> retour

 

Cette rubrique présente tous les films, restaurés et indexés par le CNC, qui ont été projetés dans le cadre de leur diffusion culturelle depuis 2007.
 

[...] A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
     
 

I Raggi "Z"

   
I Raggi "Z"

I Raggi "Z" , Collection CNC

1917, Italie, 48mn, avec Ernesto Vaser, Gigetta Morano, Ersilia Scalpellini & Domenico Serra

Pour le réveillon de l'oie, un grand bal masqué est organisé. Mais le charcutier Bruniquel ne pourra y assister car sa femme l'y interdit. Poussé par ses amis, il profite néanmoins de l'absence de son épouse pour se rendre à la fête. Affublé d'un masque, Bruniquel y fait la connaissance de Gigetta et, sous l'effet de l'alcool, lui promet le mariage. Dans les jours qui suivent, le charcutier fait des cauchemars, obsédé par les oies qui lui rappellent sa folle soirée aux côtés de sa maîtresse. Pour sa part, Gigetta entreprend de retrouver celui qui lui a promis le mariage et dont elle ne connaît pas le visage.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2009 - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Idée

   
L'Idée

L'Idée © AFCA

Berthold Bartosch, 1932, France, 25mn

Sous un ciel étoilé, un homme pense. La silhouette lumineuse d'une femme nue apparaît: c'est l'Idée. L'homme la tient dans sa main, la multiplie et la diffuse de par le monde. Mais l'Idée nue dérange. Elle est poursuivie par un tribunal et condamnée à cacher sa nudité. Rendue inoffensive, l'Idée est relâchée. Un autre homme solitaire la rencontre dans la ville. L 'Idée, à nouveau nue, accroît sa force et inspire à l'homme un message qu'il dévoile au monde ouvrier. Pour cela, il est emprisonné puis fusillé. Les foules conquises par l'Idée grossissent le cortège funéraire. Une nouvelle fois, l'Idée germe dans l'esprit d'un homme. Son image est dupliquée par des rotatives et envoyée dans toute la ville. Pour la détruire, l'armée fait la guerre au peuple. En vain, l'Idée ne meurt jamais.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 17 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
  • Du 10 au 15 mars 2010 - 40e édition du Tampere film festival (Tampere, Finlande)
  • Du 9 au 13 novembre 2010 - 9e festival du film de Compiègne « Années 30, années d'illusion » (Compiègne, France)
  • Lundi 18 avril 2011 - Hommage à Amos Vogel au Oesterreichisches Filmuseum (Vienne, Autriche)
  • Mardi 2 octobre 2012 - Ciné-concert avec la projection en couleur de L'Inhumaine au cinéma Le Balzac (Paris)
  • Du 1er au 12 décembre 2012 - Rétrospective des films d'animation en littérature à la Cinémathèque slovène ( Ljubljana, Slovénie)
  • Samedi 29 juin 2013 - Projection de L’Idée à l’occasion des 50 ans de la Cinémathèque Slovène (Ljubljana, Slovénie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'île de la Réunion

   
L'île de la Réunion
L'île de la Réunion
© Succession J.K. Raymond-Millet

J. K. Raymond-Millet, 1935, France, 22mn

La Réunion, située dans l'océan Indien à l'est de l'Afrique, est une des plus anciennes colonies françaises. Un survol de l'île permet de découvrir le port de la Pointe-aux-Galets et la ville de Saint-Denis. L'intérieur des terres surprend par son relief volcanique avec le piton des Neiges, le piton de la Fournaise et, au milieu des montagnes, la station thermale Cilaos. Dans les plaines, les Réunionnais cultivent la vanille, le manioc, le café bourbon, les fruits, les épices, les plantes à parfum et surtout la canne à sucre, qui occupe et fait vivre une partie de la population. La préparation des plants, la plantation, le binage et le buttage sont des tâches réservées aux enfants. Après la pousse, les hommes dépouillent les tiges, puis les cannes entassées près des routes sont chargées sur des charrettes et amenées à l'usine, où elles sont défibrées et broyées. Le jus récolté est traité jusqu'à la cristallisation. Un résidu appelé mélasse sert à la fabrication du rhum.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 17 septembre 2006 - Journées du Patrimoine DRAC de la Réunion (France)
  • Dimanche 18 septembre 2011 - Journées européennes du patrimoine (Saint-Denis, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Ile enchantée

   

'Henry Roussell, 1927, France , 104 mn avec Jacqueline Forzane, Paul Jorge, Jean Garat, Renée Heribel, Suzy Pierson, Rolla Norman & Gaston Jacquet.

La construction d'une usine en Corse provoque bien des drames.
Gisèle Rault, la fille de l'industriel, est sauvée par Francesco della Rocca qui a pris le maquis à la suite d'une vendetta car il tente de protéger son grand-père menacé d'expropriation pour permettre la construction de l'usine. Conquise par le jeune homme, Gisèle voudrait faciliter les rapports de son père avec Francesco, mais en vain, car l'industriel a décidé de faire sauter les vieux bâtiments coûte que coûte. Pensant avoir été trahi par Gisèle, Francesco tue son père et va se livrer à la police mais est délivré par une femme corse qu'il avait aidé plus jeune. De dépit Gisèle tente de refaire sa vie avec l'ingénieur qui secondait son père.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 26 février 2009 - Séance mensuelle de l'AFRHC à la Cinémathèque française (Paris)
  • Du 3 au 10 octobre 2009 - Festival du film muet de Pordenone (Italie)
  • Du 27 juin au 4 juillet - 29e édition du festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Illusions fantaisistes

   
Les Illusions fantaisistes
Les Illusions fantaisistes, Collection CNC

Georges Méliès, 1909, France, 5mn, avec Georges Méliès

Un illusionniste fait sortir d'une caisse divers objets, ainsi qu'un couple d'Égyptiens. Il disparaît ensuite dans la caisse et reparaît sur scène.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mercredi 22 juin 2011 - Ciné-concert Opus IV à l' Espace Jacques Prévert (Aulnay-sous-Bois, France)
  • Jeudi 8 décembre 2011 - Soirée Georges Méliès à la Cinémathèque française (Paris)
  • Mercredi 21 décembre 2011 - Le jour le plus Court à la gare Montparnasse (Paris)
  • Mercredi 5 et jeudi 6 février 2014 - VIVA PATRIMOINE ! Ciné-spectacle Les Voix du fantôme au Lux, scène nationale de Valence (France)
  • Du 4 au 8 juin 2014 - Festival « Cinéma muet et piano parlant » - Ciné-spectacle Les Voix du fantôme à Anères (France)
  • Dimanche 28 septembre 2014 - Ouverture saison Jeune public à la Cinémathèque française : Ciné-spectacle Les Voix du fantôme (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Images et paroles du maréchal Pétain, chef de l'Etat français

   
Images et paroles du maréchal Pétain, chef de l'Etat français

Images et paroles du maréchal Pétain, chef de l'Etat français © Succession Joudioux

1940, France, 18mn

Au lendemain de la guerre, le maréchal Pétain se présente comme le sauveur de la France. Alors que les populations sont en plein exode, il prend la tête de la zone non occupée, en exaltant la jeunesse et les valeurs traditionnelles comme l'obéissance, le travail, la famille et la foi en Dieu. Dans sa maison de Provence, il veille personnellement à l'exploitation de ses terres. Lorsqu'il était en poste à l'ambassade de Madrid, son amitié avec le général Franco a assuré la neutralité de l'Espagne dans le conflit. A Vichy, il assure ses fonctions de chef d'Etat et reçoit son biographe, pour faire le point sur l'ouvrage qui lui est consacré. Le maréchal Pétain effectue aussi divers voyages pour saluer le travail des paysans et des artisans, rencontrer les prêtres et les instituteurs, rendre hommage aux mutilés de guerre, inspecter la marine nationale et assister aux défilés de l'armée reconstituée. La foule des villes se rassemble en grand nombre pour assister à ses apparitions.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2007 - Festival "Il Cinema Ritrovato" (Bologne, Italie)
  • Du 13 au 22 novembre 2009 - 29ème Festival international du film d'Amiens (France)
  • Mardi 8 décembre 2009 - Les Mardis de l'Histoire à l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 (Paris)
  • Du 25 octobre au 3 novembre 2010 - Programmation sur Vichy à la Cinémathèque finlandaise (Finlande)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Impression d’une ville : Shanghai

   
Impression d’une ville : Shanghai
Impression d’une ville : Shanghai © Capi Films

Joris Ivens & Marceline Loridan, 1976, France, 57mn

Longtemps occupée par les européens, Shanghai compte près de 12 millions d’habitants qui, depuis la Révolution culturelle, se sont réappropriés leur ville.
Les rues sont pleines d’échoppes et de restaurants où la vie bat son plein. Les commerces sont désormais nationalisés : dans un salon de coiffure les employés sont salariés de la ville, les bénéfices sont répartis entre cette dernière et l’amélioration du salon.
Véritable mégalopole, Shanghai tient une place importante dans la Chine populaire tant sur le plan administratif qu’industriel. Les 2 millions d’ouvriers travaillent dur pour échapper à la pauvreté et sortir leur pays du sous-développement.
Une partie de la ville est constituée de ruelles où les trottoirs sont le prolongement des étroits logements ; les petits métiers de rue qui y sont exercés ne sont pas collectivisés.
Dans les grandes artères où la circulation est débordante, les policiers font régner l’ordre en insistant sur l’éducation, la sanction n’est qu’un moyen complémentaire.
Suivent quelques instantanés de la vie quotidienne : une exposition de dessins d’enfants ; des taxis triporteurs ; des ouvriers partent à la campagne.
Le lancement d’un bateau constitue une fête, politique, occasion d’affirmer l’indépendance et la force révolutionnaire de Shanghai.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 29 mai au 24 juin 2013 - Regards sur la Chine « La Chine de Joris Ivens et Marceline Loridan » au Musée Guimet (Paris)
  • Mercredi 11 juin 2014 - Cycle la Ville au cinéma : Shanghaï à la Cinémathèque de Saint-Etienne (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Incendiaire

   
L’Incendiaire
L’Incendiaire, Collection CNC

1909, France, 10mn

Un bohémien s’endort, la pipe à la bouche, dans une meule de foin. Pendant son sommeil, la pipe tombe dans la paille qui s’embrase aussitôt. Des paysans aperçoivent la colonne de fumée et accourrent. Affolé, le bohémien s’enfuit, poursuivi par les paysans. Les pompiers interviennent et maîtrisent l’incendie. Après une longue poursuite, les paysans rattrapent le bohémien et le pendent à un arbre. Une brave femme qui passait par là coupe la corde de justesse avec sa faucille. Le bohémien la remercie et rejoint son campement en titubant. Là, il raconte aux siens sa terrible mésaventure et ceux-ci lèvent le poing contre leurs ennemis de toujours.

Le film reprend le sujet d’une autre production Pathé de 1905.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 25 mai 2013 - Films d’archives au Colloque "L'altérité dans le spectacle, le spectacle de l'altérité " à l’INHA (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Inconnue

   
L'Inconnue
L'Inconnue, Collection CNC

Claude Weisz, 1966, France, 16mn, avec Gérard Blain & Paloma Matta

Dans un théâtre vide, un jeune homme tombe en extase devant une inconnue installée au balcon. Pour lui déclarer son amour il la suit dans les couloirs vides du métro, et c'est dans une rue déserte de Paris qu'il la rattrape et lui dit "Je crois que je vous aime". A nouveau elle lui échappe ; il la retrouve dans un bois. Mais elle refuse son amour car elle est sourde et pense que petit à petit, il arrêtera de lui parler pour lui écrire, avant de se lasser et de la laisser seule. Il laisse alors l'inconnue partir et se retourne pour disparaitre dans la rue bondée et bruyante.

   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 30 avril 2012 - Rétrospective Films fantastiques français - Rêves et cauchemars programme 6 (Cinémathèque française, Paris)
  • Mardi 6 novembre 2012 - Les Rencontres de la Cinémathèque de Bretagne : Prémonitions (Brest, France)
  • Du 2 au 6 juillet 2013 - Ateliers "Cinéma fantastique français" au festival du Court en plein air (Grenoble, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Inconnus dans la maison

   
Les Inconnus dans la maison

Les Inconnus dans la maison
© Studiocanal Image

Henri Decoin, 1941, France, 99mn, avec Raimu, Juliette Faber, Gabrielle Fontan, Jacques Baumer, Héléna Manson, André Reybaz, Jean Tissier, Lucien Coëdel, Marcel Mouloudji, Noël Roquevert, Raymond Cordy, Tania Fédor, Marc Dolnitz, Marguerite Ducouret, Jacques Grétillat, Jacques Denoël & Pierre Ringel

Hector Loursat, avocat retiré du barreau, alcoolique depuis que sa femme l'a quitté, vit reclus avec sa fille Nicole, qu'il traite avec distance, et sa servante Fine. Il découvre un soir le cadavre d'un repris de justice, Gros-Louis, dans une chambre aménagée au grenier. La déposition de Nicole fait apparaître qu'elle est l'égérie d'une bande de jeunes se réunissant dans un bar et dans les combles de la maison de l'avocat. Emile Manu, employé de librairie amoureux de Nicole, est inculpé et choisit Loursat pour le défendre. L'assassinat semble être venu mettre un terme à un chantage régulier que la victime exerçait sur le groupe. Durant le procès retentissant qui suit, Loursat, apathique lors de l'audition des témoins de l'accusation, sort de sa torpeur et démontre, en dressant un portrait peu flatteur des familles et des notables de la ville, que Luska, l'un des jeunes, en est le véritable auteur. Cet amoureux encore plus transi que les autres s'est vengé de son rival direct en lui faisant endosser la responsabilité des faits.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2009 - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
  • Du 13 au 22 novembre 2009 - 29ème Festival international du film d'Amiens (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Indiens et le sacré

   

Louis Malle, 1969, France, 58mn

Le sacré est omniprésent, l'athéisme est ici une notion inconnue. Les prêtres, généralement de la haute caste des brahmanes, recueillent l'argent des fidèles nécessaire pour le bon fonctionnement du culte. Dans le sud de l'Inde, les temples sont gigantesques. Excepté une petite pièce à l'accès réservé, le temple est un refuge, un havre de paix ; il y règne pourtant une vie intense. A l'abri de la chaleur, certains somnolent à l'ombre des colonnes. Le culte du dieu Shiva est dominant dans le sud de l'Inde. Les dévots défilent devant les autels, chacun a ses croyances et ses rites, qui peuvent varier à l'infini. Les fidèles font fréquemment leurs ablutions ; malgré son caractère souvent putride, l'eau, élément essentiel dans la religion indienne, reste sacrée et purificatrice. Les ermites, en marge de la société des castes, se déplacent à travers l'Inde en mendiant. Ils veulent échapper au cycle des réincarnations.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 au 27 avril 2011 - 47e édition du Festival Confrontation, l'Inde au cinéma, à l'Institut Jean Vigo (Perpignan, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Indiens, nos frères

   
Indiens, nos frères
Indiens, nos frères, Collection CNC

Titaÿna, 1931, France, 27mn

Les Indiens Séris vivent en harmonie avec la nature. Loin de la civilisation, leurs journées sont rythmées par les tâches quotidiennes avec la préparation des repas, la promesse d'un mariage, la chasse au tatou, l'accouchement, la mort d'un parent, les danses rituelles et aussi les jeux de hasard, très appréciés par les adultes. Au début du XXe siècle, les jeunes, attirés par la vie facile des villes, désertent leur village. De ce fait, les coutumes ancestrales, transmises par tradition orale, disparaissent à la mort des vieux chefs.

Film incomplet. Il ne reste que 900 mètres (3 dernières bobines) sur plus de 2000 mètres à l'origine.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 9 et samedi 10 décembre 2011 - Programme "actrices des années 20" au Lux Scène nationale de Valence (France)
  • Du 9 au 11 octobre 2013 - Hommage à Titaÿna au Festival de la Voix au cinéma Le Castillet (Perpignan, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Industrie de l'ardoise dans les Alpes

   
L'Industrie de l'ardoise dans les Alpes
L'Industrie de l'ardoise dans les Alpes
Collection CNC
 

André Bayard, 1921, France, 8mn

Les établissements Emile Guinet exploitent une carrière d'ardoise près de Saint-Julien-Montdenis. A l'aide d'un ciseau, un ouvrier divise les plaques d'ardoise en minces feuilles, qui sont ensuite découpées et calibrées. Sur la route, des cantonniers creusent une dérivation pour contenir le torrent Saint-Julien.

Hebdo-Film annonce la sortie des 5 premiers épisodes de "La Route des Alpes" le 5 décembre 1921 et le 15 décembre 1921 celle des 6 suivants.

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 26 septembre 2009 - « La route des Alpes » pour les 10 ans de la Cinémathèque des Pays de Savoie à Chambéry (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L’Inhumaine

   
L'Inhumaine
L'Inhumaine © Marie-Ange L'Herbier

Marcel L’Herbier, 1924, France, 137 mn, Georgette Leblan, Lili Samuel, Marcelle Prado, Jaque Catelain, Philippe Hériat, Léonid Walter de Malte, Fred Kellermann, Raymond Guérin-Catelain, Émile Saint-Ober & Le prince Tokio.

Dans sa demeure aux lignes futuristes, la cantatrice Claire Lescot tient un salon à la clientèle internationale et ne vit que pour son art. Frank Mahler, homme d’affaires américain, Kranine, le théoricien d’un mouvement "humanitaire", et le maharadjah Djorah de Nopur s’y côtoient dans une rivalité ouverte, dont Claire est l’enjeu. Ingénieur passionné de mécanique, de science et de sport, Einar Norsen est le plus fervent admirateur de celle qu’on surnomme l’Inhumaine. Il arrive au volant d’un bolide et doit ronger son frein, pendant que les prétendants rivalisent de propositions. Einar menace de se tuer si elle persiste à le dédaigner. Il quitte la réception furieux, se lance à vive allure sur la route et perd le contrôle du véhicule, qui plonge dans le fleuve. Une jeune paysanne qui l’a croisé vient confirmer l’issue fatale. Après hésitation, Claire maintient son récital au théâtre des Champs-Elysées. Kranine y attise le scandale mais le public, d’abord partagé, lui fait un triomphe. Elle vient de refuser un entretien avec le prince Djorah quand un homme vient dans sa loge l’inviter à reconnaître le corps d’Einar. Dans le laboratoire, une douleur humaine la submerge près du défunt. Celui-ci surgit alors derrière elle, révélant ainsi la supercherie. Claire, que la féerie de la science attire, revient le lendemain, et Einar lui fait entrevoir les possibilités de la transmission de l’image et du son. A la sortie du concert suivant, le prince la menace et introduit un reptile dans sa voiture, dont il remplace le chauffeur. Il la laisse mourante dans les bras d’Einar. La pleine activité de son laboratoire va assurer le sauvetage de Claire, désormais pleine d’humanité.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 27 mai 2007 - Cycle "Cinéma et design" à la Filmoteca Española
  • Du 8 au 24 février 2008 - Le Cinéma français des années 20 : Corps et décors - Musée d'Orsay (Paris)
  • Mardi 9 juin 2009 - Retour sur l'Avant-garde française à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Dimanche 6 décembre 2009 - Musée Fernand Léger (Biot, France)
  • Jeudi 24 février 2011 - Berkeley Art Museum & Pacific Film Archive (Etats-Unis)
  • Samedi 21 mai 2011 - Korean Film Archiv (Séoul, République de Corée)
  • Du 23 au 27 mai 2012 - 14e Festival d'Anères – Cinéma muet et piano parlant (Anères, France)
  • Vendredi 24 août 2012 - Internationale Stummfilmtage 28e Bonner Sommerkino (Bonn, Allemagne)
  • Vendredi 26 juillet 2013 - Film Festival « Stravinsky's Legacy and Russian Émigré Cinema » au Bard College  (Annandale-on-Hudson, Etats-Unis)
  • Samedi 26 octobre 2013 - L’art déco au cinéma - Ciné-concert à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (Paris)
  • Samedi 5 avril 2014 - Projection du film L’Inhumaine de Michel L’Herbier au Filmmuseum München (Munich, Allemagne)
  • Dimanche 27 avril 2014 - Cycle « Henri Langlois : classiques du cinéma » à la Cinémathèque française (Paris)
  • Jeudi 13 novembre 2014 - Orchestre Philharmonique Luxembourg – Ciné-concert au Grand auditorium (Luxembourg)
  • Du 9 au 16 décembre 2015 - Rétrospective Marcel L'Herbier à l'ACMI Australian Centre for the moving Image (Melbourne, Australie)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Initiation à la danse des possédés

   
Initiation à la danse des possédés
Initiation à la danse des possédés
© CNRS / CFE / Collection CNC

Jean Rouch, 1949, France, 22mn

La cérémonie de l'initiation à la danse de la possession, au Niger, suit un rituel bien défini. Une femme, possédée en permanence, va apprendre en sept jours à maîtriser la possession, afin que les dieux ne s'incarnent en elle qu'à la demande des prêtres. Devant un orchestre d'un joueur de violon et de joueurs de calebasses, la tête recouverte d'un voile blanc, la novice assiste à la danse des femmes déjà initiées, dont elle apprend progressivement les pas. De spectatrices, certaines femmes deviennent actrices, quand elles sont possédées par différents génies, et revêtent une veste à rayures noires et blanches, leur insigne. Le jour de sortie, après échange de cadeaux entre les prêtres et les musiciens, des gens, venus des îles environnantes pour la fin de la fête, offrent à leur tour des cadeaux à la nouvelle initiée.

Le film a été réalisé au cours de la Mission ethnographique 1948-1949 dans la boucle du Niger. Grand Prix du court métrage au Festival du film maudit de Biarritz 1949.


   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 11 juin 2009 - Österreichisches Filmmuseum dans le cadre du "Festival du Film Maudit, Biarritz, 1949" (Autriche)
  • Samedi 22 octobre et mercredi 26 octobre 2011 - Film Preservation Festival au MoMA (New York, Etats-Unis)
  • Vendredi 18 octobre 2013 - Festival du Film Maudit - Biarritz 1949 à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Ins Blaue hinein...

   
Ins Blaue hinein...
Ins Blaue hinein..., Collection CNC

Eugen Schüfftan, 1929, Allemagne, 35mn, avec Toni Van Eyk, Karl Balhaus, Aribert Mog, Theo Lingen, Wolfgang Staudte, Franz Stein, Werner Scharff, Alice Iversen & Hélène Roberts

Berlin, 1929. Auxilia, bureau d'assistance financière pour temps de crise, cesse ses activités. Son directeur, ses deux employés et la petite amie du plus jeune d'entre eux décident de partir à l'aventure, en automobile. Après avoir percuté un arbre en évitant un chien, ils s'installent dans le cabanon où Spitz, l'autre employé, vient peindre à ses heures. Le chien, recueilli et bichonné par la jeune fille, leur donne l'idée de créer une société de toilettage. Aussitôt concrétisée, l'entreprise prospère mais bientôt, la pression fiscale croissante contraint les associés à augmenter le capital de leur société. La récompense offerte pour un chien de concours perdu vient à point nommé : il s'agissait en fait de l'animal qu'ils avaient recueilli. Avec cet argent, ils créent une entreprise de préparation de champions.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 14 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Instantanés malgaches

   
Instantanés malgaches
Instantanés malgaches, Collection CNC

Léon Poirier, 1929, France, 51 mn

Les différentes composantes de la population malgache, Hindous, Arabes, Sakalaves, sont rassemblées sur les quais de Majunga. Une foule bigarrée attend l'arrivée sur la côte sakalave de Bernardin de Saint-Pierre, en provenance de France. C'est l'événement qui règle la vie à Madagascar. Le nouveau colonial, qui découvre la ville de Majunga en pousse-pousse, est déjà gagné par le rythme sage de cette vie inconnue. Vers quatre heures, après la sieste, la ville s'éveille et les activités reprennent pour les commerçants hindous et chinois. Sur la jetée, les Malgaches, d'origines très diverses, se rencontrent pour la promenade, et des démonstrations de danses sont marquées par les différentes cultures. Au port, un boutre s'apprête à appareiller pour Bombay, alors que les Hindous célèbrent le jour du riz par des offrandes, véritable aubaine pour les pauvres. Les Sakalaves, anciens maîtres du pays, pratiquent la religion traditionnelle, fondée sur le culte des ancêtres. Á Doany Manongarivo, le village royal, pour la cérémonie de la Fanempoana, le fils de la reine Ketsy invoque son ancêtre Andrianamitsara, qui réside au tombeau. Bientôt un sorcier entre en transe et désigne un nouvel emplacement pour le tombeau de l'ancêtre ; un boeuf y est sacrifié. La colonisation française agit pour l'unification des différentes cultures malgaches.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 17 septembre 2006 - Cycle de films sur la Réunion et le Madagascar aux Journées du patrimoine à la DRAC de la Réunion (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Interview du docteur Eduardo Arroyo Lameda

   
Interview du docteur Eduardo Arroyo Lameda
Interview du docteur Eduardo Arroyo Lameda
Collection CNC

1963, France, 20mn

Interrogé à son bureau par un journaliste français, le docteur Eduardo Arroyo Lameda, président du Consejo Nacional Electoral du Venezuela, fait part de ses impressions concernant la campagne électorale pour la présidence de la République prévue dans son pays en décembre 1963. L'entrevue est suivie d'une réception.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 17 septembre 2006 - Cycle de films sur la Réunion et le Madagascar aux Journées du patrimoine à la DRAC de la Réunion (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Ispahan : Lettre persane

   
Ispahan : Lettre persane

Ispahan : Lettre persane
© CNRS / CFE / Collection CNC

Jean Rouch, 1977, France, 40mn

Après avoir admiré une vue panoramique de la place royale de la ville d'Ispahan, Jean Rouch et Farrokh Gaffary, transformé en guide pour l'occasion, nous conduisent sur le rythme de la promenade et de la conversation vers la grande mosquée du Chah. Cette visite se fait badine et enjouée, chaque espace parcouru met en évidence le calme et la beauté de la mosquée. Ce circuit est ponctué par des commentaires sur l'architecture qui s'exprime tantôt dans l'ornement, tantôt dans la sobriété. Puis la conversation s'oriente sur le rapport qu'entretient l'islam avec la représentation humaine par le biais du cinéma, avec la mort et la sexualité.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 18 mars 2009 - Festival Zoom arrière à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 14 octobre au 19 novembre 2011 - Film Preservation Festival au MoMA (New York, Etats-Unis)
  • Du 10 au 27 novembre 2015 - Programme Exploration à la Cinémathèque de Toulouse (Toulouse, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Ivry ou vingt ans de gestion municipale communiste

   
Ivry ou vingt ans de gestion municipale communiste
Ivry ou vingt ans de gestion municipale communiste
© Ciné-Archives

1945, France, 17mn

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, qui a coûté la vie à plusieurs résistants de la ville, Ivry-sur-Seine a repris, sous l’impulsion de son maire communiste Georges Marrane, ses diverses actions sociales, notamment dans le domaine de l’enfance. Crèches, jardins d’enfants, écoles et dispensaires sont mis au service des habitants, tandis que divers projets, dans la voirie et le logement par exemple, doivent encore améliorer leurs conditions de vie. En Charente-Maritime, la colonie de vacances des Mathes accueille les enfants d’Ivry et, le 15 août, une kermesse y est organisée. Georges Gosnat, Georges Marrane et Maurice Thorez en profitent pour dresser un bilan de l’action communiste.


 

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 21 avril 2013 - Programme « Ivry-sur-Seine, banlieue rouge » au cinéma le Luxy (Ivry-sur-Seine, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Ixe

   
Ixe
Ixe © Lionel Soukaz

Lionel Soukaz, 1980, France, avec Philippe Veschi, François Dantchev, Hervé Leymarie, Jean-François B., Karin Verveine & York

Autoportrait, mais aussi portrait d'une génération. Une caméra très mobile, un rythme rapide, des flashes, des images syncopées monochromatiques, des surimpressions, des images en négatif, le tout accompagné d'une musique de variétés très kitsch. Tourbillon d'images à très forte connotation sexuelle et violente qui se termine par un ricanement sur une longue image noire finale.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 2 février 2005 -Cinéma L'Ecran de St Denis (France)
  • Samedi 30 avril 2005 - Musée du Film à Vienne (Autriche)
  • Jeudi 16 mars 2006 - Forum des Images (Paris)
  • Vendredi 15 septembre 2006 - " Cinéma d’avant-garde/Contre culture générale" à la Cinémathèque française (Paris)
  • Samedi 29 mars 2008 - Le cinéma français d'Avant garde 1890-2008 au Tate Modern (Londres - Royaume Uni)
  • Mardi 6 mai 2008 - Cycle Jeune Cinéma à l'Espace Magnan - Cinéma Jean Vigo (Nice)
  • Du 12 au 17 décembre 2009 - Film Mutations : Festival of Invisible Cinema (Zagreb, Croatie)
  • Vendredi 26 mars 2010 - 32e édition du Cinéma du réel au Centre Pompidou (Paris, France)
  • Dimanche 17 avril 2011 - Xcèntric (Barcelone, Espagne)
  • Samedi 10 mars 2012 - 2e édition du festival Ecrans Mixtes : soirée spéciale Lionel Soukaze (Lyon, France)
  • Lundi 2 décembre 2013 - « Eros militant : le cinéma de Lionel Soukaz » à l’Ecran Saint-Denis (Saint-Denis, France)
  • Jeudi 27 novembre 2014 - Österreichisches Filmmuseum –  The Invisible Cinema Film, Art, History, and the Museum (Vienne, Autriche)
  • Du 3 au 9 février 2016 - 16es Journées cinématographiques dionysiennes "La Censure" au cinéma L'Ecran (Saint-Denis, France)

 

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut