Pau, franchissent le Gave et gagnent Lourdes, puis le pic du Ger. Leur objectif est le pic du Midi d'Ossau, qu'ils atteignent après avoir survolé le cirque de Gavarnie, le train à crémaillère de Superbagnères et Luchon.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 11 mai 2012 - 7e Soirée du film aéronautique de l'Aéro-Club de France (Paris)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Aïn-el-Ghezal, la fille de Carthage

   
Aïn-el-Ghezal, la fille de Carthage
Aïn-el-Ghezal, la fille de Carthage
Collection CNC

Albert Samama, 1924, France, avec Haydée Chikli , Si-Hadj Hadi Jebali, Si-Belgassem Ben Taieb & Si-Ahmed Dziri

A Sidi Bou Saïd dans les faubourgs de Carthage en Tunisie, Aïn-el-Ghezal la fille du caïd Bou Hanifa chef de la contrée, aime Taieb, le muezzin et maître de l'école coranique. Un jour sur le chemin, attendant le passage de son bien aimé, elle rencontre Saada le fils du cheik, un homme autoritaire et brutal, qui la remarque et décide de l'épouser. Saada se rend chez le caïd et demande la main de sa fille. Bou Hanifa réticent au début, accepte cette union quand Saada lui offre le double de la somme d'argent qu'il est d'usage de donner. A l'annonce de ce mariage forcé par son père, Aïn-el-Ghezal contrariée et triste, va, comme tous les jours, attendre le passage de l'élu de son coeur.

Le film est incomplet. Le résumé ne concerne que l'élément conservé aux Archives françaises du film du CNC.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 23 octobre 2011 - 4e édition Le Maghreb des films au cinéma Les 3 Luxembourg (Paris)
  • Mercredi 14 novembre 2012 - Festival Lumières d'Afrique à Besançon (France)
  • Du 27 juin au 4 juillet - 29e édition du festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Aix-les-Bains : la place

   
Aix-les-Bains : la place
Aix-les-Bains : la place
© Association des frères Lumière

, Production Société A. Lumière et ses Fils, 1900, France, 1min

Dans la station thermale d’Aix-les-Bains, des chaises à porteurs transportent des curistes un jour de marché ; sur la place de l’église circulent aussi piétons et véhicules à chevaux.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 12 octobre 2013 - Conférence sur le thermalisme à l’Université Paris Diderot dans le cadre de la Fête de la science (Paris)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Albourah

   
Albourah
Albourah © MH Films

Ousmane Sembene, 1962, France, Sénégal, 26mn, avec Ly Abdoulaye

Albourah, le cheval du charretier, raconte une journée de travail avec son maître, taxi à Dakar. Tôt le matin, le maître attelle l'animal et part à la recherche de clients potentiels. Sur le chemin, il prend les gens qui vont au marché. Toute la journée, il charge des matériaux, accompagne une femme à la maternité, un homme au cimetière et donne le peu d'argent qu'il a gagné au griot. A la fin de la journée, il se fait confisquer sa charrette pour avoir accepté un déménagement dans un quartier résidentiel. Dépité, il rentre chez-lui à la tombée de la nuit.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 20 avril 2012 - Rétrospective Films fantastiques français - Contes programme #4 (Cinémathèque française, Paris)
  • Du 22 octobre au 7 décembre 2013 - Reprise de la rétrospective sur le cinéma fantastique français à la cinémathèque finlandaise (Helsinki, Finlande)

 

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Album merveilleux

   
L'Album merveilleux
L'Album merveilleux © Pathé Production

Gaston Velle, 1905, France, 4mn

Un charlatan vend à un riche marquis un album contenant des images vivantes. En tournant les pages, les personnages apparaissent un à un devant lui et l'entourent. Malheureusement, ils disparaissent par enchantement à chaque fois que l'homme tente de les toucher. Furieux, il essaie alors d'attraper le charlatan qui disparaît à son tour avec l'album.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mercredi 18 avril 2012 - Rétrospective Cinéma fantastique français des Archives françaises du film du CNC à la Cinémathèque française (Paris)
  • Mardi 18 décembre 2012 - Les Rencontres de la Cinémathèque : Fantômes (Brest, France)
  • Du 2 au 6 juillet 2013 - Ateliers "Cinéma fantastique français" au festival du Court en plein air (Grenoble, France)

 

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Alchimie

   
Alchimie
Alchimie © Le Trident

Jean Grémillon, 1952, France, 7mn

Sur le grand porche de la cathédrale Notre-Dame de Paris, une statue représentant l'Alchimie tient en sa main les deux livres de la nature, l'un ouvert, l'autre fermé. Le premier livre illustre la nature visible tandis que le second s'intéresse à la nature secrète des choses, comme la réfraction de la lumière et la fécondation. Partant de l'idée que la science est l'image de la réalité et que le monde forme un ensemble, les alchimistes ont tenté de reproduire la nature par la connaissance des lois qui la régissent. Trop souvent réduite à la recherche de la pierre philosophale, l'alchimie, qui a permis la découverte de certains acides, de l'alcool ou encore de l'éther, a ouvert la voie à la chimie moderne.

 

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 1er juin 2011 - Austrian Film Museum (Vienne, Autriche)
  • Jeudi 19 avril 2012 - Cycle Jean Grémillon à la Cinémathèque suisse (Lausanne, Suisse)
  • Du 19 au 30 juin 2013 - Rétrospective Jean Grémillon à la 67e édition d’Edinburgh International Film Festival (Royaume-Uni)
  • Du 2 au 26 juillet 2013 - Rétrospective des films de Jean Grémillon au British Film Institut (Londres, Royaume-Uni)
  • Du 15 au 31 mai 2014 - Rétrospective Jean Grémillon à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 3 au 25 novembre 2014 - "Jean Grémillon : à front découvert" à la Cinémathèque royale de Belgique (Bruxelles, Belgique)
  • Dimanche 14 décembre 2014 - Hommage à Jean Grémillon au Museum of the Moving Image (New York, Etats-Unis)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Algérie année zéro

   
Algérie année zéro
Algérie année zéro © Capi FIlms / Collection CNC

Algérie année zéro, Marceline Loridan ; Jean-Pierre Sergent, 1967, France, 30min

Le 1er novembre 1962, plus d’un million d’Algériens célèbrent leur première fête nationale.
Huit ans auparavant, les premiers maquis de la révolution algérienne se sont constitués dans les monts Aurès. Au coeur du djebel, des villageois témoignent de la dureté des premiers combats et de leur exil.
Alger, entourée par les bidonvilles et constituée de quartiers pauvres et riches, continue à vivre malgré les actes terroristes de l’OAS, qui ont paralysés son économie, et l’émigration de nombreux Algériens vers la France.
Devant le lourd bilan de la guerre, la priorité est à la reconstruction du pays. Les premiers efforts sont mis sur l’éducation et l’agriculture. Dans la plaine de la Mitidja, le regroupement des paysans et des ouvriers agricoles en comités de gestion a posé les bases de la réforme agraire qui permettra la relance de la production agricole et la reconstruction des villages.
En visite, des ministres viennent promettre aux paysans la prospérité et la justice.

Le film fut interdit en France et en Algérie mais obtint le Grand prix du festival international de Leipzig en 1965.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 25 janvier 2012 - "La guerre d'Algérie, images et représentations" au Forum des Images (Paris)
  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
  • Du 2 octobre au 7 novembre 2014 - Carte blanche au CNC avec la reprise du cycle "58-68, retour sur une génération" à la Cinémathèque de Grenoble (France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Algérie et notre conscience

   

Philippe Brunet & Gilbert Prouteau, 1955, France, 19mn

Villages et récoltes brûlés, hommes et bêtes égorgés, tant de larmes et de désespoir dans ce pays devenu si beau grâce au travail de plusieurs générations. Envahie et successivement occupée par les crétois, les phéniciens puis les turcs, ayant connu la chrétienté puis l'islam, l'Algérie devint repaire de pirates barbaresques dont le corps expéditionnaire de viendront à bout. Soldats laboureurs, ces hommes virent arriver les vagues d'ouvriers parisiens de 1848 et les alsaciens de 1870. Un demi-siècle plus tard, les marécages et ergs désertiques devenus vignes, vergers et pâturages font la fierté et la richesse du pays. Mais si la population fut multipliée par dix grâce aux progrès apportés par la médecine, l'éducation et la technique, tous ne profitent pas du progrès. Aussi, après avoir lutté pour libérer le pays du joug nazi, des hommes, soutenus par des pays dont la démocratie n'est pas l'apanage ont repris les armes pour entrer en rébellion contre les inégalités. Retrouver la confiance du peuple algérien va être une lourde tâche à laquelle chacun doit souscrire pour éviter que ce drame perdure entre les deux communautés.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 11 au 15 avril 2012 - 7e édition de la Décade Cinéma et Société : El Djazair ! France-Algérie, du colonialisme à nos jours (Tulle, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Algérie humaine

   
Algérie humaine
Algérie humaine, Collection CNC

Jean-Charles Carlus, 1948, France

Point de contact traditionnel entre l'Orient et l'Occident, l'Algérie compte une population variée de Kabyles, Mozabites, Arabes, Noirs, Juifs et Européens. La majorité des musulmans algériens appartient aux populations berbères et kabyles. Les juifs représentent un groupe autochtone. Arrivés les derniers, les Européens , Français, Italiens, Espagnols, sont surtout des citadins. La population se divise en nomades des steppes et semi-nomades montagnards et sédentaires. Ces derniers vivent dans de petites propriétés maraîchères, de grandes fermes d'exploitation ou dans les villes, où les activités de commerce, d'artisanat et d'administration se développent. Aux villes musulmanes fortifiées sont venues se juxtaposer des villes nouvelles aux larges avenues. L'équipement en barrages, hôpitaux, universités et la participation de tous aux progrès, à la gestion et à l'administration du pays ont sensiblement amélioré les conditions de vie.

Ce film constitue la deuxième partie de la série "Algérie enseignement".

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 11 au 15 avril 2012 - 7e édition de la Décade Cinéma et Société : El Djazair ! France-Algérie, du colonialisme à nos jours (Tulle, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Alibi

   

Pierre Chenal, 1937, France, 83 mn, avec Erich von Stroheim, Louis Jouvet, Albert Préjean, Maurice Baquet, Jany Holt & Roger Blin.

Un télépathe qui vient d’assassiner un homme, se crée un alibi avec l’aide d’une entraîneuse à qui il offre beaucoup d’argent. Le chef de la police est persuadé que la jeune femme ment et pour la faire avouer, il envoie un jeune inspecteur lui jouer la comédie de l’amour. L’inspecteur se laisse prendre au jeu, la jeune femme lui pardonne et l’assassin se suicide.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 16 mai au 17 juin 2007 - Rétrospective Erich von Stroheim à la Filmarchiv Austria (Vienne, Autriche)

 

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Alice au pays des merveilles

   
Alice au pays des merveilles
Alice au pays des merveilles
© Studiocanal Image

Lou Bunin, Marc Maurette & Dallas G. Bower, 1948, France, Royaume-Uni, Etats-Unis, avec Raymond Bussières, David Read, Carol Marsh, Pamela Brown, Ernest Milton, Felix Aylmer & Stephen Murray

Alice, la plus jeune fille du recteur d'un collège d'Oxford, n'est pas admise à la réception organisée à l'occasion de la visite de la reine. Pour la consoler, un jeune professeur, Lewis Carroll, l'emmène faire une promenade en barque sur la Tamise. Alice s'endort pendant que Lewis raconte une histoire extraordinaire où Alice voit, sous les traits d'animaux, tous les visages familiers. Après des aventures sensationnelles, Alice se réveille pour voir passer au loin le carrosse de la reine qui s'en va.

Film mêlant animation et prise de vue réelle.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 21 avril 2012 - Rétrospective Films fantastiques français - Contes programme #3 (Cinémathèque française, Paris)
  • Samedi 9 juin 2012 - Projection au festival d'animation d'Annecy (France)
  • Du 28 novembre au 2 décembre 2012 - 11es Sommets du cinéma d'animation de Montréal à la Cinémathèque québécoise (Canada)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Allah au Cachemire

   
Allah au Cachemire
Allah au Cachemire © Ville de Saverne

Louise Weiss, 1956, France, 20mn

Au Cachemire, mosquées et temples témoignent de la cohabitation des communautés hindoue et musulmane. Dans cette région d'étangs semés d'îles maraîchères, jardiniers et pêcheurs organisent des marchés sur leurs embarcations. La principale ressource est le cèdre. La capitale, Srinagar, sur la Jhalum, est surnommée la Venise himalayenne. Le linge est lavé le long du fleuve, où s'alignent les maisons flottantes. Les brodeurs excellent dans l'art du châle. Les mahométans apportent une grande importance à la pratique de leur culte. Une secte de fanatiques commémore par des flagellations la disparition en l'an 680 d'Hussein, petit-fils de Mahomet, à Kerbala.

Les miniatures indo-persanes proviennent de la Bibliothèque nationale et du musée Guimet.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 10 juin 2011 - Hommage à Louise Weiss au Musée Guimet (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Allegro ma troppo

   
Allegro ma troppo
Allegro ma troppo
© Succession de Roubaix / Collection CNC

Paul de Roubaix, 1962, France, 13min

Regard original porté sur le rythme de vie débridé des Parisiens. Filmées en accéléré avec des arrêts sur images, défilent devant nos yeux la circulation des voitures, la foule des grands magasins, la cohue du métro, puis enfin la vie de la ville, la nuit.

Film déposé au CNC

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Alliés à Salonique

   
Les Alliés à Salonique
Les Alliés à Salonique, Collection CNC

1915, France, 9min

Les tirailleurs sénégalais, l’artillerie coloniale, les chasseurs d’Afrique, et les spahis marocains défilent à Salonique devant la foule.

 

Film indiqué comme non-retrouvé par l’ECPAD. Le seul élément disponible au CNC est incomplet et a été restauré.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 24 au 27 novembre 2014 - Festival international Jean Rouch -  " Regards Comparés : La Grèce"  à l'INALCO (Paris)
  • Du 27 juin au 4 juillet - 29e édition du festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Allo Berlin ? Ici Paris !

   
Allo Berlin ? Ici Paris !
Allo Berlin ? Ici Paris ! © Gaumont Pathé Archives

Julien Duvivier, 1931, France & Allemagne, avec Josette Day, Germaine Aussey, Wolfgang Klein, Karl Stepanek, Karl Henninger, Charles Redgie & Albert Broquin

A la faveur des transmissions d'appels et malgré la barrière des langues, Lily, jeune téléphoniste parisienne, a sympathisé avec l'Allemand Erich, qui travaille dans un standard du même type à Berlin. Elle a reçu la photo du jeune homme qui doit venir à Paris, et lui donne rendez-vous sur le quai d'une gare. Mais le voyage d'Erich est retardé et Max, un collègue indélicat, vient à sa place sans avertir les jeunes gens. Lily est surprise des manières abruptes de celui dont elle fait la connaissance. Le vrai Erich annonce enfin sa visite mais c'est Annette, collègue un peu délurée de Lily, qui prend son message et vient le chercher en endossant l'identité de son amie, et c'est au tour d'Erich d'être déçu du comportement léger de celle qu'il prend pour Lily. Max est venu avec un ami, Karl, qui, abandonné à lui-même, se perd dans Paris. Lily et Max visitent la capitale dans un car pour touristes dont le chauffeur et le guide sont complètement ivres puis vont au « Lapin Agile » ; pour leur part, Annette et Erich passent la soirée au « Bal Nègre ». Mais Max ne séduit pas Lily, et Annette échoue à aguicher Erich. Les garçons repartent pour l'Allemagne et la vie reprend son cours jusqu'à ce Lily doive à son tour se rendre à Berlin, lors de la visite du président de la république transocéanienne. Au milieu des cérémonies officielles, Lily rencontre le vrai Erich. Celui-ci réalise l'imposture de Max et s'explique avec lui dans un cabaret, où éclate une bagarre générale. Mais réunis, les jeunes gens peuvent enfin faire vraiment connaissance.

Tourné en une seule version dans les 2 langues, française et allemande

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 24 mars au 30 juin 2009 - Carte blanche aux Archives françaises du film du CNC dans les cinémathèques d'Israël
  • Du 1er au 25 mai 2009 - Rétrospective Julien Duvivier au MoMA (New York, Etats-Unis)
  • Dimanche 14 novembre 2010 - Retrospective Julien Duvivier à la National gallery of art à Washington (Etats-Unis)
  • Mardi 17 décembre 2013 - Relations franco-allemandes dans le cinéma au début des années 30 au Deutsches Filminstitut (Francfort, Allemagne)
  • Jeudi 17 avril 2014 - Programmation « Trésors des Archives françaises du film » à L’Hybride (Lille, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Allumettes fantaisistes

   
Les Allumettes fantaisistes
Les Allumettes fantaisistes, Collection CNC

Émile Cohl, 1912, France, 6mn

Des allumettes sorties d'une boîte s'animent. Elles se transforment en humains, font des sauts de mouton et de l'équilibre. Elles deviennent une figure humaine fumant la pipe. De nouvelles allumettes sortent d'une boîte et deviennent un attelage puis une figure humaine avec un cigare. Divers objets se présentent devant le cigare pour l'allumer. Enfin, une allumette vient et permet à l'homme de tirer des bouffées du cigare.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 13 juin 2009 - Projection d'un inédit d'Emile Cohl au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Du 4 au 8 novembre 2009 - Hommage à l'oeuvre d'Emile Cohl à la 13e édition du Holland Animation Film Festival (Pays-Bas)
  • Mardi 9 mars 2010 - Hommage à O'Galop et Lortac au Forum des images (Paris)
  • Du 2 au 5 décembre 2010 - Films publicitaires français aux 9es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mardi 7 juin 2011 - Programme Fignolés main au Festival international du film d'animation (Annecy, France)
  • Vendredi 2 et dimanche 4 décembre 2011 - Programme Fignolés main au Forum de Images dans le cadre du Carrefour de l'Animation (Paris)
  • Mardi 13 décembre 2011 - Programme Fignolés main au au cinéma Le Grand Logis - Festival national du film d'animation (Bruz, France)
  • Vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012 - Rétrospective Emile Cohl à la Slovenka Kinoteka de Ljubljana (Slovénie)
  • Du 21 au 24 janvier 2015 - "Usages du monde" au Festival Viva patrimoine ! au Lux, Scène nationale (Valence, France)
  • Jeudi 5 novembre 2015 - Trésors des Archives françaises du Film : Fantastique et Absurde à L'Hybride (Lille, France)

 

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L’Amant de cinq jours

   
L’Amant de cinq jours
L’Amant de cinq jours
© TF1 International / Collection CNC

Philippe de Broca, 1961, France, 90min, avec Jean-Pierre Cassel ; Jean Seberg ; Micheline Presle ; François Périer ; Claude Mansard ; Marcella Rovena ; Jean Sylvain ; Carlo Croccolo ; Gib Grossac ; Albert Michel ; Pierre Repp ; Max Doria ; Georges Douking ; Albert Mouton ; Philippe Prince ; Laure Paillette

Au cours d’une présentation des modèles de la maison de couture de son amie Madeleine, Claire fait la connaissance d’Antoine, l’amant entretenu de cette dernière. Claire ne tarde pas à tomber dans les bras du jeune homme à qui elle se présente comme la femme d’un richissime homme d’affaires, que ses occupations absorbent à longueur de temps. Elle cherche à échapper à l’ennui d’un ménage sans fantaisie : son mari Georges est en fait archiviste paléographe, fort érudit mais très mal rémunéré, et ils ont deux jeunes enfants. Grâce aux libéralités de Madeleine, Antoine peut figurer aux yeux de Claire le héros qu'elle veut voir en lui. C'est ainsi que les jours passent, elle vivant son rêve et lui, échappant à l'emprise de Madeleine qui peut se montrer tyrannique. Un jour pourtant, celle-ci découvre la trahison dont elle est victime et machine une vengeance : elle invite Georges et Claire à une grande soirée, dans le but de confondre le trio. Georges, qui sait depuis longtemps la vérité mais veut la paix pour lui et le bonheur de sa femme, refuse de jouer le jeu de Madeleine, et feint de découvrir en Antoine un garçon sympathique. Mais de retour à la maison, contrarié, il décide de faire chambre à part. Antoine, congédié par Madeleine, se remet à travailler et propose à Claire de l’épouser. Elle refuse car elle ne veut pas reproduire avec Antoine la vie de couple qu’elle connait déjà ; en outre, elle ne veut pas renoncer à Georges qu'elle aime à sa façon. Les amants décident de rompre ; déambulant le soir dans Paris, Claire recherche le charme de l’imprévu.

Film et bande annonce déposés aux Archives françaises du film du CNC

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)

 

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Amants de Vérone

   
Les Amants de Vérone
Les Amants de Vérone © Pathé Production

André Cayatte, 1949, France, 106mn, avec Marcel Dalio, Anouk Aimée, Martine Carol, Pierre Brasseur & Serge Reggiani

Transposition de Roméo et Juliette. Au cours des prises de vues d'un film inspiré du drame de Shakespeare, deux figurants, Angelo et Georgia, servent de doublures aux vedettes pour le réglage des éclairages. C'est pour eux le coup de foudre, mais tout s'oppose à ce qu'ils puissent s'aimer librement. Un rival blesse Angelo, qui meurt. Georgia s'ouvre les veines sur son corps.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 11 juillet 2012 - Festival d'été Les Estivales de l'Archipel à l'Institut Jean-Vigo (Perpignan, France)
  • Du 17 au 24 août 2013 - Cycle « Quelques rôles de second plan avant la célébrité » aux Rencontres Cinéma de Gindou (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris) ; la Cinémathèque de Toulouse
   
retour en haut  
     
 

L'Amblystome

   
L'Amblystome
L'Amblystome, Collection CNC

1913, France, 7mn

L'amblystome est un amphibien des lacs mexicains, une salamandre. Il est souvent immobile, figé, arborant une face hilare. Lorsqu'il est à l'état de larve aquatique, il est appelé axolotl ; il possède des branchies qui lui couronnent la tête et qui sont constamment agitées par les mouvements de sa respiration. Perdant ses branchies pour vivre à l'air, il se déplace péniblement sur le sable et respire par ses poumons. A sa naissance, l'embryon du batracien se libère de son oeuf et, au bout de trois mois, ses pattes non palmées se forment pour évoluer dans l'eau. Cet animal est d'une grande voracité et se nourrit de proies vivantes. Ici deux amblystomes se disputent un petit serpent de mer, chacun ayant un morceau en bouche.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 16 août 2008 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
  • 9 et 10 juillet 2011 - Carte Blanche aux Archives françaises du film à la National Gallery of Art (Washington, Etats-Unis)
  • Jeudi 5 novembre 2015 - Trésors des Archives françaises du Film : Fantastique et Absurde à L'Hybride (Lille, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Ame hindoue

   
L'Ame hindoue
L’Ame hindoue © Gaumont Pathé Archives

Alfred Chaumel, 1929, France, 25mn

Aspects multiples et variés de l’Inde : l’omniprésence de la religion à travers les temples et les divinités ; les danses des bayadères; la faune ; les traditions séculaires ; le Gange ; la Ville sainte, Bénarès ; la vie dans l’au-delà.

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 17 mars 2008 - Le Cinéma du réel présente une collection des AFF au Centre Pompidou (Paris)
  • Du 27 avril au 5 mai 2007 - 2ème édition de la « Semaine de cinéma » (Tulle, France)
  • Du 29 novembre 2012 au 22 janvier 2013 - Travelogues, programmation de la Cinémathèque Robert Lynen aux Abattoirs (Toulouse, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Américains en Amérique !

   

Raymond Vogel, 1950, France, 12mn

Dénonciation virulente de la présence et de l'influence américaine en France, des bases militaires au cinéma, en passant par le Coca-Cola et les journaux pour enfants, symboles de « gangstérisme », « de racisme ». Face à la civilisation américaine et à sa « politique de guerre » se dressent les travailleurs de la SNECMA, les mineurs de Auchel, les dockers, les consommateurs français « appréciant le bon vin », les militants communistes (jeunes vendeurs de l'Avant-Garde « militant contre les 18 mois », lecteur de L'Humanité éteignant son poste de radio...) et, enfin, les dirigeants du P.C.F. (Maurice Thorez au stade de Buffalo). L'éviction de Frédéric Joliot-Curie du haut-commissariat à l'énergie atomique, en avril 1950, est imputée à la politique américaine.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 26 juin au 3 juillet 2010 - Festival Il Cinema Ritrovato à Bologne (Italie)
  • Samedi 27 octobre 2012 - Projection de films communistes à la Cinemateca portuguesa (Lisbonne, Portugal)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L’Amérique australe

   
L'Amérique australe
L'Amérique australe, Collection CNC

Henri Saint, 1924, France, 52mn, documentaire

Henri Saint, président de l’Alliance française de Buenos-Aires, part en voyage avec sa femme.

La première partie du périple est maritime. A bord du paquebot "El Americano", ils naviguent sur les canaux fuégiens et patagoniques, découvrant les champs pétrolifères de la Terre de Feu, les manchots et les glaciers qui descendent de la cordillère Darwin ; rencontrent les Indiens Alacalufes et les bagnards à Ushuaia.
La partie terrestre du voyage les conduit à Puerto Montt vers les lacs andins. C'est l"occasion de découvrir une fête liturgique des indiens Araucans : le sacrifice "Mente Pio Quen Collin", puis la grotte peinte "Los Leones". Après une fête champêtre à Nahuel Huapi, le voyage s’achève à Puerto Varas.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 17 mars 2008 - Le Cinéma du réel présente une collection des AFF au Centre Pompidou (Paris)
  • Janvier 2016 - Ciné-concert à la Maison de l'Argentine de la Cité Universitaire de Paris (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Amitié noire

   
L' Amitié noire
L' Amitié noire, Collection CNC

François Villiers, 1946, France, 19mn

A Brazzaville qui est devenue la capitale de la France combattante, est créée le 18 juin 1943 Radio-Brazzaville qui établit le contact entre les Français de Brazzaville et des colonies et ceux de la métropole. Les postes de brousse aident à l'organisation de la résistance. Un administrateur, également médecin, va de village en village pour une inspection des territoires. En pirogue, il parcourt les fleuves, les forêts tropicales, la savane et les hauts plateaux. Dans un village, nous observons un sculpteur sur bois, la construction d'une case, des femmes qui filent, le pilage du mil, la confection de babouches et de sacs, le tissage et la teinte des étoffes. Dans un autre, c'est le forgeron et le potier qui s'activent. Les femmes exhibent leur beauté et leurs bijoux. Au marché les échanges sont très importants. La danse occupe une part importante dans la vie des villageois. Ils dansent seuls, en couple ou en groupe. Tous les moments de la vie sont rythmés par des danses, comme par exemple les cérémonies funéraires. Le sultan admire la parade de ses cavaliers. Tous les africains s'unissent pour défendre la France.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 au 10 novembre 2010 - 8e Festival des cinémas d'Afrique du Pays d'Apt (Apt, France)
  • Du 2 octobre au 22 novembre 2013 - Rétrospective en hommage à Jean Cocteau à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Amok

   

Fedor Ozep, 1934, France, avec Marcelle Chantal, Madeleine Guitty, Jean Yonnel, Valéry Inkijinoff, Fréhel, Jean Servais, Claude Barghon, Soura Hari, Phili Lovray, Pierre Magnier, Hubert Daix, Toshi Komori, Jean Galland, Teddy Michaud & Josiane Lisbey

En Malaisie, une femme de la haute société vient consulter un médecin, Européen en exil. Enceinte de son amant, elle désire se débarrasser de l'enfant avant le retour de son mari. Mais le médecin refuse de pratiquer cet acte pour de l'argent ; la jeune femme repousse ses avances et s'en va. Fou de désir, le médecin cherche à la retrouver. Il finit par la découvrir, morte des suites d'un avortement clandestin ; il parvient toutefois à lui éviter le déshonneur en ne révélant pas la cause de son décès.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 20 au 23 octobre 2009 - Cinematic experience au Korean Film Archive (Séoul, Corée)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Amour violé

   

Yannick Bellon, 1978, France, avec Nathalie Nell, Alain Fourès, Michèle Simonnet, Pierre Arditi, Daniel Auteuil, Bernard Granger & Rémi Waterhouse

Un soir, Nicole, infirmière à Grenoble, se rend chez des amis. Sur une route de campagne où elle circule en vélomoteur, elle est suivie par une camionnette. Les quatre hommes à bord commencent par la taquiner puis, l'obligeant à se dévêtir, la violent tour à tour. Profondément traumatisée, Nicole pense ne jamais pouvoir surmonter cette épreuve. Une amie lui conseille de porter plainte pour que cet acte puisse avoir une suite judiciaire.

Film déposé au titre du dépôt légal sous le numéro 19890548.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 8 au 11 octobre 2009 - Les Rendez-vous de l'Histoire : Le corps dans tous ses états (Blois, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Anatole à la tour de Nesle

   
Anatole à la tour de Nesle
Anatole à la tour de Nesle © Lobster Films

Albert Dubout, 1947, France

Un messager du palais royal parcourt la ville en annonçant un concours: «Ce soir à la tour de Nesle, venez distraire Margot la belle. Moult grâces elle aura, pour le damoiseau qui vaincra.» Anatole et son terrible rival Sparadra se lancent alors à la conquête des faveurs de la belle.
Ils rivalisent d'ingéniosité pour la distraire : magie, canards musiciens, etc. Elle rit fortement mais, quand elle se lasse, envoie les deux prétendants aux oubliettes par un jeu de trappes dans le carrelage. Il leur faut alors fuir en passant à travers les murs tout en évitant les fantômes du château.


   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 11 juin 2008 - Programme "Petites histoires de France" au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Du 10 au 15 mars 2010 - 40e édition du Tampere film festival (Tampere, Finlande)
  • Dimanche 9 mai 2010 - 10e édition du Festival International du Cinéma d'Animation de Meknès (Maroc)
  • Samedi 21 décembre 2013 - Le Jour le plus Court au Musée de Cluny : le cinéma visite le Moyen-Age (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Anatole compositeur

   
Anatole compositeur
Anatole compositeur, Collection CNC

Erik, 1936, France, 8mn

Anatole, compositeur en mal d'inspiration, est aidé par Euterpe, muse de la musique. Dès lors son imagination galope mais elle est malheureusement rattrapée par l'huissier qui vient tout saisir chez lui car Anatole est sans le sou. Obligé de gagner sa vie, il décide d'auditionner aux Folies Légères pour une place dans la fosse d'orchestre. Une suite de quiproquos le fait bientôt monter en haut de l'affiche.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Anatole fait du camping

   
Anatole à la tour de Nesle
Anatole fait du camping © Lobster Films

Albert Dubout, 1945, France, 13mn

Anatole, affublé de sa colossale femme, part faire du camping. Ils chargent leurs bagages sur leur vieux cheval. Bon gré, mal gré, nos voyageurs arrivent à bon port. Ils déballent et montent la tente. Ils sont confortablement installés et s'apprêtent à déjeuner quand passe un train conduit par le voyou Sparadra, renversant tout sur son passage. Alors Anatole décide d'écouter de la musique tout en jouant de la harpe et madame fume la pipe. Sparadra arrive à la guinguette voisine où il sème la terreur. Anatole qui s'est "gonflé" en place de son matelas,atterrit sur les cornes d'une vache pour finir sa course sur Sparadra. S'ensuit une bagarre. Anatole échappe de peu à Sparadra grâce à sa femme qui assomme ce dernier. Ils s'en retournent finalement vers Paris avec leur vieux canasson.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

André Chénier

   
André Chénier
André Chénier © Gaumont Pathé Archives

Etienne Arnaud, 1910, France, 15mn, avec René Alexandre, Georges Wague, Léonce Perret, Edmond Bréon, Maurice Vinot, René Navarre, Renée Carl, Alice Tissot & Marthe Vinot

1792. Les deux frères Chénier et leurs amis Trudaine, de Pange et Malesherbes prennent part à la fête donnée par le marquis de Pastoret. Alors que son frère Marie-Joseph affirme ses sentiments révolutionnaires, André dicte un article contre les évènements quand surgissent des gardes, venus brûler et saisir les papiers du poète, qui se retire à Versailles. Après la mort suer l'échafaud de Malesherbes, son père spirituel, André rentre à Paris où il est arrêté. Le 6 Thermidor à la Maison Lazare se fait l'appel des condamnés du jour. Chénier et son ami Rouches montent ensemble sur la charrette qui les mène à l'échafaud.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 23 au 30 août 2008 - Carte Blanche aux 24e Rencontres Cinéma de Gindou (Lot, France)
  • Dimanche 18 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

André Masson et les quatre éléments

   

Jean Grémillon, 1958, France, 21min

Le décryptage de l’univers poétique du peintre André Masson donne lieu ici à une réflexion sur l’acte de création artistique. Au coeur des paysages de la Vallée d’Arc, dans son atelier au Tholonet,  le peintre travaille avec maitrise et rigueur, ordonne les éléments qui nourrissent sa méditation, organise la matière inerte pour lui donner vie. Observateur de la nature et de tout ce qui l’habite,  d’animal, de minéral ou de  végétal, André Masson est aussi obsédé par les quatre éléments auxquels même ses visages - ceux de Leiris, Eluard, Breton, Goethe ou Diego, son fils - sont reliés. 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 31 mai 2014 - Rétrospective Jean Grémillon à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Anges du péché

   
Les Anges du péché
Les Anges du péché © Editions Gallimard 

Robert Bresson, 1943, avec Renée Faure, Jany Holt, Marie-Hélène Dasté, Sylvie, Silvia Monfort, Louis Seigner, Mila Parély & Yolande Laffon.

Anne-Marie, une jeune bourgeoise, entre volontairement au couvent des dominicaines de Béthanie, qui accueille des délinquantes dès leur sortie de prison et se consacre à leur réhabilitation morale. Lors d'une visite en prison, elle remarque Thérèse, et voit en elle une âme à sauver. Mais celle-ci, rebelle à toute influence, refuse son aide. A sa sortie, animée par la vengeance, Thérèse tue son amant, responsable du vol pour lequel elle a été condamnée. Le lendemain, elle entre au couvent pour échapper à la police, et devient l'élève d'Anne-Marie. L'ardeur de cette dernière suscite l'irritation des sœurs. Après plusieurs incidents, Anne-Marie refuse d'accomplir une pénitence, qu'elle trouve injuste. La prieure l'exclut de la communauté. Désemparée, elle se réfugie chaque nuit dans le cimetière du couvent.
Un matin, les sœurs la découvrent, inanimée, sur la tombe du fondateur de l'ordre. Mourante, Anne-Marie est réintégrée au couvent et soignée par Thérèse, persuadée que celle-ci tente de découvrir son secret. Lorsque Anne-Marie prononce ses vœux, juste avant de mourir, Thérèse comprend son sacrifice, et se rend à la police.


   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 1er et  jeudi 4 octobre 2007 - Rétrospective de Robert Bresson au British Film Institute à Londres (Royaume-Uni)
  • Samedi 5 avril 2008 - Programmation "Treasures from the Archives" au Danish Film Institute (Danemark)
  • Dimanche 7 et samedi 13 septembre 2008 - Festival "Trésors cachés du Cinéma Français" à l'Institut franco-japonais de Tokyo (Japon)
  • Du 23 au 28 novembre 2010 - Carte blanche aux Archives françaises du film du CNC à la Villa Médicis (Rome, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; Cinémathèque de grenoble
   
retour en haut  
     
 

Les Anglais en voyage : II. Pirouettes et sauts périlleux
Les Anglais en voyage : III. Pirouettes et sauts périlleux

   
Les Anglais en voyage : II. Pirouettes et sauts périlleux
Les Anglais en voyage : II. Pirouettes et sauts périlleux
© Association frères Lumière

Productions de la société des frères Lumière

Trois clowns, vêtus d'une manière excentrique, saluent d'une façon burlesque avant de commencer leurs exercices. Ceux-ci consistent en pirouettes, sauts périlleux et acrobaties diverses.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 août au 9 septembre 2009 - 3e édition du Crazy Cinématographe (Luxembourg)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Anguillula aceti

   
Anguillula aceti
Anguillula aceti © Gaumont Pathé Archives

Jean Comandon, 1910, France, 4mn

L'anguillula aceti évolue dans le vinaigre. Elle peut atteindre deux millimètres de long. L'utilisation de l'ultramicroscope permet d'observer l'intérieur de l'anguillule, ses oeufs, puis les larves.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 août au 9 septembre 2009 - 3e édition du Crazy Cinématographe (Luxembourg)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Animaux domestiques

   
Les Animaux domestiques
Les Animaux domestiques © Brigitte Delpech

Robert Lortac & Landelle, 1920, France, 10mn

Alors que Microbus a décidé de remplacer ses domestiques en s'équipant de machines pour se faciliter le quotidien, Bigfellow a choisi de s'entourer de "frères inférieurs" (animaux domestiques) pour l'aider à tout faire dans sa noble demeure. A la demande de Bigfelow, Microbus lui rend visite pour témoigner des miracles qu'accomplissent les animaux domestiques, mais les deux compères ne sont pas au bout de leurs surprises, car la révolte se prépare...


Ce film a fait l'objet d'une exploitation en version courte sous le titre "Une Aventure zoologicomique".

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Mardi 9 mars 2010 - Hommage à O'Galop et Lortac au Forum des images (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Animaux transparents de la mer

   
Les Animaux transparents de la mer
Les Animaux transparents de la mer
Collection CNC

1920, France, 7mn

Lorsque les flots sont calmes, de nombreux êtres vivants à l'organisme transparent viennent à la surface de l'eau. De sa barque, un homme les saisit avec précaution car ils sont d'une grande fragilité. Parmi ces habitants de la Méditerranée se trouvent le ceste de Vénus en forme de ruban, l'halistème qui est composé d'une colonie d'êtres, les béroés qui se présentent sous la forme d'un sac et qui évoluent lentement et dont la grâce disparaît dès qu'ils sont dans la main, l'eucharistie, qui détient le record de la transparence, et les méduses qui se déplacent par des contractions brusques de leur ombrelle. Dans les lacs de Monaco apparaissent les ascidies blanches.

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 19 mai 2011 - Soirée "La Nature aime à se cacher" au petit auditorium de la BnF (Paris)
  • 9 et 10 juillet 2011 - Carte Blanche aux Archives françaises du film à la National Gallery of Art (Washington, Etats-Unis)
  • Jeudi 5 novembre 2015 - Trésors des Archives françaises du Film : Fantastique et Absurde à L'Hybride (Lille, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Annabelle Serpentine Dance

   
Annabelle Serpentine Dance
Annabelle Serpentine Dance
Collection Cinémathèque française

William Heise, 1895, Etats-Unis, 1mn

Annabelle exécute une danse serpentine.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 8 au 11 octobre 2009 - Les Rendez-vous de l'Histoire : Le corps dans tous ses états (Blois, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Annales de la guerre n° 10

   

1917, France

Le 10e numéro des Annales de la guerre traite 5 sujets d’actualité :
"Après les dernières attaques, la Division marocaine se repose" : à Vouzy, le 9 mai 1917, à l’occasion de l’anniversaire de la victoire remportée en Artois, dans la rue principale du village, pavoisée aux couleurs des Alliés (Russie, Nouvelle-Zélande, Japon, France), les troupes du 4ème Régiment de tirailleurs marocains défilent derrière la nouba. Un groupe de jeunes filles regarde passer les soldats : échanges discrets de regards mutins. Puis les soldats se détendent en pratiquant des sports d’équipe. La fanfare du régiment joue. Certains font des sauts en hauteur, l’un exécute un saut périlleux avant, d’autres s’exercent au lancer du poids. Des cavaliers, montés sur des mulets, tentent de franchir une petite haie. Un avion vient participer à la fête. Un orchestre marocain joue devant un public enthousiaste. Deux hommes en costume traditionnel accomplissent une danse du sabre. Les dames de la région donnent des prix aux vainqueurs, sous l’oeil bienveillant des officiers.
"Près du front, sous la menace des obus, une usine de guerre en plein travail" : à Pompey, au milieu des décombres, des ouvriers déblaient des gravats ; les voies ferrées aussi sont endommagées. Les femmes sont employées au labeur de guerre : des jeunes filles remplissent une brouette. Encadrées par des ouvriers, d’autres, à l’intérieur d’un atelier, exécutent des travaux de finition. Une barre d’acier sort d’un laminoir. Des mitrailleuses gardent l’usine dont on voit fumer les cheminées.
"Une héroïne française" : à Montauville, en mai 1917, l’Armée rend les honneurs à une fermière lorraine, Mme Marchal, qui en 1914, sauva des blessés français. Très émue, elle reçoit la croix de guerre, des mains du général Menvielle.
"Les lignes de l’Aisne reconquises par les soldats français (avril-mai 1917)" : vues des anciennes positions allemandes près de Vailly avec leurs tranchées et leurs casemates éventrées où gît un cadavre. Visite de plusieurs villages libérés, Vailly, Chavonne, Soupir : la nef de l’église de Vailly appartenant au premier âge gothique est ruinée, le clocher plus tardif, effondré. A Soupir, des soldats marchent dans les décombres du château. A Vailly, le 30 mai 1917, des pontonniers et scaphandriers réparent le pont. Cependant le combat continue, l’artillerie française poursuit son action contre la ligne Hindenburg.
"Revue d’un régiment de spahis marocains par le général Sarrail et Monsieur Vénizélos" : à Salonique, le 5 mars 1917, les troupes composées de spahis et de dragons sont présentées à M. Vénizélos, devant le général Sarrail. Elles forment un carrousel sur la vaste esplanade d’une ville grecque. Après le défilé, le général, à la tête de ses troupes, quitte le terrain.
[Résumé ECPAD]

L’élément disponible au CNC est incomplet, il traite :
- le 4e sujet : "Une héroïne française"
- le 5e sujet : "Revue d’un régiment de spahis marocains par le général Sarrail et Monsieur Vénizélos".

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 23 mars 2014 - Ciné-concert lors du 15e festival du film francophone de Grèce (Athènes, Grèce)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Anneaux de Liesegang

   
Les Anneaux de Liesegang
Les Anneaux de Liesegang © ONRSI

Jean Comandon, 1924, France

Une goutte de nitrate d’argent sur du bichromate de potassium dans de la gélatine provoque  une précipitation sous formes d’anneaux concentriques.

 

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 4 juillet 2013 - Conférence «  L’héritage Painlevé » par Thierry Lefebvre au  Palais de Tokyo (Paris)
  • Du 16 février au 17 mai 2015 - Films de Jean Comandon pendant l'exposition "Le Bord des mondes" au Palais de Tokyo (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Antoinette Sabrier

   

Germaine Dulac, 1928, avec Eve Francis ; Gabriel Gabrio ; Jean Toulout ; Yvette Armel ; Paul Guidé ; Paul Menant ; Paul Cervières ; Ashida

Le puissant homme d’affaires Germain Sabrier adore sa femme Antoinette mais la délaisse. Courtisée par René Dangenne, Antoinette envisage de fuir avec lui, mais apprend la ruine de son époux.
Elle refuse de l’abandonner pour lutter avec lui. Dangenne offrant un secours financier, Sabrier exige de sa femme le serment qu’elle n’a pas failli. Comme elle hésite, Sabrier lui ordonne de choisir entre René et lui. Antoinette renonce à son amour pour rester avec son mari.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 28 juin au 5 juillet 2014 - Festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Apprenti aviateur

   
L'Apprenti aviateur

L'Apprenti aviateur, Collection Filmoteca de la Unam

1910, France, 5mn

Un homme d'un certain âge décide de voler. Sous le regard désapprobateur de son valet, il tente une première expérience en sautant d'une balançoire. Puis, il se lance dans l'escalier avec des ailes attachées sur les épaules. Les résultats ne sont pas concluants. Il essaie une troisième fois. Suspendu au crochet du plafonnier, il réussit à voler avec l'aide de son valet, qui le pousse. Mais, emporté par la vitesse, il traverse la fenêtre, et se retrouve planté dans la cheminée de la maison voisine. Une dernière tentative, où en tombant sur un toit il se retrouve deux étages plus bas, dans les cuisines, met fin à ses expériences.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 21 décembre 2012 - Le jour le plus Court : 10 courts métrages muets au CNC , à la Gare Montparnasse et au Palais de Tokyo (Paris)
  • Du 5 au 17 avril 2013 - 7e festival Zoom Arrière | drÔles de films à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Apprentissages de Boireau

   
Les Apprentissages de Boireau
Les Apprentissages de Boireau
Collection CNC

Albert Capellani, 1907, France, 11mn, avec André Deed & Aurèle Sydney

Boireau est un cancre. Furieux, ses parents l'envoient en apprentissage chez un chapelier, un épicier, puis chez un coiffeur. Mais le garçon prouve à chaque fois son inaptitude et sa gaucherie, et se fait renvoyer.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mardi 9 février 2010 - Séance "Comiques et absurdes" au LUX, scène nationale de Valence (France)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
  • Vendredi 13 avril 2012 - Carte blanche 'Films comiques des pionniers du cinéma' au festival Retour vers le futur (Châteauroux, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

[Après les combats de Bois-le-Prêtre]

   
[Après les combats de Bois-le-Prêtre]
[Après les combats de Bois-le-Prêtre]
Collection CNC

1915, France

Après les combats, au front dans une tranchée, des soldats présentent les armes à un officier. Les soldats se rassemblent devant la fontaine pendant la trêve. Les troupes traversent un village, stationnent dans les rues et devant le porche d'une église. Par un passage abrité, des soldats transportent des matériaux. Un chariot est rempli de cadavres de soldats. Le bois devenu champ de bataille est totalement rasé.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 13 février 2013 - Journée d'étude 14-18 : De l'histoire au cinéma, du cinéma à l'enseignement à l'Université Saint Lô (France)
  • Du 26 janvier au 8 février 2014 - 36e Festival International du Court Métrage (Clermont-Ferrand, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Araignées de Rosalie

   
Les Araignées de Rosalie
Les Araignées de Rosalie
Collection CNC

Roméo Bosetti, 1913, France, 9mn, avec Sarah Duhamel

Rosalie, employée de maison, est superstitieuse. Elle n'hésite pas à sacrifier les objets qu'elle a sous la main pour tuer les araignées qu'elle rencontre. Un jour, en servant le repas, elle laisse tomber la soupière, et se précipite sur une araignée cachée dans la suspension. Ses patrons, excédés, la remercient. Le soir, Rosalie fait sa valise, et découvre une troisième araignée. Le même jour, sa patronne gagne à la loterie. Pour ne pas faire mentir le dicton, les bourgeois reprennent Rosalie.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Arbre aux sabots

   

Ermanno Olmi, 1978, Italie, avec Luigi Ornaghi, Francesca Mariggi, Omar Brignoli & Antonio Ferrari

A la fin du XIXème siècle, dans une grande ferme de la région de Bergame, en Lombardie, vivent plusieurs familles de métayers ; comme la terre qu'ils cultivent et les outils qui leur servent à la retourner, leurs maisons appartiennent aux propriétaires. Saison après saison, leur vie se résume à ce travail agricole, rythmée seulement par les veillées, les mariages, naissances et autres fêtes qui sont leurs uniques biens propres, et les constituent en véritable communauté, solidaire. Ainsi tout le monde vient-il en aide à une veuve qui ne peut plus nourrir ses enfants, ou à un vagabond. Et lorsque l'épouse de Batisti donne naissance à un fils, toutes les femmes sont là autour d'elle. Au printemps, Stefano, le fils des voisins des Batisti, épouse Magdalena, et toutes les familles accompagnent les jeunes mariés à l'embarcadère de la péniche qui les mène vers la ville pour leur voyage de noces. C'est aussi au printemps que croissent brusquement les tomates que le grand-père et sa petite-fille soignaient avec amour depuis des mois. Mais un jour, un prêtre remarque l'intelligence de Ninec, le fils âgé de 7 ans des Batisti, qui souhaitent qu'il poursuive ses études à l'école du village voisin. Pour lui tailler des sabots neufs, son père abat un arbre du propriétaire. S'en apercevant, celui-ci chasse la famille de la ferme.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 21 mars 2010 - 10e édition du Festival Terra di Cinema au cinéma Jacques Tati (Tremblay-en-France, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Arbre du bonheur

   
L'Arbre du bonheur
L'Arbre du bonheur, Collection CNC

1910, France, 7mn

Une paysanne donne à boire à un pèlerin épuisé. Pour la récompenser, le vieillard lui fait remplir sa cruche dans un ruisseau, près d'un arbrisseau. L'arbre du bonheur s'anime et lui offre des bijoux. Mais trois hommes, cachés derrière les buissons, se jettent sur le butin. L'arbre magique neutralise les voleurs en projetant ses épines sur leurs mains. Un sorcier apparaît, les chasse et libère la jeune femme.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Du 14 au 17 octobre 2010 - Les 13e Rendez-vous de l'Histoire, « Faire justice » (Blois, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Architectes Ayorou

   
Architectes Ayorou

Architectes Ayorou © CNRS / CFE / Collection CNC

Jean Rouch, 1970, France, 30mn

Dans la région de Tillabéry au Niger, l'architecture des maisons de terre du village d'Ayorou, au bord du fleuve Niger, a évolué vers des constructions cubiques aux hautes façades enduites de crépis lissés. L'aspect de ces habitations contraste avec les formes rondes ou ovoïdes des anciennes cases et des silos recevant les récoltes. Sur l'île d'Ayorou, l'ensemble de la population participe à la construction d'une nouvelle maison. Les hommes préparent le banco ou pisé et taillent les briques de terre crue, alors que les enfants portent ces matériaux aux bâtisseurs qui montent les murs. Dans les cours des maisons, délimitées par des murets, les femmes pilent le mil au rythme des chants et préparent le repas pour tous. Derrière sa caméra, Jean Rouch a une conversation avec Albora, le chef du canton, sur la conception et les qualités de sa maison, de style véranda-tour, construite par son père en 1946 et achevée en 1947. Albora s'entretient ensuite avec une femme sur la composition et la réalisation des enduits qui recouvrent les maisons et les murets, puis avec une jeune mariée sur la fabrication des meubles en banco. Jean Rouch demande à Albora de recueillir les avis d'une petite assemblée de personnes sur le changement d'architecture des maisons d'Ayorou. Il ressort que l'utilisation de moules pour la fabrication de briques au lieu des boulettes de terre, le nombre important de maçons et l'entraide entre les gens, répondent au souhait de chacun à avoir un meilleur habitat, comme dans les pays voisins.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 14 octobre au 19 novembre 2011 - Film Preservation Festival au MoMA (New York, Etats-Unis)
  • Dimanche 31 mai 2015 - Festival de l'histoire de l'art  au Cinéma Ermitage à Fontainebleau (Fontainebleau, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Argent

   
L'Argent
L'Argent © Marie-Ange L'Herbier

Marcel L'Herbier, 1928, 164 mn, France, avec Marie Glory, Pierre Alcover, Brigitte Helm, Yvette Guilbert, Alfred Abel, Henry Victor, Antonin Artaud, Jules Berry, Pierre Juvenet, Alexandre Mihalesco & Raymond Rouleau

Nicolas Saccard, directeur de la Banque universelle, et le banquier Alphonse Gunderman s'affrontent par sociétés interposées pour le pouvoir que procure l'argent. Après que l'une des siennes s'est effondrée à cause de Gunderman, Saccard cherche à prendre sa revanche. Il s'associe à l'aviateur Jacques Hamelin, que le journaliste Huret lui a présenté, dans l'organisation d'un raid France-Guyane destiné à tester un nouveau carburant. Il compte ainsi s'ouvrir le contrôle du pétrole mondial, mais convoite aussi la femme de Jacques, Line, que le départ prochain de l'aviateur anéantit. Toutefois, Saccard reste attaché à la baronne Sandorf. Bien qu'elle lui doive sa fortune, cette dernière oeuvre contre lui par l'entremise de Gunderman. Saccard profite des incertitudes du vol pour provoquer artificiellement une fièvre boursière. Dans le même temps, il accentue la pression qu'il exerce sur Line ; au cours d'une soirée, il la moleste, puis lui déclare sa flamme. En Guyane, Jacques Hamelin souffre d'anémie et perd progressivement la vue. Line porte plainte pour falsification de compte contre Saccard, qui lui oppose la compromission de Jacques, et la baronne l'empêche de tirer sur lui. Line vend ses titres, suivie par toutes les places boursières. Saccard est arrêté, de même que Jacques à son retour. Gunderman va détenir la Banque universelle. Jacques est acquitté. De sa cellule, Saccard échafaude de nouveaux plans.

Premier film projeté (en décembre 1928) avec des parties sonorisées sur disques (bruits de foule et d'avion).


   

Histoire de la restauration et du dépôt :

Plusieurs restaurations ont été entreprises dans les années soixante-dix, mais aucune ne respectait la cadence et le format initiaux. De plus, certains inserts et intertitres manquaient.
En 1994 une nouvelle restauration a été entreprise en repartant d'un négatif nitrate avec des intertitres allemands (12 négatifs nitrates issus du dépôt L'Herbier de 1969). Un important travail de remontage a été entrepris sur les inserts et les intertitres pour la version française. Certains proviennent de deux négatifs titres de la version française, éléments safety, et d'un contretype au cadrage sonore, d'autres ont été traduit puis refaits d'après la version allemande et les indications de Marcel L'Herbier retouvées dans ses archives.
Un travail important de conformité a été nécessaire pour le remontage des inserts et intertitres dans la version finale.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 16 janvier 2009 - Ciné-concert organisé par l'Association L'autre Cinéma à Villefranche-sur-Saône (France)
  • Jeudi 26 mars 2009 - Ciné-concert à la Coursive (La Rochelle, France)
  • Jeudi 16 avril 2009 - Hommage à Brigitte Helm à la Fondazione Cineteca Italiana (Milan, Italie)
  • Mardi 28 avril 2009 - Ciné-concert à l'Auditorium de Lyon organisé par l'institut Lumière (Lyon, France)
  • Du 24 mars au 30 juin 2009 - "Treasures from the French Archive", carte blanche au CNC dans les cinémathèques israéliennes
  • Du 4 au 7 septembre 2009 - 36e Telluride Film Festival (Telluride, Etats-Unis)
  • Dimanche 18 octobre 2009 - 3e édition de DirActors - International Film Festival à Luxembourg-Ville (Luxembourg)
  • Lundi 18 janvier 2010 - Ciné-concert avec Jean-François Zygel, au Théâtre National de Toulouse (France)
  • 22 et 23 janvier 2011 - Projection de L'Argent et Autour de l'Argent au Museum of the Moving Image (New York, Etats-Unis)
  • Samedi 12 février 2011 - Projection de L'Argent et Autour de l'Argent au Silent Film Festival (San Francisco, Etats-Unis)
  • Samedi 17 mars 2012 - 13e édition du Festival International de cinéma de las Palmas de Gran Canaria (Espagne)
  • Du 16 mars au 6 avril 2012 - Hommage à Antonin Artaud au Kinemathek Karlsruhe Studio 3 (Allemagne)
  • Lundi 16 juillet 2012 - Projection au Paramount Theatre de Seattle (Etats-Unis)
  • Du 10 au 19 mai 2013 - 4e Fashion in Film Festival au British Film Museum (Londres, Royaume-Uni)
  • Samedi 28 septembre 2013 - Programme "Pertes et profits - De la finance à l’austérité" au cinéma Nova de Bruxelles (Belgique)
  • Lundi 11 novembre 2013 - Filmpodium Zürich - Programme "L'Âge d'or du cinéma français" à Zürich (Suisse)
  • Mardi 2 décembre 2014 - Carte blanche au CNC à l'Institut Jean Vigo (Perpignan, France)
  • Samedi 7 novembre 2015 - Projection de la bande annonce au 1er Festival de la bande annonce de Bois d'Arcy (Bois d'Arcy, France)
  • Du 9 au 16 décembre 2015 - Rétrospective Marcel L'Herbier à l'ACMI Australian Centre for the moving Image (Melbourne, Australie)
  • Du 22 au 28 janvier 2016 - Carte blanche du CNC à la Cinémathèque de Roumanie (Bucarest, Roumanie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Argent

   
L'Argent
L'Argent, Collection CNC

Pierre Billon, 1936, France, 96mn, avec Pierre Richard-Willm, Véra Korène, Olga Tchekowa, Jean Worms, Marcel André, Georges Tourreil, Georges Prieur, André Gercourt, Raymond Rognoni, Philippe Richard, Odette Talazac, André Malbert, Paul Marcel, Pierre Finaly, Made Siamé, Denyse Nast, Teddy Michaud & Louis Eygen

Après le sabotage de sa société pétrolifère par les hommes de son concurrent Gunderman, le banquier Saccard se retrouve ruiné. La baronne Sandorff , une aventurière qui fut sa maîtresse, le quitte et se réfugie dans les bras d'un autre rival, Delcambre. Grâce à Hamelin et sa soeur Hélène, Saccard reprend néanmoins confiance et monte une nouvelle affaire dans les colonies, au Nibiria, où des gisements de radium ont été découverts. Devant l'énorme succès remporté par l'entreprise de Saccard, la baronne Sandorff revient vers lui. A nouveau, Gunderman décide d'organiser la faillite de son concurrent en poussant les indigènes du Nibiria à l'insurrection. Mais, alors que le plan de Gunderman semble échouer, c'est Hélène, jalouse des relations de Saccard avec la baronne, qui précipite sa ruine. Saccard comprend alors l'amour que lui porte Hélène. Sur le point d'être arrêté, il choisit la fuite.

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 10 mars 2010 - Cinémathèque française (Paris)
  • Lundi 3 mars 2014 - HPC saison 2013-2014 à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Argyronète

   
L'Argyronète
L'Argyronète, Collection CNC

Série Scientia Eclair, 1920, France

Araignée essentiellement aquatique, l'argyronète respire grâce à une bulle d'air adhérant à son abdomen. Insociable et batailleuse, c'est une familière du tissage. Elle assure l'adhérence de la couche d'air l'isolant du liquide en lissant son corps ; et bâtit dans l'eau une habitation où, véritable cloche à plongeur, elle accumule l'air.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 16 août 2009 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
  • Du 8 au 12 février 2016 - Festival Viva Patrimoine ! au LUX, scène nationale de Valence (Valence, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Arithmétique

   
Arithmétique
Arithmétique © Le Trident

Pierre Kast, 1951, France, 9mn

L'arithmétique est l'ensemble des procédés raisonnés et pratiques qui permet de compter les objets indépendamment de leur nature. A travers plusieurs démonstrations, le conférencier Raymond Queneau met en évidence quelques particularités de l'arithmétique, comme les nombres ordinaux et cardinaux ou le rôle du zéro qui sert à numéroter ce qui n'existe pas.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • 25 juin au 2 juillet 2011 - 25e édition du festival Il cinema ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Arlequin et Méphistophélès

   
Arlequin et Méphistophélès
Arlequin et Méphistophélès
© Association frères Lumière

Société A. Lumière et ses fils, 1902, France, 2min

Arlequin se promène avec Colombine dans un jardin. Pendant qu'il la laisse seule, Méphisto sort d'un puits et cherche à lui faire la cour. Pour la séduire, il ferme un bouquet de fleurs qu'il fait disparaître dans l'air. Colombine, qui reste d'abord fidèle à Arlequin, jette le bouquet dans le puits, mais le bouquet lui revient dans la main. Méphisto reprend le bouquet et le transforme en une cassette à bijoux dont il retire un collier qu'il passe au cou de Colombine. Celle-ci trouve Méphisto très agréable et elle est tout à fait conquise quand celui-ci lui fait apparaître un coffret rempli de riches vêtements qu'il lui offre. Survient alors Arlequin qui met en fuite Méphisto en lui présentant une croix, puis il arrache à Colombine les présents qu'elle avait accepté et les jette dans un puits où ils s'enflamment.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2015 - 29e édition du festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Armée des ombres

   
L'Armée des ombres
L’Armée des ombres © Studiocanal Image

Jean-Pierre Melville, 1969, France/Italie, 144 mn, avec Lino Ventura, Simone Signoret, Paul Meurisse, Serge Reggiani, Claude Mann & Paul Crauchet.

En 1942, sous l'Occupation, le gaulliste Philippe Gerbier est incarcéré dans un camp de prisonniers. Alors qu'il prépare son évasion avec un jeune communiste, il est emmené par la Gestapo au quartier général de l'hôtel Majestic à Paris. Gerbier parvient à s'échapper et rejoint à Marseille Félix, le "Bison" et le "Masque", membres de son réseau, pour exécuter le traître qui a dénoncé un groupe de résistants. Plus tard, Félix propose à l'un de ses amis, Jean-François Jardie, de se joindre à eux. Ce dernier se rend à Paris pour livrer un poste émetteur à Mathilde, une personnalité importante de la Résistance. Il en profite pour rendre visite à son frère Luc, un bourgeois philosophe dont il ne partage pas l'apparente résignation. Une nouvelle mission prévoit d'envoyer huit agents à Londres, parmi lesquels Gerbier et le grand patron de la Résistance, qui n'est autre que Luc Jardie. Lorsque Félix est arrêté par la Gestapo de Lyon et torturé, Gerbier revient en toute hâte en France. Mathilde met au point un stratagème pour sortir Félix de prison tandis que Jean-François se sacrifie pour se faire incarcérer et le prévenir. L'opération échoue en raison de l'état de santé de Félix. Pris dans une rafle, Gerbier est arrêté à son tour. Sur le point d'être exécuté, il est sauvé de justesse par l'intervention de Mathilde qui a organisé son évasion et sa retraite dans une maison isolée. Mathilde est arrêtée à son tour. Pour les membres du réseau, il n'est d'autre issue que de l'exécuter pour éviter qu'elle ne parle. Les autres seront arrêtés et exécutés dans les mois qui suivront.

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 23 septembre 2007 - Cinquantième anniversaire de la Cinémathèque hongroise (Magyar Nemzeti Filmarchivum) (Hongrie)
  • Samedi 27 octobre 2007 - Journée mondiale du patrimoine audiovisuel à la Cinémathèque portugaise (Lisbonne, Portugal)
  • Mardi 22 avril 2008 - Soirée anniversaire des 70 ans de la FIAF à la Cinémathèque française (Paris)
  • Du 24 mars au 30 juin 2009 - "Treasures from the French Archive", carte blanche dans les cinémathèques israéliennes
  • Du 26 juin au 6 juillet 2009 - 37e édition du Festival international du Film de La Rochelle ( France)
  • Samedi 23 janvier 2010 - Cinemateca portuguesa (Lisbonne, Portugal)
  • Vendredi 18 juin 2010 - 70e anniversaire de L'appel du 18 juin 1940 : projection publique sur écran géant, piazza Beaubourg (Paris)
  • Jeudi 30 janvier 2014 - Programmation mensuelle "French Cinema" à la Cinémathèque de Macédoine (Skopje, Macédoine)
  • Du 22 au 28 janvier 2016 - Carte blanche du CNC à la Cinémathèque de Roumanie (Bucarest, Roumanie)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris) ; La Cinémathèque de Toulouse
   
retour en haut  
     
 

L'Armoire volante

   
L'Armoire volante
L'Armoire volante © Pathé Production

Carlo Rim, 1948, France, 96mn, avec Fernandel, Berthe Bovy, Germaine Kerjean, Pauline Carton, Yves Deniaud, Marcel Perez, Henri Charrett, Louis Florencie, Gaston Modot & Annette

Alfred Puc, modeste fonctionnaire, attend à Paris l'arrivée de sa vieille tante, qui quitte la province en emportant son mobilier. Elle meurt de froid pendant le voyage. Les déménageurs mettent le cadavre dans une armoire. Au cours d'un arrêt, le camion est volé. Pour récupérer le cadavre de sa tante, Alfred se lance dans une poursuite qui le mène chez un brocanteur, puis dans un hôtel meublé, qui devient le siège de l'armée du Salut, à la salle des ventes, dans un théâtre. Finalement, l'armoire tombe dans une rivière, et Alfred se réveille de son étrange cauchemar.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 24 au 30 novembre 2008 - Carte blanche aux Archives françaises du film du CNC à la cinémathèque roumaine (Bucarest, Roumanie)
  • Samedi 28 avril 2012 - Rétrospective Cinéma fantastique français des Archives françaises du film du CNC à la Cinémathèque française (Paris)
  • Du 22 octobre au 7 décembre 2013 - Reprise de la rétrospective sur le cinéma fantastique français à la cinémathèque finlandaise (Helsinki, Finlande)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Arpète

   
L'Arpète
L'Arpète © Gaumont

Donatien, 1928, France, 82mn, avec Lucienne Legrand, Blanche Bernis, Pauline Carton, Raymond Guérin-Catelain, Louis Ravet, Pierre Pradier, Jean Godard, Vardannes & Donatien

Jacqueline, jeune et jolie arpète du couturier Pommier menacé par la failite, accepte de jouer une riche bourgeoise feignant d'acheter toute la collection pour apater un riche Américain, Roquedufer. Ce dernier, conquis, passe une importante commande et souhaite obtenir un rendez-vous avec Jacqueline, qui proteste avant d'accepter. Roquedufer amateur d'art rencontre le peintre, Jules Fer, qui n'est autre que son fils parti depuis plusieurs années, mais qui est aussi l'amant de Jacqueline.
Après des amours contrariées, la séparation et quelques aventures, Jacqueline, devenue propriétaire de la maison Pommier, retrouvera Jules.

 

   

Histoire de la restauration et du dépôt :

La restauration a été faite à partir des négatifs originaux. Il a été réalisé un interpositif et une nouvelle matrice de tirage. Des intertitres ont été remis à longueur de lecture et une copie 35 mm, en noir et blanc, tirée.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 8 au 24 février 2008 - Le Cinéma français des années 20 : Corps et décors - Musée d'Orsay (Paris)
  • Du 7 au 16 août 2009 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
  • Samedi 6 août 2011 - Carte Blanche aux Archives françaises du film à la National Gallery of Art (Washington, Etats-Unis)
  • Vendredi 9 et samedi 10 décembre 2011 - Programme "actrices des années 20" au Lux Scène nationale de Valence (France)
  • Du 23 au 27 mai 2012 - 14e Festival d'Anères – Cinéma muet et piano parlant (Anères, France)
  • Samedi 30 novembre 2013 - Ciné-concert  - « l’Art déco au cinéma » à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Arrastao, les amants de la mer

   
Arrastao, les amants de la mer
Arrastao, les amants de la mer
© Antoine d'Ormesson / Collection CNC

Antoine d’Ormesson, 1966, France, 106min, avec Pierre Barouh ; Duda Cavalcanti ; Jardel Filho ; Yolanda Braga ; Cecil Thiré ; Grande Otelo ; Amadei Thomas ; Philippe Laurence ; Fregolente ; Flavio Migliaccio ; Alice Teixera ; Cosme Dos Santos

Marin sans travail, Jeronimo vient rejoindre son cousin Marcos, pêcheur dans un village de la baie de Guanabara, au Brésil. Marcos aime d’un amour partagé Emaîsa, la nièce de Manoel Ferraz, propriétaire tyrannique et buveur invétéré, qui fait la loi au village et fixe le prix du poisson. Focinho, domestique et trafiquant de drogue, aime Emaîsa sans retour. Il obtient d’une sorcière un philtre d’amour mais par inadvertance, c'est Jeronimo qui le boit, se liant à jamais à Emaîsa. Focinho dit tout à Marcos, puis fait cacher de la drogue chez Jeronimo, qui est arrêté. Marcos épouse Emaîsa. Libéré faute de preuves, Jeronimo la revoit ; ils se jurent un amour éternel. Marcos, à nouveau averti par Focinho, les épargne mais tue le dénonciateur. Jeronimo quitte le village. Mais Luana, éprise de Jeronimo depuis qu'elle lui fut présentée par Ferraz, l'aperçoit en ville en compagnie d'Emaîsa. Jalouse, elle prévient Ferraz, qui envoie des tueurs. Renversée par une voiture en tentant de le rejoindre, Emaîsa vient mourir près du corps sans vie de son amant.

Film et bande annonce déposés aux Archives françaises du film du CNC

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Arrivée du train de Ramleh

   
Arrivée du train de Ramleh
Arrivée du train de Ramleh
© Association frères Lumière

Société A. Lumière et ses Fils, 1897, France

Résumé documentaire : A la gare de Ramleh à Alexandrie, en mars 1897, des voyageurs occidentaux patientent sur le quai. Lorsque le train arrive, ils s'empressent de s'approcher des voitures pour y monter tandis que des porteurs égyptiens se chargent des bagages des passagers qui descendent.

Pas de résumé dans le Catalogue des vues pour Cinématographe, 1907.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 11 novembre 2011 - Cycle sur l'Egypte à la Cinémathèque de Grenoble (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Arroseur et arrosé, III

   
Arroseur et arrosé, III
Arroseur et arrosé, III
© Association frères Lumière

Société A. Lumière et ses Fils, 1896, France

Résumé documentaire : Dans un jardin de Monplaisir (Lyon), un jardinier arrose une pelouse. Un jeune garçon arrive et pose son pied sur le tuyau pour stopper l'arrivée de l'eau. Interloqué, le jardinier regarde de près son tuyau. Le gamin soulève alors le pied et le jardinier reçoit le jet d'eau en plein figure. Furieux, il rattrape le garçon, lui donne une correction et l'arrose à son tour.

Résumé du Catalogue des vues pour Cinématographe, 1907 : Un gamin vient appuyer le pied sur le tuyau avec lequel un jardinier arrose son jardin. Ce dernier, surpris de voir le jet s'arrêter, examine la lance ; à ce moment, le gamin lève le pied ; le jet repart et l'arroseur le reçoit en pleine figure ; furieux, il court après le gamin et lui donne une correction.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 août au 9 septembre 2009 - 3e édition du Crazy Cinématographe (Luxembourg)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Arrosoir de Polycarpe

   
Arrosoir de Polycarpe
Arrosoir de Polycarpe, Collection CNC

Ernest Servaès, 1915, 5mn, avec Charles Servaès

Armé d'un arrosoir magique, Polycarpe arrose les gens de la rue, qui grandissent à vue d'oeil. Finalement, un singe se saisit de l'objet et le renverse sur Polycarpe, qui se met à rétrécir jusqu'à disparaître complètement.

 

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • 18 et 19 novembre 2010 - Soirées consacrées à l' AFRHC à la Cinémathèque suisse (Lausanne, Suisse)
  • Mercredi 8 décembre 2010 - Séance AFRHC : le cinéma comique en France avant 1914 à l'université Rennes 2 (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Art d'accommoder les bêtes

   
L'Art d'accommoder les bêtes
L'Art d'accommoder les bêtes © Gaumont

Pierre Foucaud, 1953, France, 17mn

L'homme réalise des exploits physiques qui, comparés à l'agilité du berger allemand et à la rapidité de la gazelle ou du cheval de course, semblent ridicules. La comparaison vaut aussi pour le vol des oiseaux et la nage des animaux, naturels chez eux. Conscient de son infériorité physique, l'homme a toujours encouragé et applaudi les fabulistes. Le loup qui dévore l'agneau est-il plus exécrable que l'homme qui mange un gigot d'agneau ? Les humains, qui déprécient leurs frères inférieurs dans des insultes, s'en accommodent à l'état civil ou pour déclarer leur amour.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 16 au 17 novembre 2012 - festival Extrême Cinéma à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Arthur Honegger (1892-1955)

   
Arthur Honegger (1892-1955)
Arthur Honegger (1892-1955), Collection CNC

Georges Rouquier, 1956, France , 41mn

Arthur Honegger évoque sa vie dans une interview. Né au Havre, il compose très tôt pour sa mère, puis fait des études musicales à Zurich et au Conservatoire de Paris. Après la Première Guerre mondiale, il fait partie du groupe des Six, collabore avec les ballets Diaghilev et compose "Le Roi David". Avec Jacques Ibert, il évoque avec pessimisme l'avenir de la musique, puis revient sur ses anciens collaborateurs, Jean Cocteau, Darius Milhaud, Max Jacob, Paul Valéry, Gabriele d'Annunzio, Jean Giraudoux et Paul Claudel.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 17 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Artisans

   
Les Artisans
Les Artisans © Capi Films

Joris Ivens ; Marceline Loridan, 1976, France, 14min

La Chine populaire a préservé l’artisanat traditionnel.
Autrefois rassemblés dans un quartier de Pékin, les artisans transmettaient leurs savoirs et leurs secrets de père en fils. Depuis la Révolution culturelle, ils enseignent leur savoir faire à de jeunes ouvriers.
Les métiers artisanaux sont regroupés dans des ateliers collectifs où sont fabriqués des chinoiseries réservées à l’exportation, des objets sculptés dans l’ivoire, des flacons peints à l’intérieur afin d’imiter la porcelaine et des figurines composées de miel, de farine et de colorants.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 21 mai 2014 - Cannes Classics : "Regards sur une révolution" au festival de Cannes (France)
  • Jeudi 13 novembre 2014 - « Comment Yukong déplaça les montagnes » au Festival du cinéma chinois de Paris (Paris)
  • Dimanche 31 mai 2015 - Festival de l'histoire de l'art  au Cinéma Ermitage à Fontainebleau (Fontainebleau, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Arts décoratifs modernes

   
Les Arts décoratifs modernes
Les Arts décoratifs modernes
© Gaumont Pathé Archives

1927, France, 6mn

Quelques oeuvres de maîtres des arts décoratifs : vestibule et fers forgés de salon du ferronnier Brandt ; salle à manger et intérieur populaire de Maurice Dufrêne ; salle à manger de Jallot ; panneau de bois sculpté ; décor de fenêtre de Coudyser ; métaux de Dunand pour meuble bas ; salle à manger rustique et coin repos de Francis Jourdain ; vases décorés de Bonfils et Lenoble ; lustre de cristal de Lalique.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 9 au 14 novembre 2009 - 8e édition du Festival du film de Compiègne (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Aspirateur du professeur Mécanicas

   
L'Aspirateur du professeur Mécanicas
L'Aspirateur du professeur Mécanicas
© Gaumont Pathé Archives

 

Robert Lortac, 1921, France, 2mn

La poussière est un fléau contre lequel le savant professeur Mécanicas s'efforce de lutter grâce à l'invention d'ingénieux appareils pourvus des derniers raffinements. Son aspirateur Reniflator est une véritable révolution. Dans un appartement, Bigfellow et Microbus observent le robot Reniflator en action qui renifle poussières, microbes et "crobes" entiers. Mais Reniflator dépasse toutes les attentes et, sans le moindre effort, il engloutit coussins, tableaux et rideaux. Il nettoie et fait place nette. Et, ne s'arrêtant pas là, il aspire le chien et le chat de la maison. Tout à ses excès, il s'attaque à Microbus qui s'en sort avec le nez allongé. Vexé, ce dernier s'enfuit tout en clamant que "grand nez n'a jamais déparé beau visage".
   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Mercredi 12 septembre 2012 - Ciné-concert L'animation française à ses débuts à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 4 au 10 avril 2013 - Programme d'animations au Festival du film francophone 2013 à Athènes (Grèce)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Assassinat du Duc de Guise

   
L'Assassinat du Duc de Guise
L'Assassinat du Duc de Guise, Collection CNC

Charles Le Bargy & André Calmettes, 1908, France, 17mn, avec Charles Le Bargy, Albert Lambert & Gabrielle Robinne

En 1588, le duc de Guise n'écoute pas les recommandations de sa maîtresse la marquise de Noirmoutiers, et se rend au château de Blois afin d'assister au Conseil. Pendant ce temps, le roi Henri III, qui a réuni ses derniers fidèles pour préparer l'assassinat du duc. Au Conseil, le duc de Guise est mandé par le roi. Arrivant dans un cabinet privé, il se retrouve face aux gardes qui l'assaillent et le tuent à coups de dagues. Le roi constate la mort de son rival puis le cadavre est emmené au corps de garde afin d'être brûlé dans une cheminée. Affolée, la marquise accourt et s'évanouit en voyant le roi triompher.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 28 juin au 5 juillet 2008 - Festival "Il cinema ritrovato" de Bologne (Italie) : "100 Years ago"
  • Mardi 30 Septembre 2008 - "100 ans de musique de film" à la cinémathèque hongroise (Budapest, Hongrie)
  • Lundi 27 octobre 2008 - Journée du Patrimoine FIAF à la Cineteca di Catalunya (Barcelone, Espagne)
  • Dimanche 18 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
  • Samedi 22 mai 2010 - Soirée Ciné-concert « Le Film d'art » au Château royal de Blois (Blois, France)
  • 18 et 19 novembre 2010 - Soirées consacrées à l' AFRHC à la Cinémathèque suisse (Lausanne, Suisse)
  • Mardi 18 décembre 2012 - Les Rencontres de la Cinémathèque : Fantômes (Brest, France)
  • Du 20 au 24 mars 2013 - Festival de la Percussion sur le thème du 7e Art au Conservatoire de Reims (France)
  • Vendredi 5 juillet 2013 - Carte blanche aux Archives françaises du film du CNC au festival du Court en plein air (Grenoble, France)
  • Lundi 8 juillet 2013 - « Musique et cinéma » au festival « Musique et autres mondes » (Ottawa, Canada)
  • Lundi 4 novembre 2013 - Le Film d’Art à la Cinémathèque finlandaise (Helsinki, Finlande)
  • Vendredi 26 juin 2015 - Ciné-concert en ouverture du festival B-Classic de Flandre (Tongres, Belgique)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Assassinat du ministre Plehve

   
Assassinat du ministre Plehve
Assassinat du ministre Plehve, Collection CNC

Lucien Nonguet, 1904, France, 1mn

Sur fond de toile peinte représentant un pont de Saint-Pétersbourg, deux anarchistes attendent le passage de la calèche du ministre von Plehve. L'un d'eux lance une bombe à l'intérieur. Après l'explosion, des militaires interviennent pour procéder à son arrestation.

Le film reconstitue un événement survenu le 29 juillet 1904 en Russie.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 16 août 2009 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
  • Du 29 avril au 4 mai 2010 - 57e édition du Festival international Oberhausen du court métrage (Oberhausen, Allemagne)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

[Astrea]

   
Astrea
Astrea © Unione Cinematografica Italiana

Ferdinand Guillaume, 1919, Italie, 56mn, avec Astrea & Ferdinand Guillaume

Dans une auberge, l'aventurière Astrea et son domestique Polidor remarquent les curieux agissements d'une bande de tziganes commandés par le bandit Tuffer. Ceux-ci ont enlevé Valentine, la fille du riche Robert Parwan, dont ils espèrent obtenir une rançon. Astrea et Polidor parviennent à arracher l'enfant des griffes de Tuffer. Aidé par une parente de Robert Parwan qui convoite également sa fortune, le bandit tend un piège à Astrea. Celle-ci parvient néanmoins à s'enfuir, à faire prisonnier les méchants et à rendre la petite Valentine à son père.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 26 juin au 3 juillet 2010 - Festival Il Cinema Ritrovato à Bologne (Italie)
  • Du 2 au 18 décembre 2015 - Programme "Femmes, forces irrésistibles" à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Astres et désastres

   

Arcady Brachlianoff, 1945, France, 9mn

L'observatoire du pôle Nord recherche deux reporters pour un voyage interplanétaire. Très intéressés par cette offre, Kapok l'Esquimau et son ours Oscar proposent leurs services au professeur Pym. Engagés sur le champ, les deux amis se retrouvent immédiatement à l'intérieur de la fusée. Mais Oscar déclenche maladroitement la mise à feu de la fusée. Le bolide file dans l'espace. Heureusement, Saturne arrête d'un coup de sifflet la course folle de la fusée. Mais les voyageurs ne l'entendent pas ainsi et forcent le passage. Saturne se lance alors à leur poursuite. Les aventuriers de l'espace s'attirent alors les foudres de Jupiter qui détruit la fusée. Les rescapés peuvent revenir sur Terre dans d'immenses gouttes d'eau qui, en approchant du pôle Nord, se transforment peu à peu en neige.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Astronautes

   
Les Astronautes
Les Astronautes © Argos FIlms

Walerian Borowczyk & Chris Marker, 1959, France, 13mn

Dans un pavillon de la banlieue parisienne, un bricoleur solitaire décide de construire pour son seul plaisir, un vaisseau spatial. Il part alors à l'aventure avec sa chouette comme unique compagnon de route. Visitant tour à tour sa ville, ses habitants puis plusieurs pays, il décide d'explorer la face cachée de la Lune et de partir à la découverte du système solaire. Mais l'espace peut être dangereux, cette aventurier dominical croise une autre fusée qui se chargera de lui remettre les pieds sur terre.

Pour l'originalité et son esprit d'avant garde, ce film a obtenu, en 1960, 3 grands prix internationaux : le prix Fipresci (Fédération internationale de la presse cinématographique) à Oberhausen, le prix du film de recherche au festival de Venise et la Médaille d'or au festival de Bergame.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mardi 9 février 2010 - Séance "Comiques et absurdes" au LUX, scène nationale - Histoire(s) du cinéma d'animation (Valence, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L'Atlantide

   
L'Atlantide
L'Atlantide © Lobster Films

Jacques Feyder, 1921, France

Le lieutenant de Saint-Avit retrouve son bataillon et raconte son étrange aventure : égarés dans le Sahara avec le capitaine Morhange, ils se sont retrouvés prisonniers de la belle et mystérieuse Antinéa, reine du royaume disparu de l'Atlantide, ignoré des cartes. Les deux hommes tombent amoureux de la reine mais celle-ci, après avoir séduit les hommes qui l'attirent, fait assassiner ses amants une fois lassée. Elle ordonne donc au lieutenant de tuer son ami, devenu son rival. Cependant Saint-Avit parviendra à se sauver et à quitter le royaume grâce à l'aide de la servante Tanit-Zerga.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 8 au 24 février 2008 - Le Cinéma français des années 20 : Corps et décors - Musée d'Orsay (Paris)
  • Samedi 18 juillet 2009 - Projection de L'Atlantide, de Jacques Feyder, à la Cinemateca Portuguesa (Lisbonne, Portugal)
  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mercredi 8 avril 2015 - Ciné-concert L'Atlantide de Jacques Feyder à la Cinémathèque de Toulouse (Toulouse, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Au clair de la lune

   
Au clair de la lune

Au clair de la lune © Succession Jean Liamine

Bob Zoubowitch, 1944, France, 17mn

Pierrot rêve et soupire après Colombine. Il charge son fidèle chat d'apporter à l'élue de son coeur une lettre. Mais quelle n'est pas sa déception quand il entrevoit depuis son balcon Colombine en compagnie d'Arlequin. Pierrot boit pour oublier son chagrin et s'endort. Dans son sommeil, la lune l'invite à ses côtés et Pierrot lui confie son désarroi. Mais ce n'est qu'un rêve. De retour chez lui, Pierrot reçoit par l'intermédiaire de son chat facteur la réponse de Colombine: "Viens vite, ta Colombine".

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Au fil de l'eau

   
Au fil de l'eau

Au fil de l'eau, Collection CNC

Christian Matras, 1932, France, 24mn

En 1931, Christian Matras et ses coéquipiers effectuent la descente de la haute Dordogne en canoë canadien. Avec une pagaie simple, ils dévalent, entre Bort-les-Orgues et Argentat, la partie la plus tumultueuse de la rivière. Encaissé au milieu de la forêt, l'affluent surprend les sportifs par ses nombreuses cascades, rapides et petites retenues. Après une nuit passée à la belle étoile, ils arrivent à Argentat. Ils croisent une gabare, témoignage des activités fluviales du passé.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 au 28 août 2010 - « Filmer la campagne, filmer en région  » aux 26es rencontres Cinéma (Gindou, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au fil des ondes

   
Au fil des ondes

Au fil des ondes © Roissy Films

Pierre Gautherin, 1951, France, 84mn

En 1948, Francis Bernard, qui travaille à la radiodiffusion française, décide de permettre la reconstruction d’un village sinistré par la guerre en demandant aux auditeurs d’envoyer leurs billets usagés. Epron, dans le Calvados, est tiré au sort. Dès lors, de nombreux artistes et animateurs se mobilisent à travers diverses émissions très populaires pour motiver les donateurs et rendre compte

Le film a obtenu le prix du Comité d’histoire de la radio en 1996.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 avril au 3 juin 2013 - Cycle Cinéma français et chansons à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au grand balcon

   
Au grand balcon
Au grand balcon © Pathé Production

Henri Decoin, 1949, France, 114mn, avec Pierre Fresnay, Georges Marchal, Félix Oudart, Janine Crispin, Suzanne Dehelly, Arsenio Freygnac, Pierre Cressoy, Verlet, Jean Vinci, André Bervil, Abel Jacquin, Paul Azaïs, Robert Arnoux, Alfred Goulin, Serge Lhorca, Clément Thierry, Jean Gaven, Germaine Michel, Nina Myral, Jacques Tarride, Manuel Gary, André Darnay, José de Almeyda, Jean Barreyre, Sylvain, Émile Genevois, Raoul Curet, Claude Lary, Marc Sainclair, Gilles Watteaux, Jean-Pierre Mocky, Lilian Carpentier & Saint-Loup

Carbot, chef de l'Aéropostale de Toulouse, rêve de prolonger sa ligne jusqu'en Amérique. Dur envers lui-même et les autres, il exige une discipline aveugle pour un rendement maximum. Un ancien pilote de guerre, Fabien, est tenu à l'écart par Carbot, jusqu'au jour où un pilote meurt accidentellement : Fabien, en pleine tempête de neige, transportera le courrier. Il échoue lui aussi et n'est sauvé que de justesse. Un autre jour, pour donner une leçon à tous, c'est Carbot lui-même qui prend le courrier. Fabien sera le chef d'un relais en Afrique, et "la ligne" se développera de jour en jour. Chaque soir, les pilotes logent au "Grand Balcon", une pension de famille tenue par deux soeurs, qui adoptent leurs turbulents locataires.

Il existe aussi une version courte du film.

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 17 septembre 2011 - Journées du patrimoine à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au music-hall

   
Au music-hall
Au Music-hall, Collection CNC

Max Linder, 1907, France, 5mn, avec Max Linder

Un homme, particulièrement aviné, se fait déposer au théâtre des Variétés. Placé dans une loge qui jouxte la scène, il ne cesse de troubler le spectacle. Après plusieurs tentatives, il fait irruption au milieu d’un numéro de lutteurs. Les artistes, excédés, entraînent alors le pochard dans les coulisses.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 21 mars 2008 - Rétrospective Max Linder au Tampere Film Festival (Tampere puis Helsinky, Finlande)
  • Du 28 juin au 8 juillet 2013 - Rétrospective Max Linder au Festival International du film de La Rochelle (France)
  • Du 28 juin au 5 juillet 2014 - Festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au pays de la fantaisie

   
Au pays de la fantaisie
Au pays de la fantaisie
© Les Documents Cinématographiques

Serge Griboff, 1946, France, 13mn

Au lendemain de la guerre, le cinéma d'animation français, inauguré en 1908 par Emile Cohl, est en plein essor. Il en va ainsi des dessins animés et des films en volumes (marionnettes) qui, entre la confection des personnages et le tournage image par image, nécessitent un travail long et méthodique. La fabrication d'un film d'animation se poursuit ensuite avec l'écriture d'une partition musicale, le montage et la sonorisation. Le résultat final est enfin projeté au public.


   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 4 septembre 2006 - Chinese Taipei Film Archive - cycle « Marionnettes animées » et hommage à Bob Zoubowitch (Chine)
  • Mercredi 11 juin 2008 - Programme "Petites histoires de France" au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
Du 15 au 19 juin 2011 - Hommage aux immigrants hongrois au Kecskemet Animation film festival (Kecskemét, Hongrie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au pays des buveurs de sang

   
Au pays des buveurs de sang
Au pays des buveurs de sang, Collection CNC

J. R. Barth, 1932, France, 58mn

En 1932, un périple de dix mille kilomètres en véhicules tout-terrain à travers l'Afrique noire est l'occasion de découvrir la variété des paysages traversés, de la faune et des peuples. Partie de Marseille, l'expédition gagne Port-Saïd, le canal de Suez et la mer Rouge, puis Djibouti et Aden. Passant entre le Mozambique et Madagascar, elle accède à l'Afrique par Le Cap après un bref passage à l'île Dassen, lieu de villégiature de hordes de pingouins. A Cape Town, la montagne "La Table" offre un panorama réputé. Durban et le Zoulouland, riche en pâturages, puis Pretoria et ses mines d'or et de diamants sont les étapes suivantes. Les voyageurs découvrent les Pygmées, les Hottentots et les chutes du Zambèze. Le lac Victoria, les sources du Nil et le lac Albert donnent accès au pays des Masai, grands chasseurs de fauves et peuple buveur de sang. La coutume veut en effet que la lance du Masai trempe dans le sang humain pour devenir un homme et prendre femme et troupeau. Après avoir remonté le fleuve Congo, les voyageurs effectuent un pèlerinage à Sainte-Hélène.

Il existe une version courte : Du Cap au Nil.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 17 septembre 2006 - Cycle de films sur la Réunion et le Madagascar dans le cadre des journées du patrimoine (La Réunion, France)
  • Samedi 5 novembre 2011 - Focus sur le cinéma ethnographique à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris) ; La Cinémathèque de Toulouse
   
retour en haut  
     
 

Au pays des Dogons

   
Au pays des Dogons
Au pays des Dogons © Gaumont Pathé Archives

Marcel Griaule, 1939, France, 11mn

Près du grand fleuve Niger, au sud de Tombouctou, la muraille du Bandiagara se dresse en bas de la plaine soudanaise. Les Peuls habitant les parties basses ont poussé les Dogons dans les montagnes. Leurs maisons, mélange de briques, de terre et de paille hachée, sont perchées sur les parois en une suite ininterrompue de terrasses. Leur vie quotidienne repose sur la culture de l’oignon et du mil, le puisage de l’eau, la poterie, le tissage et la magie. Des guérisseurs maintiennent les âmes des êtres maléfiques dans les vases sacrés et, pour prédire l’avenir, inscrivent une question dans le sable, que les chacals viendront piétiner la nuit. Leurs traces seront étudiées le lendemain. Les guérisseurs pratiquent également des sacrifices d’animaux lors de cérémonies.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 13 mars 2013 - Trésors des Archives du film : Exotisme et cinéma au Lux, Scène nationale de Valence (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au pays des étangs clairs

   
Au pays des étangs clairs
Au pays des étangs clairs, Collection CNC

Joë Hamman & René Baranger, 1952, France, avec Joë Hamman & René Baranger

Le jour du marquage au fer des poulains, un touriste se présente aux gardians. Il leur fait part de son désir de visiter la Camargue et d'assister aux grandes fêtes civiles et religieuses organisées à l'occasion du pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer, propres à la culture provençale et à la vie gardianne.

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 19 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Au pays des mages noirs

   
Au pays des mages noirs
Au pays des mages noirs © Succession Jean Rouch

Jean Rouch, 1947, France, 13mn

Les Songhaï vivent sur les bords du fleuve Niger, au milieu d'une nature et d'une faune millénaires. Leur village est constitué de greniers à nourriture en terre séchée et de paillotes. C'est un peuple d'artisans, de bateliers et de pileurs de mil, vivant de la culture, de la chasse et de la pêche. La recherche de viande est l'objectif de la saison sèche. La consécration des harpons à flotteurs au génie du fleuve, via un sacrifice de mouton, est le prélude rituel à la chasse à l'hippopotame. L'assaut sur l'animal, à bord de pirogues, se fait en deux phases. Des chants rythment le dépeçage et le fumage, puis les parts à manger tout de suite sont séparées des blocs de réserve. Sur la place du village, c'est maintenant l'heure des danses sacrées. La danse des génies ou danse de la possession réunit les femmes et les hommes au son des calebasses. le rythme s'accélère, l'emprise des génies est progressive jusqu'à l'extase. Une femme entre en transe, possédée par le génie du fleuve. L'hystérie se traduit par des convulsions, l'émission de bave et des sauts désordonnés. Le village retrouve son calme dès le lendemain et la vie quotidienne reprend.

Par manque de financement pour le montage du film, Jean Rouch vend ses rushes aux Actualités Françaises qui remontent son film, sous le titre "Au pays des mages noirs", dans un ordre qu'il n'a pas voulu et accompagné d'un commentaire paternaliste. Ce montage place la scène de transe à la fin du film, ce qui est inexact puisque la demande adressée au dieu précède la chasse à l'hippopotame. Cependant, Rouch ne renie pas cette version car bien qu'erronée sur le plan ethnologique, elle est vraie sur le plan cinématographique.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 18 mars 2009 - , Festival Zoom arrière à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Mardi 19 janvier 2010 - Les Mardis du Cinéma (Principauté de Monaco)
  • Du 14 octobre au 19 novembre 2011 - Film Preservation Festival au MoMA (New York, Etats-Unis)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Au petit bonheur

   
Au petit bonheur
Au petit bonheur © Studiocanal Image / Collection CNC

Marcel L'Herbier, 1946, France, 105mn, avec Danielle Darrieux, André Luguet, François Périer, Henri Crémieux, Jaques-Henri Duval, Robert Seller, Odette Talazac, Paul Barge, Falco Claudette, Rolande Aumont, René Hell, Marcel Maupi, Alfred Pasquali & Paulette Dubost

Deux jeunes amoureux, Denis et Martine, se disputent beaucoup. A bout, Denis décide de partir vivre sur la Côte d'Azur. Amoureuse, Martine tente de le rejoindre mais en chemin croise un romancier au bord de la déprime. Pour le sauver, Martine s'installe avec lui et décide de ne plus le quitter. Denis apprend alors cette liaison qu'il ne supporte pas. Il fera tout pour la retrouver.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 14 mai 2010 - Cannes Classics au festival de Cannes (France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Au service de la paix

   
Au service de la paix
Au service de la paix © Ciné-Archives

Parti Communiste Français, 1949, France, 25mn

Dans le cadre des élections cantonales de 1949, le Parti communiste français fait campagne pour que les Français votent pour les listes de l'Union républicaine et résistante.
Dans l'immédiat après-guerre, le premier vote des Français donne 5 millions de voix à l'Union républicaine et résistante. Désormais, dix ministres communistes sont au gouvernement. Maurice Croizat, René Artaud, Laurent Casanova, François Billoux et Marcel Paul, oeuvrent pour reconstruire le pays, dévasté par cinq années de guerre. En juin 1946, Jacques Duclos fait voter une nouvelle constitution à l'Assemblée nationale. La France renaît.
Mais, depuis l'éviction des communistes du gouvernement, le trust américain tente d'envahir la France avec sa marchandise, et les prix augmentent. Les ouvriers manifestent, soutenus par la CGT, mais le gouvernement de Charles de Gaulle bloque les salaires. A Valenciennes, les femmes manifestent pour du pain et tous les travailleurs s'unissent et font face aux forces de l'ordre. En janvier 1948, le plan Marshall provoque une nouvelle augmentation des prix. Les boutiques baissent le rideau, ceux du cinéma manifestent. Le peuple français est uni contre un gouvernement qui donne le charbon français aux allemands et augmente le budget de la guerre.
Ainsi, Maurice Thorez, au nom du Parti communiste français, appelle à voter pour les listes de l'Union républicaine et résistante.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 18 au 25 août 2012 - 28èmes Rencontres Cinéma de Gindou (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Auberge rouge

   
L'Auberge rouge
L'Auberge rouge © Studiocanal Image

Claude Autant-Lara, 1951, France, 102mn, avec Fernandel, Julien Carette, Françoise Rosay, Grégoire Aslan, Jean-Roger Caussimon, Marie-Claire Olivia, Jean d' Yd & Jacques Charon

Au XIXe siècle, le couple Martin assassine les voyageurs qui font étape dans leur auberge, avec la complicité de leur domestique Fétiche et de leur fille Mathilde. Un soir d'hiver, une diligence remplie de riches voyageurs s'arrête pour la nuit. Mathilde s'empresse de cacher le dernier cadavre sous un bonhomme de neige avant de distribuer les chambres. Arrive un moine affamé et son moinillon, Janou. Comme d'habitude, Pierre Martin se prépare à trucider les nouveaux clients, quand il se heurte à sa fille, amoureuse du jeune novice, puis à sa femme, pour qui tuer un moine pose un problème de morale. D'ailleurs, prise de remords, la mère Martin confesse vingt ans de crimes au moine, qui, tenu par le secret de la confession, va passer la nuit à tenter de sauver la vie des voyageurs. Au matin, après avoir marié Mathilde et Janou, le moine organise une bataille de boules de neige dont la cible sera le bonhomme de neige. Apparaît alors le cadavre et les coupables sont arrêtés, sauf Mathilde qui s'enfuit avec Janou. Quant aux voyageurs, ils reprennent la route sains et saufs. Mais, au premier ravin, le pont s'écrase sous le poids de la diligence.

   

Histoire de la restauration et du dépôt :

La restauration a été faite à partir d’un négatif son et d’un négatif image d’origine nitrate. Ont été réalisé un positif intermédiaire muet et un positif son, puis un contretype négatif image et un négatif son. Une copie positive d’exploitation a été tirée à partir de ces derniers éléments.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 9 au 20 février 2010 - Regards sur le cinéma français à la Cinémathèque finlandaise (Helsinki, Finlande)
  • Du 22 au 28 janvier 2016 - Carte blanche du CNC à la Cinémathèque de Roumanie (Bucarest, Roumanie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Aubervilliers

   

Eli Lotar, 1945, France, 22mn

A Aubervilliers, dans l'immédiat après-guerre, les familles ouvrières vivent misérablement dans des habitations insalubres. Autrefois rurale, cette petite cité offre aujourd'hui un paysage industriel. Sur les bords de Seine, les enfants jouent et plongent dans le fleuve, parmi les immondices et les cadavres d'animaux. Mais ces jeux insouciants ne cachent pas la misère des femmes, qui ramassent du charbon sur le sol, ni la dureté du travail dans les docks et les usines Saint-Gobain, où les ouvriers travaillent la soude caustique à mains nues. Jouxtant la zone industrielle, le quartier Landy est un véritable taudis. Les immeubles sont insalubres et sans eau courante, les maisons délabrées ou en voie de délabrement. Exténués, absorbés par la dureté de leur vie quotidienne, les habitants du quartier paraissent résignés. Malgré tout, la vie continue, les enfants jouent, les maraîchers cultivent leurs légumes, les vieilles dames vont au marché. Il y a aussi ceux qui n'ont pas de logis et qui vivent dans des roulottes, en attendant mieux. Dans cette effroyable misère, des familles luttent courageusement pour garder leur dignité. Pour preuve, l'une d'entre elles, dont les six enfants sont habillés proprement et mangent à leur faim, grâce à l'ingéniosité de la mère et au labeur du père et des aînés. Le constat est alarmant, le seul moyen d'améliorer les conditions de vie de ces miséreux est de reconstruire ce monde.

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 5 mars 2009 - « Rien que les heures » Promenades parisiennes – cinéma au Jeu de Paume (Paris)
  • Du 26 juin au 6 juillet 2009 - 37e édition du Festival international du Film de La Rochelle (France)
  • Du 5 au 11 avril 2012 - Festival Confrontation 48 "La Ville au cinéma" à l'Institut Jean Vigo (Perpignan, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; La Cinémathèque de Toulouse
   
retour en haut  
     
 

Aubusson

   
Aubusson

Aubusson © Succession Roger Leenhardt

Jean Lods ; Pierre Hirsch ; Pierre Biro, 1947, France, 16min

A Aubusson, un groupe d’artistes dirigé par le peintre lorrain Jean Lurçat tente de renouer avec la tradition des tapisseries médiévales, autrefois considérées comme un art profane. Jean Lurçat trouve son inspiration dans son atelier installé sur un piton du Lot, en pleine campagne. Il tend au mur de grandes feuilles de papier blanc, sur lesquelles il dessine son modèle, ou "carton", en s’inspirant de la nature, qu’il stylise. Sur le dessin, des lettres et des numéros indiquent le choix des couleurs ; l’ouvrier n’a plus qu’à choisir l’échantillon de laine correspondant. Jean Lurçat évoque le renouveau de la tapisserie française devant tout le personnel de la manufacture. Des femmes exécutent la dernière phase de la fabrication.

 

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 21 décembre 2013 - Le Jour le plus Court au Musée de Cluny : le cinéma visite le Moyen-Age (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

[Autour d'André Gide par Marc Allégret, 1925-1930]

   
[Autour d'André Gide par Marc Allégret, 1925-1930]
[Autour d'André Gide par Marc Allégret, 1925-1930] © Succession Marc Allégret

Marc Allégret, 1929, France

Suite de 13 courts sujets où l'on voit André Gide à diverses périodes et dans des lieux différents :
1) Au domaine de la Bastide à Brignolles en avril 1925.
2) Catherine Gide et sa mère, Elizabeth van Rysselberghe.
3) Une amie anglaise : Ethel Whitehorn.
4) Gide et Ernest-Robert Curtius marchant dans le jardin de la Bastide.
5) André Gide et Paul Valéry au jardin du Luxembourg, mai-juin 1925.
6) André Gide et Paul Valéry dans le jardin des Allégret, 120 av. d'Orléans.
7) André Gide au jardin des Buttes-Chaumont.
8) Marc Allegret et André Gide.
9) Voyage à Hammamet en Tunisie, septembre 1926.
10) Avec Théa Sternheim à Berlin en janvier 1928.
11) Chez Roger Martin du Gard au château du Tertre en août 1929.
12) Sur la terrasse du château du Tertre, André Gide, Elizabeth van Rysselberghe, Marcel de Coppet, Roger Martin du Gard et sa fille Christiane Arnold conversent et étudient la traduction de Old Wives'Tale d'A. Bennett.
13) André Gide joue du piano en présence d'Arnold Naville en 1930.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 9 au 14 novembre 2009 - 8e édition du Festival du film de Compiègne (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour de "La Fin du monde"

   
Autour de ''La Fin du monde''
Autour de "La Fin du monde", collection CNC

France, 1930, 15 min, avec Sylvia Grenade, Samson Fainsilber, Georges Colin & Antonin Artaud

Une caméra placée sur un praticable virevolte en une série de panoramiques à 360°, impression de vitesse, tourbillon ; plus loin le cadreur, en véritable équilibriste, perché sur un système de poulies et de cordes, obtient des images en plongée et en mouvement. Il s'agit d'un document sur ce qu'a pu être un tournage de l'époque et ses prouesses techniques, et surtout sur les difficultés du passage du muet au parlant. Il y aura une alternance constante entre des plans muets et parlants, avec des essais d'acteurs, des plans non retenus au montage, le travail des techniciens, des figurants et du réalisateur. Le studio de Joinville est aménagé pour les prises de vues sonores, un technicien, Jules Kruger, est enfermé dans une cabine insonorisée et la voix de Sylvia Grenade nous parvient, elle chante "Adios muchachos". Quelques images après elle se querelle dans une chambre avec Samson Fainsilber. Antonin Artaud, le visage déformé et troué par la lumière, vocifère face à une foule en hors champ. Quelques images en extérieur sur la tour Eiffel et, en studio, une maquette d'un amphithéâtre de Lazare Meerson. Dans une salle des dépêches, tous s'agitent pour délivrer des messages TSF. Se sentant condamnés, certains attendent la fin du monde dans une orgie, où l'on aperçoit Georges Colin et Samson Fainsilber.

Monté à partir du tournage de "La Fin du monde" d'Abel Gance, le film réunit des bouts d'essai d'acteurs, des scènes censurées ou coupées au montage.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 23 au 27 janvier 2010 - Cycle "Histoire du cinéma" programmé par l'association Culturgest à Lisbonne (Portugal)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
  • Du 3 au 14 avril 2013 - 24e édition du festival Théâtres au cinéma au Magic Cinema (Bobigny, France)
  • Samedi 24 mai 2014 - Cycle « Artaumania – Antonin Artaud et le cinéma » à l’auditorium du Musée d’Orsay (Paris)
  • Du 10 au 20 juin 2015 - 24e édition du festival Côté Court (Pantin, France)
  • Du 27 octobre au 1er novembre 2015 - Rétrospective Eugène Deslaw au festival international du cinéma documentaire (Jihlava, République tchèque)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour de "La Roue"

   
Autour de ''La Roue''
Autour de "La Roue" © Nelly Kaplan

Blaise Cendrars, 1923, France, 17mn

Le tournage de "La Roue" est l'occasion pour son assistant Blaise Cendrars de saisir des moments de la vie de l'équipe. Abel Gance explique une scène à l'un de ses interprètes ou fait visiter les décors à Charles Pathé. Les interprètes bravent les conditions atmosphériques. Des moyens importants sont mis en oeuvre, en particulier le matériel électrique pour les effets de nuit. Des innovations techniques sont mises en oeuvre et la sécurité est assurée par un veilleur spécial, les trains frôlant décors et opérateurs.

Le film se présente comme un commentaire anecdotique de l'oeuvre d'Abel Gance présenté par son assistant Blaise Cendrars.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 23 au 27 janvier 2010 - Cycle "Histoire du cinéma" programmé par l'association Culturgest à Lisbonne (Portugal)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
  • Vendredi 31 octobre 2014 - 44e Rencontres cinéma de Marcigny (Marcigny, France)
  • Mardi 15 mars 2016 - Carte blanche à l'Association Kinétraces à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour de "L'Argent"

   
Autour de ''L'Argent''
Autour de "L'Argent" © Marie-Ange L'Herbier

Jean Dréville, 1929, France, 42mn

En 1928 Jean Dréville filme le tournage de "L'Argent", de Marcel L'Herbier, dans les studios de la rue Francoeur, à la Bourse de Paris et à Joinville. La lumière mise en place, les premiers tours de manivelle actionnent les caméras : Brigitte Helm et Pierre Alcover jouent leur scène, dirigés par Marcel L'Herbier. Au plafond du studio, un labyrinthe de passerelles a été mis en place pour l'éclairage des scènes. Le chef opérateur, Jules Kruger, met en oeuvre des procédés techniques ingénieux pour répondre aux exigences du réalisateur : il filme sur des plateaux suspendus à des rails aériens ; il place des caches devant l'objectif de la caméra pour insérer un titre ; il met des lentilles additionnelles aux caméras qu'il attache en l'air ; il utilise les premières caméras à moteur. Pendant ce temps, les décorateurs édifient les prochains décors. Du machiniste qui escamote les meubles pour le passage de la caméra aux vedettes qui adoptent les gestes voulus par Marcel L'Herbier, tout le monde s'implique dans le processus de la création, accumule efforts et ingéniosité, jusqu'à ce que le tournage s'achève et que les projecteurs s'éteignent.

 

   

Histoire de la restauration et du dépôt :

Ce film a été sonorisé en 1971 par les Archives françaises du film du CNC à partir des disques d'accompagnement d'origine.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 22 au 24 janvier 2010 - "Week-end L'Argent" à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
  • 22 et 23 janvier 2011 - Museum of the Moving Image (New York, Etats-Unis)
  • 12 février 2011 - Silent Film Festival (San Francisco, Etats-Unis)
  • Vendredi 31 octobre 2014 - 44e Rencontres cinéma de Marcigny (Marcigny, France)
  • Du 8 au 12 février 2016 - Festival Viva Patrimoine ! au LUX, scène nationale de Valence (Valence, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour de "Salammbô"

   
Autour de ''Salammbô''
Autour de "Salammbô" © Gaumont

Léonce-Henri Burel, 1925, France, 8mn

Un des membres de l'équipe du film "Salammbô", vraisemblablement Léonce-Henri Burel, le directeur de la photographie, saisit quelques moments de la vie du tournage : les décors, les maquettes et leur créateur Percy Day, les acteurs imitant le metteur en scène, les deux caméras utilisées simultanément.

Présence sur le plateau de Rolla Norman, Henri Baudin, Pierre Marodon.

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 16 août 2009 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour de Brazzaville

   
Autour de Brazzaville
Autour de Brazzaville, Collection CNC

François Villiers, 1946, France, 26mn

Sous l'impulsion des opposants à l'armistice de 1940, le Cameroun et l'Afrique équatoriale française se rallient à la France libre. Un effort important dans l'industrie de guerre est alors fourni durant les deux années qui suivent. Le réseau routier est développé de manière à vaincre les obstacles géographiques, tels que le massif du Mayombé, et à permettre le ravitaillement de la division Leclerc. Parmi les autres avancées figurent le développement de deux lignes aériennes et la création du port maritime de Pointe-Noire, relié à Brazzaville par une ligne de chemin de fer de six cents kilomètres. L'apport de matières premières comme le caoutchouc et le bois du Gabon, qui fournit le contre-plaqué servant à construire les avions Mosquito, la production de coton, de café, d'huile de palmier de l'Oubangui et du Tchad, ou encore l'or du Mayombé et du Gabon sont autant de richesses qui contribuent à l'effort de guerre. Une vaste campagne de lutte contre la maladie du sommeil et un développement de l'enseignement et de la formation professionnelle forment le point d'orgue de cette entreprise de reconquête.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2009 - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
  • Du 13 au 22 novembre 2009 - 29ème Festival international du film d'Amiens (France)
  • Du 25 octobre au 3 novembre 2010 - Programmation sur Vichy à la Cinémathèque finlandaise (Finlande)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour de Will Day (The Evolution of the film)

   
Autour de Will Day
Autour de Will Day, Collection CNC

Wilfrid Day, 1929, Royaume-Uni, 4mn

Présentation de quelques exemples d'inventions et jouets optiques qui précédèrent la mise en mouvement des images par le cinématographe : Thaumatrope 1826 - Anorthoscope (J. Plateau) 1829 - Phénakistiscope (J. Plateau) 1832 - Zootrope (W. George Horner) 1834 - Praxinoscope (Emile Reynaud) 1877 - Praxinoscope-théâtre (Emile Reynaud) 1879 - Kinora 1891.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 13 juin 2008 - Programme "Une autre histoire du cinéma" au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Mardi 6 octobre 2009 - Films d'animation programmés au LUX, scène nationale de Valence (France)
  • Du 3 au 18 novembre 2009 - Programme Will Day dans le cycle « Histoire du cinéma » à la Cinémathèque finlandaise (Helsinky, Finlande)
  • Du 10 au 15 mars 2010 - 40e édition du Tampere film festival (Tampere, Finlande)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Autour des pionniers de l'animation, du praxinoscope au cellulo

   
Autour des pionniers de l'animation
 

Robert Lortac, Landelle, Albert Mourlan, Émile Cohl, Pierre Chenal, Marius O'Galop & Segundo de Chomón , 2009, France, 60mn, n° de dépôt légal 20090365

Le cinéma d'animation trouve ses origines en France. Emile Reynaud, Emile Cohl, Robert Lortac, sans oublier Marius O'Galop, furent les pionniers de cette technique, devenue avec l'apparition du cinématographe un genre à part entière. Mais n'oublions pas que la synthèse du mouvement fut mise au point dès le XIXème siècle avec les jeux d'optique basés sur la persitence rétinienne découverte par Joseph Plateau, qui, associée aux évolutions graphiques, optiques, et cinématographiques se décline à travers ce programme.

Film de montage réalisé à partir d'extraits des oeuvres suivantes :
- Autour de Will Day, Wilfrid Day
- Paris-Cinéma, Pierre Chenal, 1928
- Bécassotte à la mer, Marius O'Galop, 1920
- Les Locataires d'à côté, Emile Cohl, 1909
- Quelques croquis de gosses, Hy (Henry) Mayer, 1923
- Sculpteur moderne, Segundo de Chomon, 1908
- Affaires de coeur, Emile Cohl, 1909
- La Tuberculose menace tout le monde, Robert Lortac et Jean Comandon, 1918
- Les Déboires d'un piéton, Robert Lortac et Landelle, 1922
- Gulliver chez les Lilliputiens, Albert Mourlan et Raymond Villette, 1923

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 17 au 30 octobre 2008 - Présentation par l'ARDC du programme "Du praxinoscope au cellulo..." en France:
    • 17 octobre - rencontres nationales Ecole & Cinéma à Lyon (69)
    • 22 et 23 octobre - la fête du cinéma d'animation à Albi et Castres
    • 30 octobre - projection au Pouliguen
  • Du 11 octobre au 6 novembre 2009 - Ciné-concerts "Autour des pionniers de l'animation" dans toute la France :
    • Dimanche 11 octobre : Cinetampes à Etampes
    • Vendredi 16 octobre : L'Image à Plougastel
    • 17 octobre : la Salamandre à Morlaix
    • 18 et 19 octobre : le Luxy à Ivry-sur-Seine
    • 20 octobre : le Club à Douarnenez
    • 21 octobre : le Chapeau rouge à Quimper (29)
    • 21 octobre : Ciné 220 à Brétigny-sur-Orge
    • 22 octobre : Domont Cinéma à Domont (95)
    • 22 et 23 octobre : Centre Culturel Aragon à Oyonnax (01)
    • 23 octobre : Ciné 89 à Berre-l'Etang (13)
    • 23 octobre : Cinéma Paul Eluard à Choisy-le-Roi (94)
    • 24 octobre : Cinéma Les Stars à Strasbourg (67) dans le cadre de l'Etrange festival
    • 27 octobre : Cinéma du Casino à Houlgate (14)
    • 29 octobre : Villedieu cinéma à Villedieu-les-Poêles (50)
    • 31 octobre : Cinéma Art et Plaisir à Voreppe (38)
    • 1er novembre : Café des images à Hérouville-Saint-Clair (14)
    • 6 novembre : Cinéma Jour de fête à Gisors (27)
  • Du 24 au 29 novembre 2009 - Semaine du cinéma Français au Kosovo (Pristina, Kosovo)
  • Du 20 janvier au 30 avril 2010 - Ciné-concerts "Autour des pionniers de l'animation" dans toute la France :
    • 20 janvier - Cinéma Les 400 coups – 86100 Châtellerault
    • 21 janvier - Cinéma Ciné Malice - 86400 Civray
    • 22 janvier - Cinéma Le Méliès - 79500 Melle
    • 23 janvier - Cinéma Le Rex - 86300 Chauvigny
    • 4 janvier - Cinéma - 86160 Gencay
    • 25 janvier - Cinéma L'Estran - 17320 Marennes Oléron
    • 26 janvier - Cinéma - 17310 Saint-Pierre-Oléron
    • 16 février - Centre Picasso - 95370 Montigny-lès-Cormeilles
    • 19 février - Théâtre Paul-Eluard - 95870 Bezon
    • 23 février - Cinéma de L'Ysieux - 95470 Fosses
    • 13 mars - Cinéma Les Studios - 37000 Tours
    • 14 mars - Cinéma les Lobis - 41000 Blois
    • 20 mars - Cinéma le Vox - 45220 Château-Renard
    • 24 mars - Cinéma Le Vendelais - 35210 Châtillon en Vendelais
    • 25 mars - Cinéma L'Aurore - 35330 Maure de Bretagne
    • 26 mars - cinéma L'Alliance - 35480 Guipry
    • 27 mars - cinéma L'Étoile 35220 - Châteaubourg
    • 28 mars - Le Bretagne - 35580 Guichen
    • 10 et 11 avril - Cinéma Majestic - 37120 Richelieu
  • Septembre et octobre 2010 - La Cinémathèque de Bogota programme Autour des pionniers... (Bogota, Colombie)
  • Du 23 au 28 novembre 2010 - Carte blanche aux Archives françaises du film du CNC à la Villa Médicis (Rome, Italie)
  • Du 1er au 5 décembre 2011 - 10e Sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mercredi 21 décembre 2011 - Le jour le plus Court - Ciné-concert au Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) (Paris)
  • Vendredi 24 février 2012 - Ciné-concert aux Rencontres audiovisuelles (Lille, France)
  • Mardi 24 avril 2012 - Projection au congrès de la Fiaf (Pékin, Chine)
 
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Autour d'Evian, perle du lac Léman

   
Autour d'Evian, perle du lac Léman
Autour d'Evian, perle du lac Léman
Collection CNC

'André Bayard, 1921, France, 8mn

Autour d'Evian, le château de Larringes offre une vue panoramique sur le village de Faverges, de la dent d'Oche et du mont Billiat. Des voyageurs descendent jusqu'à la vallée d'Abondance, croisent le hameau de Jotty, celui de La Baume et s'arrêtent au lac de Montriond. Dans la vallée, la route longe les torrents des Dranses, d'Abondance et de Morzine jusqu'au lac Léman.

Hebdo-Film annonce la sortie des 5 premiers épisodes de "La Route des Alpes" le 5 décembre 1921 et le 15 décembre 1921 celle des 6 suivants.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 26 septembre 2009 - « La route des Alpes » pour les 10 ans de la Cinémathèque des Pays de Savoie à Chambéry (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autour d'une cabine

   

Émile Reynaud, 1894, France, 6mn

Sur une plage, les mésaventures d'un homme un peu trop voyeur, entêté à toujours vouloir épier le déshabillage d'une parisienne. Ce qui lui vaudra un coup de pied bien placé du mari, une chute tout habillé à la mer et une fuite éperdue, le chien de la parisienne à ses trousses.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mardi 9 février 2010 - Séance "Comiques et absurdes" au LUX, scène nationale - Histoire(s) du cinéma d'animation (Valence, France)
  • Jeudi 4 décembre 2014 - Trésors des Archives françaises du Film : COMIQUES ET ABSURDES à L'Hybride (Lille, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Autour d'une évasion

   
Autour d'une évasion, Jacques Bernard Brunius
Autour d'une évasion © Les Films de l'Equinoxe

Jacques Bernard Brunius, 1931, France, 65mn

Dieudonné, ancien bagnard, témoigne du quotidien des prisonniers en Guyane. Après la condamnation au bagne, l'exclusion de la société et l'infernale traversée sur le "La Martinière", les bagnards débarquent à Saint-Laurent-du-Maroni. Le travail du forçat consiste à abattre du bois dans la forêt guyanaise et à l'acheminer vers la scierie par le chemin de fer ou par transport fluvial. Les jeux et les chansons se déroulent dans la promiscuité des dortoirs. Dieudonné raconte l'évasion d'un prisonnier médecin : la descente des rapides, la recherche de l'or, son installation en Guyane brésilienne et le "rachat de ses fautes" par la pratique de la médecine auprès de la population.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 15 octobre 2010 - Jacques-Bernard Brunius et le Facteur Cheval au LUX, Scène nationale de Valence (Valence, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Autrefois aujourd’hui

   

Germaine Dulac, 1930, France

L’évolution des moeurs dans le couple, suivie sur deux siècles à travers le bal. Au cours du XIXe siècle, un bal champêtre au bord de l’eau, les couples tournent sur la piste. Le XXe siècle arrive et le même type de bal se reproduit, mais l’attitude des hommes et des femmes semble un peu plus hardie.

La copie conservée aux Archives françaises du film du CNC est muette.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 25 janvier 2014 - Journée de réflexion « Public Domain Day » au Cinéma Nova de Bruxelles (Belgique)
  • Du 28 juin au 5 juillet 2014 - Festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
  • Dimanche 27 septembre 2015 - Programme Germaine Dulac à la Fondazione Cineteca Italiana (Milan, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Aux confins d'une ville

   
Aux confins d'une ville
Aux confins d'une ville © DR

Jacques Loew, 1952, France, 21min, avec Luc Andrieux ; Muriel Aubin ; Joëlle Bernard ; André Salvador

Evocation poétique de la zone industrielle près d'Aubervilliers qui métamorphose les paysages désertiques, boueux, les usines et les maigres cultures qui les bordent en lieux rêvés. Des péniches passent le long de la Seine envahie par la fumée et l'acier. Un vagabond déambule avec sa guitare et chante pour une enfant et une passante. Il apporte du rêve et du soleil dans cette grisaille et entraîne les clients d'un café à danser.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 22 au 29 août 2015 - Carte blanche au CNC aux 31es Rencontres Cinéma de Gindou (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Avenir dévoilé par les lignes du pied

   
L'Avenir dévoilé par les lignes du pied
L'Avenir dévoilé par les lignes du pied
Collection CNC

Émile Cohl, 1914, France, 5mn

Mlle Rafarine, voyante, lit dans ses cartes qu'elle va bientôt rencontrer l'amour quand le vicomte Kelly d'Yeaut se présente, qui veut savoir avec qui il se mariera. Dans ce but, elle prend l'empreinte de son pied sur une feuille et la glisse dans une boîte, dans laquelle apparaissent ses prédictions sous la forme d'un dessin animé. La voyante apprend à son client qu'il épousera la première femme à qui il parlera. Il s'approche d'elle et l'enlace.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Du 4 au 8 novembre 2009 - Hommage à l'oeuvre d'Emile Cohl à la 13e édition du Holland Animation Film Festival (Pays-Bas)
  • Dimanche 9 mai 2010 - 10e édition du Festival International du Cinéma d'Animation de Meknès (Maroc)
  • Vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012 - Rétrospective Emile Cohl à la Slovenka Kinoteka de Ljubljana (Slovénie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Aventure hawaïenne

   

Raymond Leboursier, 1937, France, avec Charles Lemontier ; Mireille Perrey ; Philippe Janvier ; Jean Sinoël

Un imprésario est fatigué de se voir proposer toujours les mêmes numéros de danseuses. Econduit, l'agent de l'une d'entre elles décide de lui donner une leçon. Avec des complices, il enlève l'homme et l'embarque sur un bateau. Celui-ci se retrouve sur une plage où il rencontre des vahinées. Il tombe amoureux de l'une d'elle mais elle disparaît. Parti à sa recherche, il se retrouve... à Saint-Tropez. Il ne comprend pas ce qui lui arrive. Plus tard, de retour à Paris, il retrouve sa danseuse dans une revue. Il comprend alors qu'on lui a fait une farce et lui déclare son amour.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 27 mars 2008 - Séance mensuelle de l'AFRHC à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Aventures de Kapok l'esquimau et de son ours Oscar

   
Les Aventures de Kapok l'esquimau et de son ours Oscar

Les Aventures de Kapok l'esquimau et de son ours Oscar © Succession Brachlianoff

Arcady Brachlianoff, 1943, France, 12mn

Au pôle Nord, Kapok et son ours Oscar vivent dans leur igloo, "Les Glycines". Leur frigo est complètement vide. Bien déterminés à se mettre quelque chose sous la dent, ils partent en quête de nourriture et décident d'aller à la pêche sur la banquise. Kapok et Oscar ne reviennent qu'avec une bien petite prise. Alors qu'ils sont en train de nettoyer le poisson, Oscar, torturé par la faim, ne peut s'empêcher de dévorer un savon entier. Et voilà que ce malheureux Oscar commence à éructer des bulles de savon de plus en plus grosses jusqu'au moment où il se trouve coincé à l'intérieur de l'une d'elles, entraînant dans son envol son ami Kapok.

   

Histoire de la restauration et du dépôt :

Le négatif image ayant disparu, la restauration de ce film fut possible grâce à plusieurs copies nitrate originales.

   

Date et lieu de programmation :

  • Mardi 10 et jeudi 12 mars 2009 - Courts-métrages d'animation française sous l'occupation à la Cinémathèque de Saint-Etienne (France)
  • Samedi 5 novembre 2011- Focus sur le cinéma ethnographique à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Dimanche 13 novembre 2011 - Ciné-goûter à la Cinémathèque de Toulouse ( France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Aventures des Pieds Nickelés

   
Les Aventures des Pieds Nickelés
Les Aventures des Pieds Nickelés
Collection CNC

Émile Cohl, 1917, France, 30mn

Film en cinq épisodes ou "séries".
1ère série : manquante.
2e série (sans titre) : Le célèbre détective Zigouillot est chargé de mettre la main sur Filochard, Croquignol et Ribouldingue, plus connus sous le nom des Pieds Nickelés. Il fait encercler leur quartier par les forces de police.
3e série "Les Tracas de Zigouillot": Les Pieds Nickelés, qui ont été arrêtés par le détective Zigouillot, parviennent à s'évader par la cheminée. Coincés dans l'orifice d'une façade en bois, ils sont ensuite emportés par le vent, et retombent aux pieds de Zigouillot.
4e série "Filochard se distingue" : Les Pieds Nickelés s'enfuient par les égouts. Ils sont surpris par la montée des eaux. Filochard parvient à sortir par un soupirail, et, après quelques mésaventures, retrouve ses complices.
5e série (sans titre) : Sortis des égouts, les Pieds Nickelés cherchent à se sécher, notamment Croquignol, qui a bu la tasse. Puis les trois compères s'embarquent à bord d'une locomotive. Leur insouciance provoque une collision avec un autre train. Couvert de suie, Croquignol se déguise en fatma, et tente d'attirer le public des fêtes foraines. Après cet essai peu concluant, les trois complices s'essaient aux machines à sous avec un kinétoscope et un distributeur de pains.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Mercredi 12 septembre 2012 - Ciné-concert L'animation française à ses débuts à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012 - Rétrospective Emile Cohl à la Slovenka Kinoteka de Ljubljana (Slovénie)
  • Du 4 au 10 avril 2013 - Programme d'animations au Festival du film francophone 2013 à Athènes (Grèce)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Aventures d'Oscar la bricole

   
Les Aventures d'Oscar la bricole
Les Aventures d'Oscar la bricole
© Succession de Roubaix

Paul de Roubaix, 1946, France, 11mn

Oscar vient d'hériter d'une maison de campagne qu'il décide d'aménager lui-même. Mais ses maladresses mettent sa vie en péril; pis, la guerre détruit sa maison. Peu importe, il faut reconstruire. Mais auparavant, il est sage de consulter le manuel de sécurité des travailleurs du bâtiment permettant de prévenir plus d'un danger. Par exemple, avant de démolir une construction endommagée par la guerre, une analyse de l'édifice à détruire est indispensable. Il faut étayer certaines parties, construire des garde-corps et aménager des passages sécurisés sur le chantier afin de limiter les risques d'accident. Les murs et les cloisons sont abattus facilement et en toute sécurité grâce à des échelles, des vérins et des cordes.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Aviation française sur le front

   
L'Aviation française sur le front
L'Aviation française sur le front, Collection CNC

1915, France, 20min

En 1915, l'aviation française engagée au front se compose d'escadrilles de bombardement, de reconnaissance et de chasse.
Avant de décoller, les pilotes chargés de bombarder les lignes ennemies installent dans leurs avions les obus qu'ils largueront par le bas de l'appareil. Les unités de reconnaissance équipées de TSF embarquent à leur bord un appareil photographique capable de prendre des vues à 2000 mètres d'altitude. Au sol, les clichés sont développés et tirés dans une voiture-laboratoire, puis analysés à l'aide d'une carte. Quant aux avions de chasse, ils possèdent une mitrailleuse comme moyen d'attaque.

 

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 9 et mardi 10 novembre 2015 - Cycle Le cinéma en guerre au LUX Scène nationale de Valence (Valence, France)
  • Samedi 14 novembre 2015 - La Grande Guerre au Cinéma Alhambra Vittel (Vittel, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris) ; sur Internet dans le cadre du projet Européen EFG1914
   
retour en haut