Accueil > > Notice film > quitter le parcours  
  Séance : Mardi 10 décembre, 16h, en présence de Margaret Menegoz (sous réserve)  
  La 1000ème fenêtre  
 

La 1000ème fenêtre
© Gaumont / Collection CNC

 

Autres titres : La Millième fenêtre, Les Clés du mal

Numéro de visa : 22532
Année de production : 1959
Année de sortie origine : 1960
Date de sortie en France : 27 mai 1960
Pays de production : France

Procédé image : Noir et blanc
Classification sonore : Sonore
Procédé sonore : Western-Electric
Type de métrage : Long
Métrage d'origine : 2500
Durée d'origine : 92

Réalisation : Robert Menegoz
Scénaristes : Jacques Lanzmann ; Robert Menegoz ; Pierre Roustang
Adaptateurs : Robert Menegoz ; Jean Chapot
Dialoguiste : Jacques Lanzmann
Compositeur de la musique : Marcel Landowski
Directeur de la photographie : Jean Penzer
Décorateur : Georges Lévy
Chef monteuse : Ginette Boudet
Ingénieur du son : Jean Labussière
Studio : Paris Studios Cinéma
Sociétés de production : Ulysse Productions ; Films Saint James
Directeur de la production : Jules Desurmont
Producteur délégué : Pierre Roustang

Comédiens :
Pierre Fresnay ; Jean-Louis Trintignant ; Michel de Ré ; Jean-Paul Roussillon ; Gérard Darrieu ; Brigitte Barbier ; Hubert Deschamps ; Françoise Fleury ; Maurice Coussonneau ; Françoise Hornez ; France Asselin ; Robert Lefort ; Virginie Merlin ; André Dino ; Lucienne Marchand ; Barbara Kwiatkowska ; Julien Carette

Genre général : Fiction
Genre précis : Comédie dramatique

Un officier de marine en retraite refuse de quitter la maison familiale dont il vient d’être exproprié, contrariant de fait les plans des habitants d’un gratte-ciel pas encore terminé, et qui pensent faire édifier à cet endroit leur centre social. Le retraité s’entête, et recueille chez lui une étudiante, qui répond assez vite à l’amour que lui porte l’architecte de la société de construction. Celle-ci lui intente un procès que l'ancien officier gagne, à la stupéfaction de tous. Il s’en va cependant, le jour où il découvre que les promoteurs n’ont perdu le procès que dans l’espoir de n’avoir pas à continuer des travaux pour lesquels les fonds s’étaient taris depuis longtemps. Le vieil homme achète une nouvelle maison et s’y installe ; il s’aperçoit bientôt que là aussi, s’élèvera vite une construction "à mille fenêtres".

Film déposé aux Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)