Accueil > > Notice film > quitter le parcours  
  Séance : Mercredi 18 décembre, 16h, en présence de Christiane Roussel (sous réserve)  
  Mourir à Madrid  
 

Mourir à Madrid
© Christiane Roussel / Collection CNC

 

Autre titre : Sterben für Madrid

Numéro de visa : 25845
Année de production : 1962
Année de sortie origine : 1963
Pays de production : France

Procédé image : Noir et blanc
Classification sonore : Sonore
Type de métrage : Long
Format d'origine : 35
Métrage d'origine : 2408
Durée d'origine : 85

Réalisation : Frédéric Rossif
Société de production : Ancinex
Scénaristes : Frédéric Rossif ; Madeleine Chapsal
Compositeur de la musique : Maurice Jarre
Directeur de la photographie : Georges Barsky
Chef monteur : Suzanne Baron
Producteur : Nicole Stéphane
Directeurs de la production : Guy Blanc ; Monique Montivier

Genre général : Non-fiction
Genre précis : Documentaire
Thème : Histoire et politique

L’Espagne de 1931 reste un état socialement peu évolué. Les élections municipales consacrent la défaite du parti monarchiste, le roi Alphonse XIII laisse la place à une République conservatrice, qui elle-même, en 1936, est vaincue par la coalition de gauche du Frente Popular. Le pays glisse dans l’anarchie. Les meurtres, les incendies d’églises ne se comptent plus, et le leader de la droite, Calvo Sotelo, qui proteste violemment contre cet état de choses, est assassiné. Un complot des généraux Franco, Queipo de Llano, Mola, Yague soulève le pays ; c’est la guerre civile, devant laquelle les puissances démocratiques restent passives. Après les premiers mois, la lutte se stabilise au siège de Madrid. Franco, devenu chef de l’Etat, doit sa puissance matérielle aux Italiens et à la légion « Kondor » allemande. Les Républicains sont appuyés par les volontaires des Brigades Internationales. Et le calvaire de l’Espagne continue : Guernica, conquête du pays basque, où le clergé appuie le mouvement d’indépendance, par les Franquistes, prises de Brunete, Belcite et Teruel. Succès sans lendemain pour les Républicains dont le territoire fond comme la peau de chagrin du romancier. En dépit des sacrifices, les Républicains espagnols sont balayés et, le 27 Mars 1939, le Caudillo entre solennellement dans Madrid

Prix Jean Vigo 1963..

Film et bande-annonce déposés aux Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)