> retour

 

Cette rubrique présente tous les films, restaurés et indexés par le CNC, qui ont été projetés dans le cadre de leur diffusion culturelle depuis 2007.
 

[...] A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
     
 

Tapisseries de France

   
Tapisseries de France
Tapisseries de France, Collection CNC

Jean Tedesco, 1941, France, 22min

Aubusson est un des hauts lieux de la fabrication des tapisseries. L'artisan trempe la laine écrue dans un bain de mordançage. Le teinturier prépare son bain et les écheveaux y sont tournés à intervalles réguliers avant d'être enroulés, grâce à des rouets, sur de petites flûtes. Une tapisserie va être réalisée à partir d'un carton de Jean Lurçat. A l'école nationale d'Aubusson se trouvent des métiers de basse lisse, contrairement à la manufacture des Gobelins, dotée de métiers de haute lisse. Dans cette dernière se perpétue la tradition des tapisseries des XIIe et XIIIe siècles, ce qui permet de faire revivre la vie seigneuriale du passé. La foi religieuse inspire la tapisserie française au Moyen Age. Son plus célèbre exemple est la tenture de l'Apocalypse selon Saint Jean, du XIVe siècle, exposée dans la cathédrale d'Angers. Cette légende sacrée était évoquée à travers quatre-vingt-dix tapisseries, dont il ne reste plus que soixante-neuf. Les tapissiers y ont habillé les personnages avec des costumes du Moyen Age.


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 21 décembre 2013 - Le Jour le plus Court au Musée de Cluny : le cinéma visite le Moyen-Age (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tartinette rêve aux exploits de Badigeon

   

1914, France

Tartinette lit son journal, et apprend que Badigeon vient encore de tuer un lion. Elle veut voir ce héros et se rend à Marseille. Pendant son escale, elle s'endort et rêve. Elle se retrouve avec Badigeon dans la brousse ; il la revêt d'une peau de bête. Badigeon cherche Tartinette qui s'est égarée dans la forêt. Il grimpe dans un arbre, car il a pris Tartinette pour une tigresse. Elle se moque de lui. A son réveil, l'image idéale qu'elle avait de Badigeon s'est détruite.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Le Taudis doit être vaincu

   
Le Taudis doit ętre vaincu
Le Taudis doit être vaincu © Pathé Production

Marius O'Galop & Jean Comandon, 1918, France, 2mn

Dans une chambre sale, un squelette à l'aide d'un soufflet portant la mention «tuberculose» insuffle de l'air vicié autour d' un malade déjà alité. Le docteur arrive avec son canon « hygiène » et terrasse le squelette. La tuberculose est vaincue. Le patient recouvre la santé. Il fait même du sport sous la vigilance de son docteur. Une vie saine est la meilleure des armes contre la maladie.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 13 juin 2008 - Programme "Une autre histoire du cinéma" au Festival d'animation d'Annecy
  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Dimanche 9 mai 2010 - 10e édition du Festival International du Cinéma d'Animation de Meknès (Maroc)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Technique de micromanipulation (appareils P. de Fonbrune)

   
Technique de micromanipulation
Technique de micromanipulation
© Institut Pasteur

Jean Comandon & Pierre de Fonbrune, 1938, France, 16mn

La microforge et le micromanipulateur, mis au point par Pierre de Fonbrune, sont présentés dans le détail.
La microforge confectionne les micro-instruments et micro-accessoires à partir de fines tiges de verres, sous le contrôle d'un microscope. L'appareil se compose d'un foyer constitué d'un filament de platine chauffé électriquement et de deux tuyères pouvant souffler de l'air froid.
Le micromanipulateur pneumatique permet de manoeuvrer les micro-instruments dans une chambre à huile contenant la préparation microscopique. Souple et précis, l'appareil est particulièrement adapté à la microcinématographie.

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)

    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Télévision, oeil de demain

   
Télévision, oeil de demain
Télévision, oeil de demain, Collection CNC

J. K. Raymond-Millet, 1947, France, 30mn, avec Louis Arbessier, Edmond Ardisson, Noël Blin, Jan Doat, Raymond Pélissier, Sinoël, Madeleine Suffel, Muriel Taylor & Pierre Valde

En 1947, la télévision, nouveau moyen de communication, filme, en studio, un groupe de danseurs espagnols et présente en même temps le fonctionnement de cette nouvelle technologie. A partir de trois lourdes caméras reliées par des câbles, les images sont choisies, reproduites et corrigées sur un écran final. Ces images sortent du ministère de l'Information par des câbles souterrains, pour atteindre les antennes installées sur la tour Eiffel, puis diffusées dans les foyers. Le développement de la science de l'information laisse imaginer un futur proche où apparaîtront le vidéophone, les caméras de surveillance, les réservations d'hôtel et, en direct, les prévisions météorologiques dans les colonies.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 21 décembre 2011 - Le jour le plus Court - programme de cinq documentaires au CNC (Paris)
  • Mardi 7 février 2012 - Les Mardis du cinéma aux Archives audiovisuelles de Monaco
  • Jeudi 19 avril 2012 - Séance trimestrielle "Mémoires des images" aux Rencontres audiovisuelles de Lille (France)
  • Mardi 17 décembre 2013 - Histoire du cinéma d'animation – Regards sur le futur au Lux, scène nationale (Valence, France)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Le Temps de mourir

   
Le Temps de mourir
Le Temps de mourir, Collection CNC

André Farwagi, 1969, France, 81mn, avec Anna Karina, Bruno Cremer, Jean Rochefort, Billy Kearns, Daniel Moosman, Michel Beaune, Jacques Debary, Lara Koski, Gaëtan Noël, Georges Ser, Yanti & Catherine Rich

Max Topfer, un riche et solitaire homme d'affaires, trouve une bobine de film échappée des mains d'une cavalière blessée lors d'une chute de cheval. Lors de sa projection, il assiste à son futur assassinat par un tireur inconnu. Il interroge d'abord la jeune blessée mais, elle ignore son propre nom et paraît ne percevoir que les événements à venir. Il continue son investigation à l'aide de son ordinateur central et découvre que le tireur est Hervé Breton, P.D.G. d'une société de tourisme. Max Topfer le fait kidnapper et lui montre le film. Espérant conjurer la funeste prédiction, ils décident ensemble de brûler la bande. Max Topfer relâche Hervé Breton, mais continue de se tourmenter. Le soir prédit de son assassinat, lorsqu'il voit approcher la voiture d'Hervé Breton qui vient lui rendre une simple visite, paniqué, il tire et touche accidentellement l'épouse de celui-ci. Helmut, son homme de main, assomme l'époux hébété et amène le couple inconscient afin de faire croire à un accident. Mais Helmut pris au piège des flammes, Hervé Breton parvient à retourner chez Max Topfer et, comme le film l'avait prévu, il l'assassine.

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 29 avril 2012 - Rétrospective Films fantastiques français - Rêves et cauchemars programme 5 (Cinémathèque française, Paris)
  • Mardi 6 novembre 2012 - Les Rencontres de la Cinémathèque de Bretagne : Prémonitions (Brest, France)
  • Du 22 octobre au 7 décembre 2013 - Reprise de la rétrospective sur le cinéma fantastique français à la cinémathèque finlandaise (Helsinki, Finlande)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Le Temps des cerises

   
Le Temps des cerises
Le Temps des cerises © Ciné-Archives

Jean-Paul Dreyfus, 1937, France, 81mn, avec Gaston Modot, Svetlana Pitoeff, Fabien Loris, Jeandeline, François Viguier, Georges Spanelli, Jean Dasté, Jacques Bernard Brunius, Camille Corney, André Delferrière, Claire Gérard, Gabrielle Fontan, Solange Varenne, Marizier, Uruchona, Friant, Madeleine Sologne, Marianne Gaillard, Pierre Jamet, Roger Blin, Roger Maxime, Eddy Debray, Henri Lesieur, Samy Delaize, Guy Decomble, Pierre Ferval, Forney, Maxel, Albert Malbert, Émile Roussel, Jean Dumontier, Maurice Marceau, Antonin Baryel, Roger Rosen & Courquin

En 1895, deux enfants naissent le 1er Mai ; Jacques Raveau, fils d'ouvrier, et Louis Brérault, petit-fils d'un riche industriel. En 1900, le père de Jacques décède à la suite d'une chute d'un échafaudage. Gaston Raveau envoie son neveu à la campagne dans une famille de paysans. En 1914, la Grande Guerre déclarée, Jacques est mobilisé. Sur le champ de bataille, lui et ses camarades d'infortune - Cartier, l'ingénieur ; Dupuis, l'agriculteur ; Dufour, le décorateur - évoquent la révolution soviétique, et rêvent d'un monde meilleur, sans guerre ni pauvreté. En 1937, les compagnons d'armes sont réduits à la misère : l'ingénieur est sans travail ; les parents de l'agriculteur, mort au combat, vivent sous le joug du propriétaire terrien ; le décorateur vit dans un taudis, contraint de vendre ses oeuvres pour survivre. Pendant ce temps, chez les Brérault, le grand-père répartit ses biens entre vivants pour éviter les frais de succession. Jacques Raveau, lui, vit avec son oncle Gaston. Il a un fils, Pierrot, amoureux d'une jeune sténodactylo, Gilberte. Malgré son âge, le vieux Gaston est brutalement licencié. Il pense au suicide, mais retrouve espoir grâce à Gilberte et Pierrot, qui vont bientôt se marier. Tous les deux communistes, ils lui racontent un meeting au cours duquel Jacques Duclos a promis une retraite décente pour tous les ouvriers.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 11 au 15 novembre 2009 - Festival du film d'Histoire de Pessac (France)
  • Jeudi 10 février 2011 - Soirée-débat : Évocation du Front Populaire au cinéma Utopia de Bordeaux (France)
  • Mercredi 14 novembre 2012 - Cycle « Cinéma en temps de crise » à la Filmoteca de Catalunya (Barcelone, Espagne)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tennis

   
Tennis
Tennis, Collection CNC

Marcel Martin, 1944, France, 13mn, commentaire de Jean Cocteau

L'origine du tennis remonte au XIIe siècle, mais à l'époque la balle est frappée avec la main, puis ce sera avec un gros gant en cuir. A la fin du XVe siècle, une raquette en bois appelée battoir remplace cet usage . Sous Charles IX, la raquette est cordée et triangulaire et, avec le jeu de paume, la balle sera en bois. En 1875, nouvelle raquette, nouveau jeu : le tennis moderne naît. Ce sont les élégantes qui jouent tandis que les hommes troublés regardent leurs mollets dénudés. Avec le XXe siècle arrive la garçonne, qui garde la gestuelle gracieuse de l'Antiquité mais abandonne le froufrou à l'ancienne. Petra et Henri Cochet disputent la coupe Davis et Suzanne Lenglen survole les courts .

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 29 mars au 13 avril 2008 - 19e festival "Théâtres au Cinéma" à Bobigny (Seine-Saint-Denis, France)
  • Du 2 octobre au 22 novembre 2013 - Rétrospective en hommage à Jean Cocteau à la Cinémathèque française (Paris)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

La Terre de Feu

   
La Terre de Feu
La Terre de Feu © Société de Géographie

Paul Castelnau & Joseph Mandement, 1926, France

En mars 1925, une expédition organisée par la Société de Géographie quitte le port chilien de Punta Arenas à bord du cotre «Le Jupiter», avec pour mission de rapporter une documentation cinématographique sur la Terre de Feu et ses habitants. Le voilier navigue à travers la banquise puis aborde dans l’île Clarence. Afin de gagner la confiance des Fuégiens, l’équipage tue à leur intention deux phoques, qui fourniront des peaux, de la chair, de la graisse et de l’huile. La peuplade des Alakaloufs ne compte qu’une centaine de survivants, qui vivent surtout de la pêche de coquillages. Ils sont très attachés à leurs chiens et ne se séparent jamais de leur feu. Nomades, ils se déplacent en pirogue et construisent des huttes provisoires que leurs croyances poussent généralement à incendier pour chasser les démons. La mission part ensuite vers l’est à la rencontre des Yahgans et des Onas, autres peuplades fuégiennes. «Le Jupiter» fait escale à Ushuaïa, la ville la plus australe du monde. Après avoir pêché un dauphin au harpon, les Yahgans partagent la viande entre toutes les familles. Probablement pour protéger la santé de leur clan, des membres de la tribu se font des peintures totémiques. Les Onas, quant à eux, se sont sédentarisés et vivent dans la pampa, où ils s’occupent d’élevage. D’immenses troupeaux de moutons sont ainsi placés sous la surveillance des gauchos. De confortables maisons sont par ailleurs réservées aux administrateurs des domaines. Ayant accompli la majeure partie de son programme, l’expédition se dirige vers les îles Wollaston, à l’extrême sud du Chili, et affronte l’énorme houle du Cap Horn, avant son retour vers des eaux plus paisibles.

Le résumé a été rédigé à partir d’un élément incomplet.

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 10 octobre 2013 - Ciné-concert dans le cadre du Cycle « En pleine nature » à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Dimanche 23 mars 2014 - Ciné-concert lors du 15e festival du film francophone de Grèce (Athènes, Grèce)

    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Terre des taureaux

   

Musidora, 1924, Espagne & France, 59mn, avec Musidora & Antonio Canero

Dans son élevage de taureaux et de chevaux en Andalousie, le célèbre torero Don Antonio Canero s'entraîne pour ses corridas. Au cours de l'une d'entre elles, il est sollicité par Musidora pour tourner dans un film mais décline l'offre. Il est finalement tenté par l'expérience du cinéma et propose de commanditer une étoile. Musidora répond anonymement à cette invitation et parvient à s'introduire chez lui sous les traits d'une femme fort laide, dont il cherche à se débarrasser à tout prix. Il ne découvre la supercherie qu'au moment où Musidora est rappelée par son théâtre et s'enfuit. Lorsqu'elle pénètre dans sa loge, Canero l'y attend déjà. Elle repart avec le torero qui lui fait découvrir la vie dans son élevage.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 18 novembre 2010 - Colloque Les Taureaux / Toros au Cinéma à l'Institut Jean-Vigo (Perpignan, France)
  • Du 25 juin au 2 juillet 2011 - 25e édition du festival Il cinema ritrovato (Bologne, Italie)
  • Jeudi 26 avril 2012 - Cycle "Femmes de cinéma" à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Samedi 22 novembre 2014 - Hommage à Musidora : ciné-concert au cinéma de la Ferme des Jeux (Vaux-le-Pénil, France)
  • Du 26 juin au 5 juillet - Hommage à Musidora lors du Festival international du film de La Rochelle (France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Terre du sucre et du rhum

   
Terre du sucre et du rhum
Terre du sucre et du rhum, Collection CNC

J. K. Raymond-Millet, 1951, France, 29mn

L'île de la Réunion, par sa beauté, son climat et la richesse de sa végétation, a été surnommée "Eden de la mer des Indes". Pays de volcans au relief tourmenté, il ne reste plus qu'un cinquième de surface cultivable. La canne à sucre, principale ressource du pays, est cultivée sur les pentes des montagnes, dans les plaines et en bordure de mer. L'île n'est qu'un vaste champ de canne. Toute la population vit par et pour cette plante qui sera semée, coupée, ramassée, transportée à l'usine, puis broyée et transformée pour être envoyée en métropole. Cependant, le manque de crédits ne permet pas à ce département de s'épanouir complètement, et de nombreuses constructions inachevées dégradent le paysage.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 15 au 17 septembre 2006 - Journées du patrimoine à la DRAC de la Réunion (France)
  • Samedi 15 mai 2010 - Nuit des musées au Musée Saga du Rhum (Saint-Pierre, la Réunion, France)
  • Dimanche 18 septembre 2011 - Journées européennes du patrimoine, organisée par la Lanterne Magique (Saint-Denis, la Réunion, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Terres fidèles

   
Terres fidèles
Terres fidèles © Succession Joudioux

Maurice Cloche, 1942, France, 11mn

En 1942, sous le régime de Vichy, tout est mis en oeuvre pour mettre en valeur les ressources du Périgord noir, région encore bien vivante, riche du travail des paysans. Les bois ont été défrichés et l'activité de la vieille scierie relancée. Les gisements de kaolin pour la porcelaine ont retrouvé leur pleine activité. Le ruisseau de la vallée de la Beune est en travaux, afin de neutraliser son débit et creuser des canaux pour l'irrigation des cultures. Les lits de certaines rivières ont été débarrassés de leur boue, tandis que d'autres ont été détournés pour les industries locales.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 au 28 août 2010 - « Filmer la campagne, filmer en région  » aux 26es rencontres Cinéma (Gindou, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Terres noires

   
Terres noires

Terres noires © Moullet et Cie Nirvana

Luc Moullet, 1963, France, 20mn

Dans les Alpes françaises et les Pyrénées orientales, les villages, bien que très isolés, peuvent donner lieu à quelques absurdités humaines ou administratives.

- Prix du groupe des Trente.
- Prix spécial du jury au festival d'Hyères en 1966.
- Sélection française au festival de Pesaro en 1966.

 

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 18 au 21 octobre 2012 - 15e Rendez-vous de l'histoire de Blois – « les Paysans » (Blois, France)
  • Jeudi 4 décembre 2014 - Trésors des Archives françaises du Film : COMIQUES ET ABSURDES à L'Hybride (Lille, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Terrible angoisse

   
Terrible angoisse
Terrible angoisse © Pathé Production

Lucien Nonguet, 1906, France, film teinté, 4mn

Un brillant avocat, en villégiature, est subitement appelé au Palais. Pendant son absence, des cambrioleurs s'introduisent dans la villa et sa jeune  épouse,  effrayée, n'a que le temps de courir au téléphone pour demander son mari. Tandis qu'elle lui explique la présence des malfaiteurs, ceux-ci lui sautent à la gorge et l'étranglent, ainsi que son petit garçon. N'entendant plus rien à l'autre bout du fil, le malheureux avocat devine ce qui se passe et fou de douleur accourt chez lui ; il se précipite sur les cadavres de sa chère compagne et de son enfant.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 4 au 11 octobre 2008 - 27e édition du Festival du film muet de Pordenone (Italie)
  • Vendredi 2 novembre 2012 - Atelier Pathé organisé par l'université de Montréal à la Cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

La Terroriste

   
La Terroriste
La Terroriste, Collection CNC

1907, France, avec Max Charlier & Loisier

En Russie, un comité révolutionnaire désigne par tirage au sort une femme. Elle doit mener à bien un attentat à la bombe contre le gouverneur. Sa mission accomplie, elle est arrêtée lors de sa fuite. Emprisonnée, elle reçoit la visite de la veuve du gouverneur, accompagnée de ses deux enfants. L'accusée s'éffondre devant elle et demande pardon. Voyant son repentir, la veuve favorise son évasion. La jeune révolutionnaire retourne dans la cellule des terroristes. Ne parvenant pas à les convaincre d'arrêter leur action, elle les fait sauter et meurt avec eux.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 16 août 2009 - 3e Jornada Brasileira de Cinema silencioso dans le cadre de l'année de la France au Brésil (São Paulo, Brésil)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Le Testament du Docteur Cordelier

   
Le Testament du Docteur Cordelier
Le Testament du Docteur Cordelier
© Studiocanal Image

Jean Renoir, 1959, France, 96mn, avec Jean-Louis Barrault, Teddy Bilis, Sylviane Margolle, Jean Topart, Michel Vitold, Micheline Gary, Jacques Danoville, André Certes, Jean-Pierre Granval, Céline Sales, Jaque Catelain & Gaston Modot

Le docteur Cordelier, célèbre psychiatre, s'est retiré en banlieue parisienne pour continuer ses expérimentations sur le cerveau. Il cherche à prouver le bienfait de ses découvertes face au docteur Séverin qui est hostile à ses théories. Pour ses expériences, il est amené à devenir son propre cobaye. Son breuvage expérimental, issu de ses recherches, fait ressortir la part sombre de la personnalité. Métamorphosé physiquement et moralement, il devient Monsieur Opale. Sa nouvelle liberté le conduit aux actes les plus répréhensibles. Une nuit, Maître Joly, le notaire, entend la confession du docteur Cordelier. Il découvre en Opale, le mal vainqueur, qui harcelait Cordelier. Maintenant qu'il est prêt à arrêter ses expériences, Cordelier ne contrôle plus ses transformations et Opale prend le dessus. Il ne lui reste plus qu'une solution, s'administrer une dose mortelle.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 28 avril 2012 - Rétrospective Films fantastiques français - Savants fous et personnages maléfiques programme 2 (Cinémathèque française, Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

La Tête d'un homme

   

Julien Duvivier, 1933, France, 102mn, avec Harry Baur, Valéry Inkijinoff, Gina Manès, Alexandre Rignault, Gaston Jacquet, Louis Gauthier, Echourin, Marcel Bourdel, Missia, Frédéric Munié, Armand Numès, Camus, Alexandre, Oléo, Line Noro & Damia

Dans un café, Willy Ferrière, qui connaît une passe difficile, évoque l'héritage d'une tante américaine. Un inconnu lui propose alors, moyennant une commission, d'assassiner la vieille femme. Willy accepte. Un soir, Heurtin, un pauvre d'esprit, s'introduit dans la maison de la victime sur les recommandations de Radek, un étudiant étranger, afin de commettre un vol. Il découvre alors le cadavre de la propriétaire et, dans la panique, s'enfuit en laissant derrière lui plusieurs traces de son passage. L'enquête est confiée au commissaire Maigret qui ne tarde pas à identifier Heurtin comme l'assassin. Mais des éléments l'amènent rapidement à penser qu'un autre homme était présent sur les lieux du crime. Voulant sauver la tête de Heurtin, Maigret organise sa fausse évasion afin qu'il le mène à son complice. Bien que le filet se resserre autour de Radek et de Ferrière, les preuves viennent à manquer. Atteint d'une maladie incurable, Radek convoite en réalité Edna, la femme de Ferrière. Finalement, les pressions exercées sur les deux suspects par Maigret portent leurs fruits. Ferrière se suicide tandis que Radek, voulant fuir, meurt écrasé par un bus.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 23 au 30 juin 2012 - Festival Il Cinema Ritrovato de Bologne - hommage à Harry Baur (Bologne, Italie)
  • Jeudi 11 juillet 2013 - "Dark Nights: Simenon and Cinema" au Pacific Film Archive - University of California (Berkeley, Etats-Unis)
  • Samedi 10 et mercredi 14 août 2013 - Reprise du cycle sur Georges Simenon à l’Anthology Film Archives à New York (Etats-Unis)
  • Samedi 6 et dimanche 7 septembre 2014 - Cycle Georges Simenon au Anthology Film Archives (New York, Etats-Unis)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Tête dure

   
Tête dure

Tête dure © Succession Frenkel

Frenkel, 1950, Egypte, 2mn

Au volant de son automobile, Mish Mish s'est arrêté à un feu rouge. Mais un conducteur impatient vient le klaxonner. Mish Mish lui fait la morale.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 9 au 14 décembre 2012 - International Jewish Film Festival à la cinémathèque de Jérusalem (Israël)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Les Têtes fantastiques

   

Segundo de Chomón, 1908, 5mn, avec Julienne Mathieu

Quatre jeunes femmes et deux messieurs exécutent quelques pas de danse sur une scène. Un magicien intervient et installe à tour de rôle les danseurs sur une estrade avant de réduire leur taille jusqu'à les faire disparaître. Se plaçant lui même sur l'estrade, il retire sa tête, la jette et en met une autre qui s'avère être celle d'une des jeunes femmes. Puis les têtes changent et s'enflent. Enfin, la tête du maître de cérémonie s'avance et sa bouche s'ouvre démesurément et emplit l'écran. A l'intérieur, nous voyons apparaître les personnages qui continuent leur numéro. A la fin, tout disparaît pour laisser place à un ballet final.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Mardi 9 février 2010 - "Comiques et absurdes" au LUX, scène nationale de Valence dans le cadre des Histoire(s) du cinéma d'animation (France)
  • Dimanche 9 mai 2010 - 10e édition du Festival International du Cinéma d'Animation de Meknès (Maroc)
  • Dimanche 10 avril 2011 - 'Au bonheur des trucages' lors de la 5e édition des Retours vers le futur (Châteauroux, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

The Deciding Kiss

   
The Deciding Kiss
The Deciding Kiss, Collection CNC

Tod Browning, 1918, Etats-Unis, 47mn, avec Edith Roberts, Winifred Greenwood, Hal Cooley, Thornton Church, Lottie Kruze & Edwin Cobb

Yvonne Hamlin, une jeune orpheline qui vivait avec ses grands-parents au cap Cod, a été adoptée par un couple new-yorkais. Pierre Bolling, le père adoptif, se prend rapidement d'affection pour Yvonne, ce que n'apprécie guère Suzanne Page, la mère adoptive. La jalousie s'installe, et Suzanne envoie la jeune fille en pension. Ayant grandi, celle-ci revient à la maison et sème le trouble chez Pierre et son ami Jimmy. Très éprise de Pierre, Yvonne s'enfuit en apprenant qu'il va épouser Suzanne. Elle retourne chez ses grands-parents, mais son absence pèse dans sa famille adoptive, et Pierre tente de la faire revenir. Le soir de Noël, Yvonne réapparaît et promet d'accepter désormais son rôle de fille.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 7 octobre 2009 - Ouverture du cycle "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

The Heritage of France

   
The Heritage of France

The Heritage of France, Collection Musée franco-américain du Château de Blérancourt

Harry B. Lachman, 1919, Etats-Unis, 50mn

Evocation de la vie d'une famille française de l'Aisne, heureuse et unie, obligée de fuir l'avancée allemande en 1914. Le père et l'oncle doivent rejoindre le front. Pour que les femmes et les enfants soient en sécurité, le comité américain organise leur exode vers le sud de la France. Ils quittent le grand-père et à la voisine Jeanne, qui refusent d'évacuer leur maison. Arrivée sur son lieu de séjour, la famille prie pour ceux qui sont dans les tranchées et pour les prisonniers. Pendant ce temps, la guerre fait rage au pays où un nouvel ennemi, l'avion, détruit les villages et ravage la campagne. Lorsque le conflit s'achève, les femmes et les enfants rapatriés découvrent un champ de ruines. Il est temps maintenant de reconstruire et le comité américain va les aider, tout d'abord à retrouver un toit, à les ravitailler, puis à déminer les champs pour leur permettre d'ensemencer à nouveau. Le grand-père et Jeanne reviennent enfin de captivité, puis c'est au tour du père et de l'oncle Jacques de retrouver la famille. Jacques, blessé, est devenu aveugle, mais Jeanne, qui l'attendait depuis si longtemps, l'épouse. La paix et le bonheur semblent à nouveau possibles. Le 14 juillet 1919, le comité américain organise à Coucy la première fête depuis cinq ans.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 14 octobre au 4 novembre 2008 - "L'Europe et la Grande Guerre" au Musée de l'Armée (Invalides, Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris) ; sur internet dans le cadre du projet Européen EFG1914
   
retour en haut  
     
 

The Kiss

   
The Kiss

The Kiss, Collection CNC

1896, Etats-Unis, 1min, avec John Rice ; May Irwin

Un couple s’embrasse sur la bouche.

Il s'agit d'un film des premiers temps tourné avec une caméra Kinetograph et visionné avec un appareil Kinetoscope à 40 images par seconde.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 5 et jeudi 6 février 2014 - VIVA PATRIMOINE ! Ciné-spectacle Les Voix du fantôme au Lux, scène nationale de Valence (France)
  • Du 4 au 8 juin 2014 - Festival « Cinéma muet et piano parlant » - Ciné-spectacle Les Voix du fantôme à Anères (France)
  • Dimanche 28 septembre 2014 - Ouverture saison Jeune public à la Cinémathèque française : Ciné-spectacle Les Voix du fantôme (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

The Suffragette Derby of 1913

   
The Suffragette Derby of 1913
The Suffragette Derby of 1913
Collection Cinémathèque française / Collection CNC

1913, Royaume-Uni, 5mn

Le 4 juin 1913, pendant la célèbre course du Derby d'Epsom, une militante de la cause des suffragettes, Emily Davison, provoque un accident. Au moment où Anmer, le cheval du roi, monté par Jones, passe Tottenham Corner, elle se jette devant le cheval. La foule se précipite vers elle.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 3 juillet 2008 - Festival "Il cinema ritrovato" de Bologne (Italie) : "Irresistible forces: Comic Actresses and Suffragettes"
  • Du 30 avril au 2 mai 2010 - 5e édition Décade Cinéma et Société : « Le féminisme est-il un mauvais genre ? » (Tulle, France)
  • Du 23 au 27 septembre 2010 - Programmation sur les Suffragettes au Deutsches Historisches Museum (Berlin, Allemagne)
  • Du 18 au 25 août 2012 - 28èmes Rencontres Cinéma de Gindou (France)
  • Du 2 au 18 décembre 2015 - Programme "Femmes, forces irrésistibles" à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

The Unwilling Bigamist

   

Dudley Mills, 1912, Etats-Unis, 11mn, avec Herbert Prior, Mabel Trunnelle & Anita Hendrie

Quand il part en voyage à Philadelphie, Jones est loin de se douter que Smith, son sosie parfait, vient d'être victime d'un accident de la route. La nouvelle paraît dans le journal du soir et l'épouse de Jones, inquiète pour son mari, se précipite à l'hôpital. Comme le blessé ne reconnaît pas celle qui prétend être son épouse, les médecins en concluent qu'il est devenu amnésique après le choc et préconisent qu'il soit ramené chez lui. Pendant ce temps, la véritable femme de Smith découvre à son tour l'accident dans le journal. Mais, à l'hôpital, elle apprend qu'il est rentré chez lui avec sa conjointe. Folle de rage, elle va récupérer son mari et, au grand soulagement de ce dernier, le ramène chez elle. L'autre femme, sûre de son fait, s'en remet aux forces de police qui interviennent pour déménager une nouvelle fois le mari, en dépit de toutes les protestations. Finalement, Jones rentre de son voyage et tout rentre dans l'ordre.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 23 au 30 juin 2012 - 26e édition du Festival Il Cinema Ritrovato - il y a 100 ans (Bologne, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Le Théâtre des phénomènes

   
Le Théâtre des phénomènes
Le Théâtre des phénomènes
© Gaumont Pathé Archives

Émile Cohl, 1910, France, 4mn

Des marionnettes s'animent sur la scène d'un cirque : un gymnaste, un cheval acrobate, un guignol, un jongleur... Au premier plan, dans la fosse, un chef d'orchestre dirige des musiciens.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 19 et samedi 20 octobre 2012 - Rétrospective Emile Cohl à la Slovenka Kinoteka de Ljubljana (Slovénie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Le Théâtre populaire arabe

   
Le Théâtre populaire arabe
Le Théâtre populaire arabe
Collection Filmoteca de la Unam / CNC

1911, France, 6mn

Le théâtre populaire arabe s'exprime dans les rues de la casbah. Un homme danse au milieu de la foule. Un magicien accroupi, entouré d'enfants, fait quelques tours de magie. Des danseurs soudanais, accompagnés de musiciens, miment une bataille aux sabres. Sur la place du marché, les acrobates syriens et les dompteurs improvisent. Un cinématographe projette un film. Le défilé de la fanfare de Khédive clôture le spectacle.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 25 juin au 2 juillet 2011 - 25e édition du festival Il cinema ritrovato (Bologne, Italie)
  • Du 28 juin au 5 juillet 2014 - Festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
  • Mercredi 26 août 2015 - Projection au Festival "Arabian Nights" (Copenhague, Danemark)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tilly and the Fire Engines

   
Tilly and the Fire Engines
Tilly and the Fire Engines, Collection CNC

Lewin Fitzhamon, 1911, Royaume-Uni, 3mn, avec Chrissie White & Alma Taylor

Deux fillettes volent une voiture de pompiers et arrosent leurs poursuivants avec la lance d'incendie. A la fin de leur escapade, les deux jeunes filles se félicitent mutuellement.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 25 juin au 2 juillet 2011 - 25e édition du festival Il cinema ritrovato (Bologne, Italie)
  • Du 2 au 18 décembre 2015 - Programme "Femmes, forces irrésistibles" à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

[Tisserandes de Locronan]

   

Jean Epstein, 1936, France

Des ouvrières revêtues de vêtements traditionnels confectionnent, grâce aux métiers à tisser, toutes sortes de linges

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 30 avril au 25 mai 2014 - Hommage à Jean Epstein à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Tlemcen et ses environs

   
Tlemcen et ses environs
Tlemcen et ses environs © Films René Moreau

René Moreau, 1923, France, 12mn

Tlemcen, capitale par le passé, est devenue une petite ville en Algérie. Elle a préservé sa longue muraille qui l'enserre toujours, mais l'intérieur de la ville a été reconstruit et ses rues sont dorénavant droites. Elle possède également de nombreux monuments et un bois sacré à son extrémité, où se déroulent des cérémonies religieuses. Les environs de Tlemcen sont prospères.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 2 et mardi 6 décembre 2011 - Deux films des Archives programmés au Centre Culturel Français de Tlemcen (Algérie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tobie est un ange

   
Tobie est un ange
Tobie est un ange, Collection CNC

Yves Allégret, 1941, France, 30mn, avec Rellys, Janine Darcey, Henri Guisol, Lucienne Le Marchand & Pola Illéry

Dans un théâtre de fête foraine, le rêveur et naïf Tobie est renvoyé sans ménagement de son emploi d'acteur. Déprimé, il demande conseil à un ami, qui l'envoie consulter une voyante, Madame Ignorantus. Celle-ci lui prédit un avenir plutôt incertain mais cela suffit à Tobie pour reprendre courage, d'autant qu'il est sur le point de toucher l'héritage d'une vieille tante….

Le film ne fut jamais exploité en raison de la destruction partielle du négatif lors d'un incendie

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 8 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tommy étrenne son cor de chasse

   

1911, France, 7mn, avec Tommy Footit

Dans une boutique, Tommy achète un cor de chasse à un étrange marchand. Dès qu'il se met à jouer, il provoque de véritables catastrophes car son instrument est ensorcelé. Les gens et les objets s'envolent, les maisons s'effondrent, au grand amusement de Tommy. Tout le monde se lance dans une poursuite endiablée pour l'empêcher de jouer mais en vain. Grâce à son instrument, il se tire toujours d'affaires.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

La Torpille

   
La Torpille
La Torpille, Collection CNC

1913, France, 4mn

Pour se défendre des prédateurs, la torpille, poisson plat de la famille des raies, émet des décharges électriques. Lors de la dissection en laboratoire, le chercheur s'attarde plus particulièrement sur l'organe producteur d'électricité de l'animal et fait quelques expériences à l'aide d'un voltmètre et d'une ampoule électrique.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 19 mai 2011 - Soirée "La Nature aime à se cacher" au petit auditorium de la BnF (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Toto ne boira plus d'apéritif

   
Toto ne boira plus d'apéritif
Toto ne boira plus d'apéritif, Collection CNC

1910, France, 6mn

Toto, âgé de 6 ans, accompagnant son père au café, profite de son inattention pour fumer une cigarette et se préparer une absinthe. Quelque temps après, l'enfant, ivre, se met à danser avec les serveurs. Soudain, saisi par un violent mal de coeur, il se réfugie dans les bras de son père stupéfait, et promet de ne plus jamais fumer ni de boire d'absinthe.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto - Programmation films comiques français des années 1910 (Pordenone, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Touchatout ami des bêtes

   
Touchatout ami des bêtes
Touchatout ami des bêtes © Pathé Production

Marius O'Galop, 1918, France, 5mn

Touchatout utilise toutes sortes de stratagèmes pour soigner ses clients : un perroquet aphone retrouve sa voix avec Pathéphone, le lion neurasthénique retrouve l'appétit, le marabout chauve se voit affublé de gazon, le lièvre boiteux retrouve ses pattes à la vue de la casserole. Puis l'âne, le chien, le chat, le coq, le canard, le cheval subissent aussi des métamorphoses chirurgicales.

 

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Dimanche 9 mai 2010 - 10e édition du Festival International du Cinéma d'Animation de Meknès (Maroc)
  • Mercredi 12 septembre 2012 - Ciné-concert L'animation française à ses débuts à la Cinémathèque de Toulouse (France)
  • Du 4 au 10 avril 2013 - Programme d'animations au Festival du film francophone 2013 à Athènes (Grèce)
  • Jeudi 5 novembre 2015 - Trésors des Archives françaises du Film : Fantastique et Absurde à L'Hybride (Lille, France)
  • Du 8 au 12 février 2016 - Festival Viva Patrimoine ! au LUX, scène nationale de Valence (Valence, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tourelle trois [rushes]

   
Tourelle trois
Tourelle trois © Open Art

Christian-Jaque, 1939, France, 7mn

Rushes du tournage de Tourelle trois. Le film raconte le quotidien d'un bateau victime d'une alerte au gaz. Lorsque son tournage commence, le réalisateur Christian-Jaque a déjà une dizaine de films à son actif. Certains acteurs (Bernard Blier, Maurice Baquet) sont au début de leur carrière. Mais la guerre est déclarée et la mobilisation stoppe le tournage. Il ne sera pas repris malgré quelques tentatives.

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 8 octobre 2009 - "les 40 ans des Archives françaises du film" à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Traitement de choc

   
Traitement de choc
Traitement de choc © Studiocanal Image

Alain Jessua, 1972, France & Italie, avec Alain Delon, Annie Girardot, Michel Duchaussoy, Robert Hirsch, Jean-François Calvé, Lucienne Legrand, Gabriel Cattand, Robert Party, Anna Gaylor, Jean Leuvrais, Guy Saint-Jean & Nicole Gueden

Hélène Masson, célibataire de trente six ans, qui a fait fortune dans le prêt-à-porter, s'est sentie brusquement, à cause d'une déception sentimentale, au bord de la dépression. Elle se décide à faire une cure à l'institut de thalassothérapie du docteur Devilers dont on lui a dit le plus grand bien. En effet, le docteur a l'art de redonner énergie et santé à une clientèle fortunée, épuisée par le rythme des grandes villes. Hélène reconnaît, parmi les autres malades, de grands bourgeois qui paraissent tous extrêmement jeunes pour leur âge. La plupart d'entre eux font une ou deux cures par an. Hélène a été recommandée par un ami, Jérôme, qui, hélas, a des problèmes d'argent et va être chassé de la clinique. Quelques jours après l'arrivée d'Hélène, Jérôme se suicide en se jetant du haut de l'une des hautes falaises qui bordent cette côte bretonne. La nuit précédente, il l'avait ardemment exhortée à fuir le traitement, qui devient vite une drogue. Quoique ressentant, comme les autres patients, les effets bienfaisants des piqûres et du régime qui lui sont administrés, Hélène devient méfiante et, traumatisée par le suicide de son ami, fait son enquête personnelle. Après bien des efforts, elle découvrira l'horrible vérité: utilisant une méthode en usage chez les sorciers brésiliens, le docteur prélève des organes vivants sur les domestiques portugais employés à la clinique et en extrait un sérum de rajeunissement. Tous les patients se livrent à une sorte de conspiration du silence. Hélène, en état de légitime défense, tuera le docteur Devilers et sera aussitôt arrêtée. Le commissaire est un habitué de la clinique et entend que le successeur de Devilers continue, sans être inquiété, son travail.

   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 26 avril 2012 - Rétrospective Films fantastiques français - Savants fous et personnages maléfiques programme #4 (Cinémathèque française, Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; La Cinémathèque de Toulouse (Haute-Garonne)
   
retour en haut  
     
 

Travailleurs de France

   
Travailleurs de France
Travailleurs de France, Collection CNC

Serge Griboff, 1943, France, 15mn (version courte)

En 1943, l'Allemagne nazie réquisitionne des hommes partout en Europe, dans le cadre du Service du travail obligatoire. Des parents français reçoivent une lettre de leur fils. Pour intensifier l'effort industriel que la Seconde Guerre mondiale lui impose, l'Allemagne doit demander à toutes les nations européennes de lui fournir la main-d'oeuvre dont elle a besoin dans les villes et les campagnes. La visite médicale effectuée, les travailleurs sont immatriculés puis placés selon leurs aptitudes, la plupart des Français sont utilisés dans les usines d'armement. Grâce au STO, le rapprochement franco-allemand se construit au quotidien, dans les rencontres sportives et dans les foyers, où les anciens prisonniers sont accueillis. Pendant ce temps, d'autres sacrifient leur vie sur les champs de bataille.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2009 - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
  • Du 13 au 22 novembre 2009 - 29ème Festival international du film d'Amiens (France)
  • Du 25 octobre au 3 novembre 2010 - Programmation sur Vichy à la Cinémathèque finlandaise (Finlande)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

La Traversée du Grépon

   
La Traversée du Grépon
La Traversée du Grépon
© Succession André Sauvage

André Sauvage, 1923, France, 6 mn.

   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 3 et vendredi 17novembre 2006 - Hommage à André Sauvage à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Les Tribulations d'un charcutier

   
Les Tribulations d'un charcutier

Les Tribulations d'un charcutier, Collection CNC

1909, France, 5mn

Tandis qu'un charcutier reçoit une cliente, deux garnements volent à son étalage. Il leur administre une correction, puis les laisse filer. Une automobile vient s'arrêter devant la boutique quand les deux garnements reparaissent et attachent des saucisses à l'arrière du véhicule. Celui-ci démarre et emporte tout l'étal. Le charcutier est lui-même entraîné, et roule dans un tonneau. Plus loin, l'automobile et son curieux attelage arrachent la roue d'une carriole, avant de renverser de braves passants. Les mécontents se lancent à la poursuite du tonneau, qui continue  sa course et rencontre des hommes-sandwichs, un allumeur de réverbère, un garde dans sa guérite, une voiture à bras, un orchestre et des blanchisseuses qui flirtaient avec des gendarmes. Tout le monde finit dans une rivière. En guise d'épilogue, tous les protagonistes de cette poursuite sont réunis devant la charcuterie. Les gendarmes punissent les deux garnements responsables de cette mésaventure.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juillet 2009 - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

La Triple entente

   
La Triple entente
La Triple entente, Collection CNC

Gaston Ravel, 1915, France, avec Musidora, Maurice Poitel, Jean Signoret & Germaine Vallier

Une jeune femme découvre malencontreusement un billet doux écrit par son mari, destiné à une chanteuse, Aliette, qu'il a connue lors d'une soirée. Effondrée, l'épouse trahie demande à son frère de l'aider à reconquérir son époux volage. Le jeune homme décide alors de rencontrer la jeune artiste pour la dissuader de poursuivre cette relation. Touchée par les arguments du frère, et par solidarité féminine, Aliette promet d'aider l'épouse à récupérer son mari. Elle se fait donc passer pour une femme futile et dépensière, obligeant ce dernier à régler ses factures. Puis, pour parfaire cette comédie, le frère et la jeune femme lui tendent un piège : le sachant à côté, le jeune homme fait semblant de déclarer sa flamme à la chanteuse qui, en retour, se moque de son prétendant marié. Vexé et déçu par ce qu'il vient de voir, il choisit de rentrer chez lui afin de retrouver sa femme.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 25 juin au 2 juillet 2011 - 25e édition du festival Il cinema ritrovato (Bologne, Italie)
  • Jeudi 26 avril 2012 - Cycle "Femmes de cinéma" à la Cinémathèque de Toulouse (France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Trois jours et un enfant

   

Uri Zohar, 1967, Israël, 82mn, avec Oded Kotler & Baruch David

Elie, étudiant à Jérusalem, vit en concubinage avec Yael, qu'il n'aime pas particulièrement, car il porte un amour obsessionnel à Noah, une femme d'un kibboutz, avec qui il a eu une relation auparavant. Noah est mariée et a un enfant de trois ans, Chaï. Elie garde l'enfant pendant que Noah et son mari passent les examens d'entrée à l'université. Pendant ces trois jours, il transfère sur l'enfant les sentiments qu'il ressent encore pour Noah, tout en tentant de rendre malade Chai avec des sucreries et des boissons glacées, de le perdre lors d'une partie de cache-cache, et même de le faire mordre par un serpent venimeux.
Lorsque ses parents viennent le récupérer, Elie refuse de les voir en faisant semblant de dormir, laissant ainsi Yael, sa compagne, qui assiste à la scène, désespérée.

Oded Kotler a obtenu le prix d'interprétation à Cannes en 1967.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Mercredi 10 octobre 2012 - Ouverture du cycle Uri Zohar à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Trop aimée

   
Trop aimée
Trop aimée, Collection CNC

1910, France, 10mn, avec Max Linder

Max apprend par les petites annonces qu'une jeune millionnaire américaine cherche un mari. Entreprenant la conquête de la demoiselle, Max provoque la jalousie des nombreux gros chiens de compagnie de la jeune Américaine. Le jour du mariage, les chiens parviennent à s'échapper du chenil, et pourchassent Max jusque sur le toit d'un immeuble. Menacé par les molosses, découragé, Max confie à un chien une lettre de rupture : il préfère renoncer à la jeune femme qu'être, ainsi qu'il l'écrit, "dévoré par ses amis".

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 7 au 21 mars 2008 - Rétrospective Max Linder au Tampere Film Festival (Tampere puis Helsinky - Finlande)
  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto (Pordenone, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Le Troubadour

   
Le Troubadour
Le Troubadour, Collection CNC

Segundo de Chomón, 1906, France, 2mn, avec Gabrielle Robinne

Un troubadour fait apparaître six feuilles de papier qu'il pose par terre. Il se place successivement sur chacune d'elles et sa personne se trouve reproduite tout à tour sur celle qu'il vient de quitter. Il conduit alors un petit orchestre composé de musiciens qui ne sont autres que lui-même. Puis l'orchestre disparaît pour laisser place à un éventail où le troubadour donne une sérénade à sa bien-aimée.

 

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 au 6 décembre 2009 - 8es sommets du cinéma d'animation de Montréal (Canada)
  • Dimanche 17 janvier 2010 - Segundo de Chomón dans la "Séance Couleur" à la Cinémathèque française (Paris)
  • Mercredi 22 juin 2011 - Ciné-concert Opus IV à l' Espace Jacques Prévert (Aulnay-sous-Bois, France)
  • Mercredi 28 septembre 2011 - Projection au musée municipal de la mode (Munich, Allemagne)
  • Du 3 au 8 décembre 2013 - Festival « Toute la mémoire du monde » à la Cinémathèque française (Paris)
  • Du 19 au 26 juin 2015 - Hommage à Segundo de Chomón au Festival du film Cinema Jove (Valence, Espagne)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

La Troupe de Ramon Garcia

   

1910, France

La troupe de Ramon Garcia, composée de huit sauteurs mexicains, exécute quelques numéros.

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 21 août au 9 septembre 2009 - 3e édition du Crazy Cinématographe (Luxembourg)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Le Truc d'Anatole

   
Le Truc d'Anatole
Le Truc d'Anatole, Collection CNC

1911, France, 11mn

Profitant du sommeil de sa femme, un mari quitte le lit conjugal pour se rendre au café. Constatant son absence, l'épouse décide de le quitter. De retour, le mari est déconfit de découvrir un traversin à la place de sa femme. Désespéré, il essaie de se suicider.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 2 au 9 octobre 2010 - Festival Le Giornate del Cinema Muto - Programmation films comiques français des années 1910 (Pordenone, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Le Trust

   
Le Trust

Le Trust © Gaumont Pathé Archives

Louis Feuillade, 1911, France, 33mn, avec René Navarre, Renée Carl, Paul Manson & Jean Devalde

Le manufacturier Darbois reçoit un télégramme d'Amérique centrale lui annonçant, par son ingénieur Jean Brémond, la découverte de la fabrication du caoutchouc artificiel. Brémond s'embarque pour la France en amenant la formule. Devinant quelque chose, Jacob Berwick, patron du trust du caoutchouc, engage un détective privé, Julius Kieffer. Un homme de Kieffer, travesti en secrétaire, vole le télégramme dans les bureaux de Darbois. Savourant sa victoire, Berwick demande à Julius Kieffer d'intercepter Jean Brémond à son arrivée au Havre. Darbois, pour assurer la sécurité de son ingénieur, fait lui aussi appel à un détective privé, qui n'est autre que Julius Kieffer. Kieffer kidnappe l'ingénieur et l'emmène au souterrain du château de La Falaise. Le comité d'accueil, masqué, demande contre une somme conséquente l'énoncé de la formule. Jean Brémond s'exécute, puis est relâché. Quelque temps plus tard, le comité s'aperçoit alors que le papier où la formule était inscrite demeure désespérément vierge.


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 27 juin au 4 juille 2009t - Festival "Il Cinema Ritrovato" à Bologne (Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Trypanosoma Brucei

   
Trypanosoma Brucei

Trypanosoma Brucei © Gaumont Pathé Archives

Jean Comandon, 1909, France, 4mn

Le trypanosoma Brucei, maladie du sommeil, se transmet par la piqûre de la mouche tsé-tsé. L'observation à l'ultramicroscope du sang infecté d'une souris montre les trypanosomes pendant l'évolution de la maladie




   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Trypanosoma Lewisi

   
Trypanosoma Lewisi

Trypanosoma Lewisi © Gaumont Pathé Archives

Jean Comandon, 1909, France, 5mn

Le trypanosoma Lewisi se développe chez le rat par la piqûre d'une puce. L'observation à l'ultramicroscope du sang infecté montre l'évolution du parasite.




   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Tu m’oublieras

   
Tu m’oublieras
Tu m’oublieras © Roissy Films

Henri Diamant-Berger, 1930, France, 88mn, avec Colette Darfeuil, Marcel Vallée, Jean d’ Yd, Abel Jacquin, Armand Bernard, Alice Tissot, Géo Charley & Maryse Damia

En 1910, la chanteuse Estelle de Pressendi doit son grand succès à ses parolier et musicien Oscar Battendier et Adolphe Dautrive, tous deux amoureux d’elle et se querellant en permanence. Elle décline leur proposition de tournée et donne un récital d’adieu triomphal. Elle leur annonce dans un billet qu’elle renonce à la scène par amour. Une tentative de retour dix ans plus tard, après la mort de son mari, lui révèle qu’elle est passée de mode. Peu avant sa mort, elle a décidé de remettre sa fille Yvonne aux bons soins de ses anciens prétendants. Ils l’engagent comme secrétaire. Rosine, la soeur d’Oscar, sera son chaperon. John Masterfield, fils d’un éditeur new-yorkais, vient traiter avec Oscar et Adolphe. Une violente dispute l’oppose à Yvonne. John fait passer une audition, concluante, au neveu Isidore, comptable bègue et féru de jazz. Ils se rendent à Trifouilly-les-Pommes, dont Oscar est le maire, pour lui faire signer le contrat, à l’occasion du 14 Juillet. La rivalité Oscar-Adolphe lors du bal a désormais Yvonne pour objet. Mais c’est John qu’elle choisit contre toute attente.

 

   

Date et lieu de programmation :

  • Du 3 avril au 3 juin 2013 - Cycle Cinéma français et chansons à la Cinémathèque française (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

La Tuberculose menace tout le monde

   
La Tuberculose menace tout le monde
La Tuberculose menace tout le monde
© Gaumont Pathé Archives

Robert Lortac & Jean Comandon, 1918, France, 2mn

L'absence d'hygiène créé un terrain favorable à l'apparition de la tuberculose. Il en va ainsi pour Coupeau, dont l'alcoolisme fait le lit de la maladie, Jenny la couturière surmenée qui se couche tard et s'étiole, Ferdinand le noceur dandy épuisé par le vice et Job, le miséreux guetté par les contagions à force de malnutrition et de pauvreté. La mort rôde autour d'eux et prend en main le chamboule-tout de la vie pour les viser. Effectivement, ils tombent un à un car la tuberculose détruit ceux qui ne vivent pas sainement. Vivre sainement au soleil et au grand air constitue une véritable hygiène de vie. C'est le cas pour Ducosteau le sportif, Simbad le marin et une famille de paysans contre qui la mort veut rejouer au chamboule-tout. Elle les vise un à un mais ils ne tombent pas sous ses coups, car la tuberculose perd face à ceux qui vivent sainement.


   

Date et lieu de programmation :

  • Vendredi 13 juin 2008 - Programme "Une autre histoire du cinéma" au Festival d'animation d'Annecy (France)
  • Lundi 30 juin 2008 - Programme CNC-AFF "Du praxinoscope au cellulo..." au Festival International du Film de La Rochelle (France)
  • Du 5 décembre 2008 au 15 janvier 2009 - Du praxinoscope au cellulo à la cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

La Tuberculose sa cause, ses lésions

   
La Tuberculose sa cause, ses lésions
La Tuberculose sa cause, ses lésions
© Gaumont Pathé Archives

Jean Comandon, 1918, France, 30mn

A la fin des années 1910, la tuberculose est une maladie infectieuse grave dont les causes et les lésions sont connues. Le bacille de Koch, découvert en 1882, a la forme d'un bâtonnet immobile. Il se développe comme un champignon en amas de taches blanches, et les lésions touchent principalement les alvéoles pulmonaires. Une coupe de poumon de cobaye atteint révèle des tubercules miliaires, isolés ou recouvrant une partie plus importante de tissu. Radiographié, un poumon malade présente un aspect opaque. Des vues à l'ultramicroscope de la circulation sanguine permettent d'identifier les premiers follicules tuberculeux, puis de comprendre la phagocytose, mécanisme de défense, et enfin de mettre en évidence la cicatrisation des tubercules. Le moyen de se préserver contre ce fléau social reste l'hygiène, qui permet d'éviter les rechutes et la contagion.


   

Date et lieu de programmation :

  • Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 - Jean Comandon, cinéaste de l'invisible à la Cité des sciences et de l'industrie (Paris)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tumultes

   

Robert Siodmak, 1931, France & Allemagne

Après sa sortie de prison, Ralph retrouve sa maîtresse, la volage Ania, qui le trompe avec Gustave. Au cours d'une rixe, Ralph tue son rival. Traqué par la police, il se refugie chez Willi qui, lui aussi, succombe aux charmes d'Ania. Désireuse de se débarrasser de son amant jaloux, Ania le dénonce à la police. Ralph est arrêté.

Il existe une version allemande : "Stürme der Leidenschaft“ (1931)


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 14 avril au 13 juin2010 - Rétrospective Robert Siodmak à la Cinémathèque française (Paris, France)
    Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)
   
retour en haut  
     
 

Tuniciers et mollusques pélagiques

   
Tuniciers et mollusques pélagiques
Tuniciers et mollusques pélagiques
Collection CNC

1915, France, 5mn

Les tuniciers sont des animaux marins gélatineux en forme de sac. Les plus communs sont les salpes, caractérisées par une grande transparence. Elles évoluent à la surface de l'eau, souvent accolées en chaîne, et progressent grâce à une contraction de leur tunique. Le ptérotraché, un autre mollusque, vit continuellement à la surface de l'eau. Il est transparent, sans coquille et les pêcheurs le nomment, de par sa forme, l'éléphant de mer. Pour montrer son aspect mou, une personne l'exhibe sur sa main. Parmi les autres variétés se trouvent la cymbulia, qui est transparente et évoque plutôt une raie ou un papillon, et la téthys, de teinte blanchâtre, avec quelques taches noires et qui paraît porter une coiffe.

La séquence où l'on montre de jeunes seiches venant de naître et des doris est absente de la copie consultée aux Archives françaises du film.

   

Date et lieu de programmation :

  • 9 et 10 juillet 2011 - Carte Blanche aux Archives françaises du film à la National Gallery of Art (Washington, Etats-Unis)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Tunis

   
Tunis
Tunis, Collection CNC

Albert Samama, 1907, Tunisie, 2mn

En 1907, des Européens débarquent d'un paquebot à Tunis. Ils visitent les souks et s'intéressent aux produits de l'artisanat local.

Le résumé a été rédigé à partir d'éléments originaux incomplets et très abîmés.

   

Date et lieu de programmation :

  • Dimanche 23 octobre 2011 - 4e édition Le Maghreb des films au cinéma Les 3 Luxembourg (Paris)
  • Du 27 juin au 4 juillet - 29e édition du festival Il Cinema Ritrovato (Bologne, Italie)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut  
     
 

Le Turco de Ginette

   
Le Turco de Ginette
Le Turco de Ginette, Collection CNC

1915, France, 14min

La petite Ginette a appris dans le journal que le turco Amama avait été décoré pour ses brillants faits d’armes. Admirative devant tant de bravoure, la fillette décide de lui envoyer l’une de ses poupées, accompagnée d’une lettre dans laquelle elle se dit prête à l’épouser quand elle sera grande. Blessé lors d’une autre action héroïque, le turco Amama est transporté dans un hôpital parisien. Ginette, qui a appris la triste nouvelle, se rend à son chevet. Elle s’exclame en voyant qu’il est noir puis, se ravisant, s’approche de lui et l’embrasse. Le turco Amama passera sa convalescence chez sa jeune protectrice.

Le résumé a été rédigé à partir d’un élément incomplet.

 


   

Date et lieu de programmation :

  • Jeudi 1er mai 2014 - Carte blanche au CNC lors de la Décade Cinéma et Société (Tulle, France)
  • Mardi 10 juin 2014 - Programme de films du CNC pour le projet EFG1914 au Deutsches Filminstitut (Francfort, Allemagne)
  • Jeudi 16 avril 2015 - Le Cinéma durant la Première Guerre mondiale à la Cinémathèque québécoise (Montréal, Canada)
  • Lundi 9 et mardi 10 novembre 2015 - Cycle Le cinéma en guerre au LUX Scène nationale de Valence (Valence, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; sur internet dans le cadre du projet Européen EFG1914
   
retour en haut  
     
 

Tyosen

   
Tyosen
Tyosen © Succession Joudioux

André Verdet-Kleber, 1938, France, 12min

Les constructions humaines de Tyosen se sont bien insérées dans le décor naturel, et les monuments antiques ont été préservés. Près de Keizyo, une grotte abrite des chefs-d’oeuvre de la statuaire coréenne. Les écoles perpétuent les exercices de gymnastique. Les traditions du linge lavé à la rivière, et des décorations annonçant les naissances, ont été maintenues. La culture des rizières est très soignée. Le pays dispose d’infrastructures aériennes, maritimes et ferroviaires, dont la ligne de Pékin via le Mandchoukouo. Le sanctuaire de l’empereur Meiji est un lieu de pèlerinage. Le palais du gouverneur général se trouve à Keizyo, qui abrite aussi les consulats, et dispose d’une université, d’écoles de droit, de commerce, de génie civil, de médecine, et de sociétés industrielles et commerciales. Le tir à l’arc est le délassement privilégié. L’art de vivre des riches Coréens allie parfum, cuisine et danse classique. Les vieillards s’adonnent aux promenades sur l’eau. 


   

Date et lieu de programmation :

  • Du 13 au 18 octobre 2014 - XVIIIe rencontres autour du film ethnographique – Cinéma d'Asie de l'Est (Grenoble, France)
    Lieux de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines) ; CNC à la BnF (Paris)
   
retour en haut