Accueil > > Notice film > quitter le parcours  
  Séance : Mercredi 11 décembre, 16h  
  Le Reflux  
 

Le Reflux
© StudioCanal / Collection CNC

 

Titre de l'oeuvre adaptée : The Ebb-Tide, Le Creux de la vague

Numéro de visa : 25792
Année de production : 1962
Pays de production : France

Procédé image : Couleur
Procédé couleur : Eastmancolor
Classification sonore : Sonore
Procédé sonore : Poste Parisien
Type de métrage : Long
Format d'origine : 35
Métrage d'origine : 2160
Durée d'origine : 77

Réalisation : Paul Gégauff
Adaptateur et dialoguiste : Paul Gégauff
Auteur de l'oeuvre originale : Robert Louis Stevenson
Compositeur de la musique : Jean Marion
Assistant réalisateur : Marc Simenon
Conseiller technique : Jacques Poitrenaud
Scripte : Cécile Lacor
Directeurs de la photographie : Henri Raichi ; Guy Suzuki
Auteur des effets spéciaux : Lax
Opérateur : Jean Bénézech ; Daniel Vogel
Assistants opérateur : Michel Lebon ; Richard Suzuki
Décorateur : Sydney Bettex
Maquilleur : Anatole Paris
Chef monteur : Georges Arnstam
Assistants monteur : Christiane Méry ; Jean Hamon ; Guislaine Desjonquières
Ingénieur du son : Max Olivier
Sociétés de production : Comacico ; Supra Films ; Films Debon
Producteur : Maurice Jacquin
Directeur de la production : Charles Cohen

Comédiens :
Franco Fabrizi ; Serge Marquand ; Michel Subor ; Roger Vadim ; Nathalie Téhahé ; Jean Blancheur

Forme de l'oeuvre adaptée : Roman
Genre général : Fiction
Genre précis : Aventures

Lieu de tournage : Papeete

Copie neuve

Echoués à Papeete et sans ressources, trois aventuriers s’engagent dans une affaire véreuse pour quitter cet enfer paradisiaque. Le capitaine Rizzi, seul survivant du naufrage de son cargo, radié de la marine, accepte de convoyer une cargaison de champagne sur le "Danae", dont l’équipage est mort du typhus. Il recrute des Tahitiens sortis de prison tandis que  Pearson et l’Oreille, ses compagnons d’infortune, seront second et premier maître. Les relations du trio deviennent vite conflictuelles. La découverte qu’une importante partie de la cargaison est en réalité de l’eau fait germer l’idée d’une escroquerie à l’assurance. L’invitation, sur une île, du très distingué représentant d’une compagnie de perles, Hartwater, éveille chez eux une irrépressible convoitise. Pearson prévient Hartwater. Sommés de quitter les lieux, Rizzi et l’Oreille préparent leur vengeance. Dans la carcasse d’un navire échoué, Hartwater abat l’Oreille en passe de le vitrioler. Magnanime il épargne Rizzi après l’avoir assuré de sa fin.

Resté inédit en France.

Film déposé aux Archives françaises du film du CNC