> retour

 

Cette rubrique présente tous les films, restaurés et indexés par les Archives françaises du film du CNC, qui ont été projetés dans le cadre de leur diffusion culturelle depuis 2007.
 

[...] A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
     
 

O Salto

   
O Salto
O Salto © Studiocanal Image / Collection CNC

Christian de Chalonge, 1965, France, 88min, avec Marco Pico ; Ludmila Mikaël ; Antonio Passalia

Sur les conseils de Carlos Marquès, un compatriote déjà installé à Paris, Antonio, un menuisier portugais, décide à son tour de "faire le saut" pour aller chercher du travail en France et se soustraire ainsi au service militaire. Les passeurs abandonnent le groupe dont il fait partie. Après un long voyage en camion, les clandestins prennent en rase campagne des taxis pour Champigny, point de chute pour l’immigration portugaise. Seul à Paris, Antonio est confronté aux problèmes de logement, de papiers et de recherche d’emploi. Sans nouvelles de son contact Carlos, Antonio est désemparé, malgré l’aide passagère de Dominique, une infirmière de sa connaissance. Lorsque Carlos réapparaît enfin, c'est pour exiger un supplément d’argent, comme tous les intermédiaires qu'Antonio a croisés au cours de cette errance qu'il doit donc reprendre, l’amertume au coeur.

Film déposé aux Archives françaises du film du CNC

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L’Occident

   

Henri Fescourt, 1928, France, teinté, 124 mn, avec Rama-Tahé, Charles Vanel & José Noguero

Hassinaï est une jeune marocaine étudiante à Paris. Ses parents ayant été assassinés par une bande de pillards, elle est sans ressources, elle cherche du travail, n'entrouve point et se voit réduite à accepter une place d'entraîneuse dans une boîte de nuit. Là, elle rencontre le lieutenant de vaisseau Cadières qui s'intéresse à elle, en fait sa maîtresse et l'emmène avec lui au Maroc. Hassinaï, trompée par un chef de bande, Taieb est convaincue que Cadières est l'auteur du meutre de ses parents. Elle accepte de fuir avec un enseigne, ami de Cadières, qui est follement épris d'elle. Ainsi elle se vengera de son amant. Mais Cadières survient à temps pour empêcher son jeune ami de déserter et pour rétablir la vérité: c'est Taieb qui a tué les parents de la jeune femme. Alors celle-ci l'abat d'un coup de revolver et revient à sa race et aux moeurs berbères.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 8 au 24 février 2008 - Le Cinéma français des années 20 : Corps et décors - Musée d'Orsay (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Occitanie

   
Occitanie
Occitanie, Collection CNC

J. K. Raymond-Millet, 1938, France, 32mn

L'Occitanie, nom donné au Moyen Age à la Provence et aux pays de langue d'oc s'étend du Massif central aux Pyrénées. Dans le département de l'Aude, la ville fortifiée de Carcassonne et les villages environnants sont le témoignage, par leurs nombreux monuments, du riche et lointain passé de cette région. Au nord, la Montagne noire, couverte de forêts et de prairies, alimente avec ses ruisseaux le célèbre canal du Midi, construit au XVIIe siècle par Pierre-Paul Riquet. Le Cabardès est une région minière où l'on trouve, tout particulièrement à Salsigne, des mines d'or, de cuivre, de fer, d'étain et de l'arsenic. Le Lauragais, dont la capitale Castelnaudary doit sa réputation à son église, son marché et son cassoulet, est un grenier à blé. Les artisans font une poterie spéciale et amassent les ajoncs de la région pour la cuisson de ce plat réputé. La ville de Limoux est recherchée pour son vin pétillant. Puis c'est Fanjeaux, capitale du catharisme, et son église Saint-Dominique, le cloître de Saint-Hilaire, la cathédrale d'Alet-les-Bains, les thermes de Rennes-les-Bains. Les Corbières, contrée sauvage et difficile d'accès, produisent un vin renommé. Les anciennes abbayes, les châteaux féodaux, les églises et les cloîtres de Lagrasse, Villerouge, Fontfroide et Narbonne attestent, ici aussi, de la prospérité d'antan de cette contrée. Enfin, sur la côte méditerranéenne bordée d'étangs et de marais salants, des bateaux à voile à fond plat naviguent et pêchent des anguilles sur l'étang de Bages.

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 18 septembre 2010 - Journées du patrimoine à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Occupe-toi d'Amélie !

   
Occupe-toi d'Amélie !
Occupe-toi d'Amélie !
© Succession Claude Autant-Lara

Claude Autant-Lara, 1949, France & Italie, 86mn, avec Danielle Darrieux, Jean Desailly, André Bervil, Julien Carette, Louise Conte, Paul Demange, Grégoire Aslan, Roland Armontel, Victor Guyau, Charles Dechamps, Lucienne Granier & Colette

Une pièce jouée sur la scène du théâtre du Palais Royal relate les frasques amoureuses d'Amélie Pochet, femme de chambre devenue cocotte sous le nom d'Amélie d'Avranches. Maîtresse d'Etienne de Milledieu, un lieutenant de hussards qui part faire une période, elle est aussi courtisée par le prince slave Nicolas de Palestrie. Marcel Courbois, un ami désargenté, annonce son désir de l'épouser, la condition requise pour toucher l'héritage paternel par le truchement d'un oncle belge. Etienne, qui sera présenté à ce dernier comme un cousin, demande à Marcel de s'occuper d'elle durant son absence. De retour de la caserne à l'improviste, Etienne découvre qu'elle a découché chez Marcel. Le mariage, initialement arrangé, est célébré par un authentique maire, instrument de la vengeance d'Etienne. L'annulation pour vice de forme contraint le couple, qui s'est découvert un amour sincère, à renoncer à l'héritage. Le voyage de noces à Venise, maintenu, sera à leurs frais.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2009 - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
  • Mercredi 12 juin 2013 - XV Nitrate Film Festival - Jugoslovenska Kinoteka (Belgrade, Serbie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Oeufs de Pâques

   
Les Oeufs de Pâques
Les Oeufs de Pâques, Collection CNC

Segundo de Chomón, 1907, France, 4mn, avec Julienne Mathieu

Une femme fait apparaître des oeufs démesurés d'où sortent des danseuses miniatures, qu'elle renferme ensuite chacune dans son oeuf. Elle transforme les oeufs en bébés et les fait disparaître.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Oeuvre civilisatrice de la France au Maroc

   
L'Oeuvre civilisatrice de la France au Maroc
L'Oeuvre civilisatrice de la France au Maroc
Collection CNC

1920, France, 13mn

Au début des années vingt, la France colonisatrice démontre son oeuvre bienfaitrice au Maroc dans les domaines de l'éducation, de la préservation de l'enfance et de la formation des futurs officiers indigènes. Dans le respect de leur religion, le gouvernement du protectorat permet aux jeunes enfants musulmans de suivre leur scolarité dans les écoles coraniques. A Rabat, ils suivent également des cours d'arabe et de français. Plus tard, les meilleurs pourront entrer à l'école supérieure de langue arabe et de dialectes berbères. Madame Lyautey est à l'origine de la création des oeuvres de préservation de l'enfance. A Rabat, " La Goutte de lait" distribue du lait, stérilisé en autoclave, et accueille les nourrissons dans sa crèche . Les travaux de la nouvelle maternité s'achèvent, tandis que le dispensaire Marie-Feuillet prodigue des soins. A Meknès, les médecins du dispensaire traitent les enfants, des femmes berbères et israélites, atteints de la teigne. Au dispensaire de Fès, les rayons X sont utilisés pour guérir les teigneux. Fondé par le maréchal Lyautey à Meknès, l'école militaire de Dar Beïda, véritable Saint-Cyr marocaine, forme les futurs officiers indigènes.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 9 au 14 novembre 2009 - 8e édition du Festival du film de Compiègne (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Oeuvre de la section civile du Comité américain pour les blessés français

   
L'Oeuvre de la section civile du Comité américain pour les blessés français
L'Oeuvre de la section civile du Comité américain pour les blessés français
© Musée national de la coopération franco-américaine

1924, Etats-Unis, 26 mn

A Blérancourt, petit bourg de l'Aisne où l'oeuvre de la Sécurité civile s'est installée dans les ruines du château, les dames américaines font hisser le drapeau des Etats-Unis. Monsieur Fernand David, ministre de l'Agriculture, et monsieur Leullier, préfet de l'Aisne, sont venus remercier le comité américain pour son aide. Les nouveaux tracteurs permettent de retourner et d'ensemencer les champs incultes depuis trois ans. Dans les villages dévastés on ne pense qu'à reconstruire les foyers et rouvrir les écoles. A la "morgue", stock de matériels détruits par les Allemands, des soldats remettent les instruments aratoires en état. Du bétail, du lait, du cidre, de la volaille et des chèvres venant d'autres régions sont distribués aux villageois. Un dispensaire est ouvert pour les premiers soins. La récupération des énormes caisses vides venues d'Amérique permet de construire des meubles de fortune.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 13 février 2013 - Journée d'étude 14-18 : De l'histoire au cinéma, du cinéma à l'enseignement à l'Université Saint Lô (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Ohé les valises !

   
Ohé les valises !
Ohé les valises !, Collection CNC

Michel du Lac, 1928, France, avec Dandy ; Germaine Risse ; Marcel Carpentier ; Jean Gabin

Employée dans un restaurant, Lilette reçoit par la poste une valise, sans savoir que celle-ci doit lui permettre de toucher un gros héritage. Son collègue Dandy, pour dépanner deux clientes, leur cède la valise en question. Lorsqu’elle s’en aperçoit, Lilette se lance à la recherche de sa précieuse valise, avec l’aide de Dandy et du chef cuistot. Après un voyage en train et en bus, la piste les amène aux Folies Caulaincourt où les deux clientes exercent comme danseuses. Après quelques mésaventures dans les coulisses de la revue, Lilette apprend que sa valise est à présent entre les mains d’un soldat nommé Gaëtan Namare. Les trois compères se rendent donc à la caserne où, après avoir affronté une inspection, ils apprennent que la valise a encore changé de main.

Le résumé a été rédigé à partir d’un élément incomplet.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 17 au 24 août 2013 - Cycle « Quelques rôles de second plan avant la célébrité » aux Rencontres Cinéma de Gindou (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

[Oléron, enfants réfugiés espagnols - Rushes]

   

1937, France

Durant la guerre d'Espagne, en mars 1937, cinq cent enfants refugiés espagnols âgés de trois à seize ans sont envoyés sur l'île d'Oléron. Accueillis dans la Maison Heureuse de Boyardville, leurs journées se déroulent entre activités sportives, jeux et repas au réfectoire.

- L'évacuation des enfants est officiellement organisée par le gouvernement républicain espagnol à des fins de protection. La destination du premier de ces contingents est l'île d'Oléron, où ils arrivèrent le 20 mars 1937, avant d'être dirigés vers la Belgique.
- La Maison Heureuse de Boyardville, construite en 1927 par l'architecte L. Clément Camus, fut très longtemps une colonie de vacances, propriété de l'Enfance Coopérative. Elle abrite depuis 1982 le Lycée éducatif, pédagogique et maritime d'Oléron, l'un des quatre lycées autogérés de France.


   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 30 janvier 2009 - Carte blanche aux Archives françaises du film à l'Institut Jean Vigo (Perpignan, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Olympia / Les Dieux du stade

   

Leni Riefenstahl, 1936, Allemagne, 115 mn.

Ce film de propagande du IIIème Reich lors des jeux olympiques de l’été 1936, dépeint les athlètes dans une esthétique virile et classique s’inspirant de la Grèce antique. Des dizaines d’opérateurs, un budget inouï, près de deux ans de montage, une technique révolutionnaire (dont l’emploi quasi systématique du téléobjectif) pour une version très « typée » de l’olympisme. Le sommet du kitsch est atteint dans les scènes grecques, mais l’ensemble ne prête pas à rire tant la perfection est manifeste.

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 7 octobre 2007 - "Histoire du cinéma" à la Cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Du 14 au 23 mars 2014 - 36e édition du festival international de films de femmes  (Créteil, France)
  • Dimanche 14 décembre 2014 - Hommage à Jean Grémillon au Museum of the Moving Image (New York, Etats-Unis)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

L’Ombre de la pomme

   
L’Ombre de la pomme
L’Ombre de la pomme
© Succession Lapoujade / Collection CNC

Robert Lapoujade, 1967, France, 8min

Animé image par image et accompagné d’une improvisation à la trompette, le film peint sous nos yeux la portée symbolique de la pomme comme une allégorie des corps, capables de s’aimer ou de se détruire.

Film déposé aux Archives françaises du film du CNC

 

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Ombre sur Angkor

   
Ombre sur Angkor
Ombre sur Angkor © Succession Sihanouk

Samdech Norodom Sihanouk ; Thun Hak Hang, 1967, Cambodge, 110min, avec René Laporte ; Monique Sihanouk ; Nem Nop ; Tioulong Nhiek ; Kim Uong Ly ; Bruno Forsinetti ; Saveth Dy ; Montha Keo ; Pho Or ; Rithiya Sonthic

En 1960, au Cambodge, le général Mchulpich, commandant des forces armées des provinces de Siemreap et de Kompong Tom, veut, en s’alliant avec les Etats-Unis, se séparer du royaume du Cambodge. Pour faire obstacle au projet de l’ambitieux Mchulpich, le chef-d’état major des forces armées royales khmères, nomme le prince amiral Dhanari, chef du service du contre-espionnage. Sur la route qui mène vers Phnom Penh, le prince, en panne de voiture, est pris en charge par  l’ambassadrice, qui vient prendre ses fonctions au pays. Le prince, qui est ouvertement critiqué pour ses positions anti-impérialistes, peut, grâce à sa notoriété, espionner son entourage sans éveiller les soupçons. Lors d’une cérémonie à Angkor, il s’étonne de voir, à la même table, un colonel de la CIA, un capitaine sud-vietnamien et le diplomate qui accompagne l’ambassadrice. Les trois hommes, de connivence, stockent dans le temple du Bayon des munitions pour le coup d’Etat. Le jour J, quelques heures avant l’arrivée des soldats américains et vietnamiens, les forces armées royales khmères suppriment les renégats. L’ambassadrice, ennuyée d’avoir indirectement participé à ce coup d’Etat avorté, rentre dans son pays.

   

Date et lieu de programmation :

  • Lundi 16 décembre 2013 - Cycle Samdech Norodom Sihanouk à l’auditorium du Musée Guimet (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

On doit le dire

   
On doit le dire
On doit le dire © Gaumont Pathé Archives

Marius O'Galop & Jean Comandon, 1918, France, 7mn

Le poilu Mathieu et le bersaglier Mattéo sont clients chez la même prostituée. Quatre semaines après le laboratoire est formel : les microbes de la syphilis sont là. Contagieux et sensibilisé par la vue de malades atteints de chanvre et de gomme, Mathieu se soigne. Une fois guéri il se marie et fonde une famille en parfaite santé.

Mattéo quand à lui ne consulte pas. Six semaines plus tard il est victime du chanvre, de la roséole et présente des plaques. Il ne se soigne toujours pas et se marie. Sa femme est alors victime de fausses couches à répétition puis donne naissance à une progéniture dégénérée.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 6 novembre 2008 - Musée de l'Armée aux Invalides (Paris)
  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Du 21 août au 9 septembre 2009 - 3e édition du Crazy Cinématographe (Luxembourg)
  • Du 8 au 11 octobre 2009 - Les Rendez-vous de l'Histoire : Le corps dans tous ses états (Blois, France)
  • Dimanche 8 novembre 2009 - Historial de la Grande Guerre (Université Paris-Ouest-Nanterre, France)
  • Du 26 janvier au 8 février 2014 - 36e Festival International du Court Métrage (Clermont-Ferrand, France)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

On n’enterre pas le dimanche

   
On n’enterre pas le dimanche
On n’enterre pas le dimanche © Port Royal Films

Michel Drach, 1959, France, 97min, avec Philippe Mory ; Christina Bendz ; Hella Petri ; Albert Gilou ; Marcel Cuvelier ; Robert Lolliot ; Frédéric O’Brady

Philippe est un jeune métis qui vit à Paris, dans la misère et sans espoir. Mais tout change pour lui ce jour d’été où au musée Grévin, il rencontre Margaretha, une jeune Suédoise que non seulement sa couleur de peau ne choque pas, mais qui passe avec lui toute la nuit à se promener dans la capitale. Mais dès le lendemain matin, elle repart pour la Suède. Philippe pense à elle continuellement, et décide d'écrire un roman autobiographique, intitulé «On n’enterre pas le dimanche». Engagée au pair par les Courtalès, un couple d’éditeurs, Margaretha revient à Paris, et Philippe apprend avec bonheur qu’elle leur a parlé de son roman et qu’il va être publié, après quelques remaniements. Mais un dimanche, la femme de l’éditeur fait naître dans l’esprit de Philippe des doutes quant à la fidélité de Margaretha et de son propre mari. Elle attire le jeune homme chez elle, le fait boire et le séduit. Philippe ne demande qu’à la croire quand Margaretha lui affirme qu’elle ne l'a pas trompé mais quelques jours plus tard, l’éditeur emmène le jeune auteur au Bois sous un vague prétexte, et tente de le tuer. Philippe se débat, et c’est finalement lui qui tue M. Courtalès en se défendant. Il s’enfuit, en oubliant un papier compromettant. Huit mois plus tard, Philippe est au commissariat de police. Au cours du long interrogatoire qu'il subit, il comprend qu’on attend d’un accouchement qu'il révèle le mobile du crime. Accablé, Philippe suppose qu’il est question de celui de Madame Courtalès, mais il apprend que c’est de Margaretha qu’il s’agit, et qu’elle vient de donner le jour à un bébé de race blanche. Le jeune homme comprend alors quelle trappe s'est refermée sur lui, et qu'il ne pourra plus être innocenté : on ne pourra jamais «enterrer» ce dimanche-là.

Film et bande-annonce déposés aux Archives françaises du film du CNC

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 10 au 20 décembre 2013 - « 58-68 : retour sur une génération – vers un nouveau cinéma français », une programmation CNC au Centre Wallonie-Bruxelles (Paris)
  • Du 2 octobre au 7 novembre 2014 - Carte blanche au CNC avec la reprise du cycle "58-68, retour sur une génération" à la Cinémathèque de Grenoble (France)

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Onésime contre Onésime

   

Jean Durand, 1912, France, 10mn, avec Gaston Modot & Ernest Bourbon

Le bon et le mauvais Onésime s'affrontent. Le gentil Onésime fait la cour à la cuisinière et lui fait un baise-main, puis il va faire la vaisselle en cuisine. Naturellement le bon payait pour le mauvais. Le mauvais s'en approche, se conduit mal, c'est le bon qui prend la gifle. Si bien que le bon Onésime se fâcha un soir et quitta le mauvais. Le mauvais Onésime en profite pour se conduire plus mal encore. Au restaurant, ils sont attablés face à face et se disputent. Une fois sortis, ils se livrent à une partie de cache-cache derrière des troncs alignés, puis se retrouvent tous deux derrière le même arbre. La poursuite continue, le premier arrivé sur un pont saute à l'eau, puis le deuxième en fait autant en exécutant une galipette. Comme il ne pouvait arriver à bout de son adversaire, le bon Onésime le mit en pièces et le mangea. Dans un salon, Onésime s'endort sur le canapé, l'autre s'approche menaçant et le secoue : un bras vole, un deuxième, le buste...

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
  • 18 et 19 novembre 2010 - Soirées consacrées à l' AFRHC à la Cinémathèque suisse (Lausanne, Suisse)
  • Mercredi 8 décembre 2010 - Séance AFRHC : le cinéma comique en France avant 1914 à l'université Rennes 2 (France)
  • Vendredi 13 avril 2012 - Carte blanche 'Films comiques des pionniers du cinéma' au festival Retour vers le futur (Châteauroux, France)

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Opération chirurgicale

   
Opération chirurgicale
Opération chirurgicale, Collection CNC

1905, France

Un chirurgien et ses collègues ouvrent le ventre d'un homme pour en sortir un tas d'objets singuliers : un crabe, un chapeau, une chaussure... Au moment où ils extraient une médaille et une montre en or, le patient se réveille et empoigne son bien, provoquant la fuite des chirurgiens.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 août au 9 septembre 2009 - 3e édition du Crazy Cinématographe (Luxembourg)
  • Du 15 au 19 novembre 2011 - 13e édition d'Extrême Cinéma à la Cinémathèque de Toulouse (France)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Or et le plomb

   
L'Or et le plomb
L'Or et le plomb © Editions René Chateau

Alain Cuniot, 1964, France, 92mn, avec Alain Cuniot, Yvonne Clec,; Emmanuelle Riva, Irène Schavelzon, Fanny Renan, Catherine Leccia, Valia Rozafy, Maddly Bamy, Andrée Cottet, François Dalou, Ivan Peuck, Pierre Vieillescazes, Marcel Champel, Pierre Cuniot, Bernard Klein & Paul Bisciglia

L'ange Ituriel, se demandant s'il doit détruire Persépolis et ses habitants, charge Babouc d'évaluer le mérite des humains. Arrivé en ville, Babouc s'entretient d'abord avec Michel Legrand, qui lui parle du rôle de la musique dans la vie, puis avec l'historien Jean Massin. Evoquant le bonheur, il fait la rencontre d'une grand-mère, qui élève seule ses petits-enfants après la mort de son mari, de son fils et de sa belle-fille. Une autre femme très âgée lui explique comment elle survit avec une maigre pension. Babouc se joint ensuite à un dîner bourgeois, où se révèlent la jalousie, le désir et la tromperie. De là, il passe à une famille de neuf enfants qui vit dans un logement exigu. Plus bas, dans l'impasse du Puits, des habitants menacés d'expulsion font face aux policiers. Babouc se rend en banlieue et s'entretient de la vie moderne avec un ouvrier qui vit en H.L.M. Pour finir, il rencontre Max-Pol Fouchet qui lui livre une réflexion sur la poésie. Une fois sa mission terminée, Babouc fait son rapport à l'ange Ituriel qui, jugeant le monde passable, consent à préserver Persépolis de la destruction.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 21 avril 2012 - Rétrospective Cinéma fantastique français des Archives françaises du film du CNC à la Cinémathèque française (Paris)

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Oradour-sur-Glane

   
Opération chirurgicale
Oradour-sur-Glane
© Mouvement de Libération Nationale

Pierre Céria, 1945, France, 11mn

Le 10 juin 1944, la Panzerdivision "Das Reich" remontant sur la Normandie exerça des représailles à Oradour-sur-Glane, dans la Haute-Vienne, pour intimider la Résistance. Rassemblés sur le champ de foire, les habitants furent séparés : les hommes furent exécutés dans des granges, les femmes et les enfants dans l'église, qui fut incendiée. Plus de six-cent-quarante personnes périront, et on ne comptera que six survivants. Conservées en l'état, les ruines du village invitent au souvenir et témoignent de la barbarie nazie.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 26 juin au 3 juillet 2010 - Festival Il Cinema Ritrovato à Bologne (Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Orchidées

   
Les Orchidées
Les Orchidées, Collection CNC

1913, France, 6mn

Orchidées et cattleyas se développent sous serre dans des établissements spéciaux, de la germination sous cloche à la floraison. Une femme profite d'un bouquet dans son appartement.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 9 et dimanche 10 juillet 2011 - Carte Blanche aux Archives françaises du film à la National Gallery of Art (Washington, Etats-Unis)
  • Du 29 juin au 6 juillet 2013 - 27e édition du Festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Oréal : O'Cap (Eau capillaire) : Toto s'instruit

   
L'Oréal : O'Cap (Eau capillaire) : Toto s'instruit
L'Oréal : O'Cap (Eau capillaire) : Toto s'instruit, Collection Cinémathèque française

Robert Lortac, 1931, France, 1mn

A la maison, la maman de Toto cherche son fils partout. Du haut d'une armoire, Toto proteste car il ne veut pas se laver les cheveux et a peur d'attraper froid en ayant la tête mouillée. Son père intervient et lui propose une solution : lui laver ses cheveux sans les mouiller grâce à l'utilisation de l'eau capillaire O'Cap.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 12 juin 2008 - Programme "Ecoute ce que je vois... " au Festival d'animation d'Annecy
  • Du 2 au 5 décembre 2010 - Films publicitaires français aux 9es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mardi 7 juin 2011 - Programme Fignolés main au Festival international du film d'animation (Annecy, France)
  • Vendredi 2 et dimanche 4 décembre 2011 - Programme Fignolés main au Forum de Images dans le cadre du Carrefour de l'Animation (Paris)
  • Mardi 13 décembre 2011 - Programme Fignolés main au au cinéma Le Grand Logis - Festival national du film d'animation (Bruz, France)
  • Mercredi 2 mai 2012 - Programme Fignolés mains au Lux, scène nationale de Valence (France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Orphée

   
Orphée
Orphée © SNC - Société Nouvelle de Cinématographie

Jean Cocteau, 1949, France, 95mn, avec Jean Marais, François Périer, Maria Casarès, Marie Déa, Henri Crémieux, Juliette Gréco, Roger Blin & Édouard Dermithe

Lors de l'accident mortel du jeune poète Cégeste, Orphée rencontre la Princesse, visage humain de la mort. Conduits par Heurtebise, ils sont amenés tous les trois dans une mystérieuse propriété où Orphée voit Cégeste se lever et traverser le miroir, guidé par la Princesse. De retour chez lui avec Heurtebise, intrigué, obsédé par la Princesse, Orphée n'entend pas Eurydice lui annoncer qu'elle est enceinte. La vie n'a plus prise sur lui ; il passe son temps à écouter les messages radiophoniques dits de l'au-delà par Cégeste. Jalouse, la Princesse provoque la mort d'Eurydice et l'emmène dans l'au-delà où elles sont suivies par Orphée aidé d'Heurtebise. Là, les juges suprêmes désapprouvent la Princesse et rendent la vie à Eurydice à condition qu'Orphée ne la regarde plus. Mais leurs regards finissent par se croiser et elle disparaît. Les camarades de Cégeste s'introduisent chez Orphée qu'ils pensent responsable de sa disparition et le tuent dans la bagarre. Par amour pour Orphée, la Princesse défie l'ordre suprême et demande à Heurtebise de remonter le temps. Tandis que dans le monde des morts la Princesse et Heurtebise sont arrêtés, parmi les vivants Orphée et Eurydice s'aiment et semblent avoir tout oublié.

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 22 avril 2012 - Rétrospective Cinéma fantastique français des Archives françaises du film du CNC à la Cinémathèque française (Paris)

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Oscar au bain

   
Oscar au bain
Oscar au bain, Collection CNC

1913, France, 13mn

Oscar rencontre une jeune femme, Violette qu'il poursuit de ses assiduités, jusqu'à en devenir importun. Un matin très tôt, il rend visite à sa nouvelle conquête qu'il réveille. Fâchée Violette envoie sa bonne lui dire : qu'il aille au bain ! Prenant le message au pied de la lettre Oscar s'installe dans la baignoire.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

L'Oubli par l'alcool (Doit et avoir)

   
L'Oubli par l'alcool (Doit et avoir)
L'Oubli par l'alcool (Doit et avoir)
© Pathé Production

Marius O'Galop & Jean Comandon, 1918, France, 3mn

Pour un court instant de plaisir et d'oubli un jeune comptable se met à boire. Assoupi par l'alcool il se rêve affaibli, sans dignité et dans la misère. A son réveil, comprenant qu'il s'agit là d'une mauvaise affaire il se ressaisit. Dix ans plus tard il est à son bureau, en parfaite santé.

Faisait également parti du montage thématique de films de propagande pour la lutte contre l'alcoolisme "[Le circuit de l'alcool - Programme de prévention sociale]" diffusés lors de conférences dans le cadre de la prévention sociale.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Du 8 au 11 octobre 2009 - Les Rendez-vous de l'Histoire : Le corps dans tous ses états (Blois, France)
  • Mardi 9 mars 2010 - Hommage à O'Galop et Lortac au Forum des images (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Out 1 : Spectre

   
Out 1 : Spectre
Out 1 : Spectre © Sunshine

Jacques Rivette, 1974, France, avec Michael Lonsdale, Jean-Pierre Léaud, Bernadette Lafont, Bulle Ogier, Juliet Berto, Françoise Fabian, Jean-François Stévenin, Jean Bouise & Éric Rohmer

Dans le Paris des années soixante dix, des acteurs de théâtre inspirés par le roman de Balzac, "L'Histoire des Treize", se mettent en tête de découvrir les activités de treize personnages, reliés entre eux par l'appartenance à une mystérieuse société. Ces individus prépareraient un hypothétique complot pour dominer le monde.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 14 juillet 2009 - 7e édition du Festival Paris Cinéma (Paris)
  • Lundi 28 mai 2012 - Cycle Bulle Ogier à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut