Accueil > > Notice film > quitter le parcours  
  Séance : Dimanche 15 décembre, 16h  
  L’Amant de cinq jours  
 

L’Amant de cinq jours
© TF1 International / Collection CNC

 

Numéro de visa : 24004
Année de production : 1960
Année de sortie origine : 1961
Date de sortie en France : 24 février 1961
Pays de production : France, Italie

Procédé image : Noir et blanc
Classification sonore : Sonore
Type de métrage : Long
Métrage d'origine : 2359
Durée d'origine : 90

Réalisation : Philippe de Broca
Scénario et daptation : Daniel Boulanger ; Philippe de Broca
Dialogues : Daniel Boulanger
Auteur de l'oeuvre originale : Françoise Parturier
Compositeur de la musique : Georges Delerue
Directeur de la photographie : Jean Penzer
Décorateur : Bernard Evein
Chef monteurse : Laurence Méry
Ingénieur du son : Jean Labussière
Sociétés de production : Les Films Ariane ; Mondex Films ; Filmsonor ; Cineriz
Producteurs : Alexandre Mnouchkine ; Georges Danciger

Comédiens :
Jean-Pierre Cassel ; Jean Seberg ; Micheline Presle ; François Périer ; Claude Mansard ; Marcella Rovena ; Jean Sylvain ; Carlo Croccolo ; Gib Grossac ; Albert Michel ; Pierre Repp ; Max Doria ; Georges Douking ; Albert Mouton ; Philippe Prince ; Laure Paillette

Genre général : Fiction
Genre précis : Comédie dramatique

Lieu de tournage : Paris

Au cours d’une présentation des modèles de la maison de couture de son amie Madeleine, Claire fait la connaissance d’Antoine, l’amant entretenu de cette dernière. Claire ne tarde pas à tomber dans les bras du jeune homme à qui elle se présente comme la femme d’un richissime homme d’affaires, que ses occupations absorbent à longueur de temps. Elle cherche à échapper à l’ennui d’un ménage sans fantaisie : son mari Georges est en fait archiviste paléographe, fort érudit mais très mal rémunéré, et ils ont deux jeunes enfants. Grâce aux libéralités de Madeleine, Antoine peut figurer aux yeux de Claire le héros qu'elle veut voir en lui. C'est ainsi que les jours passent, elle vivant son rêve et lui, échappant à l'emprise de Madeleine qui peut se montrer tyrannique. Un jour pourtant, celle-ci découvre la trahison dont elle est victime et machine une vengeance : elle invite Georges et Claire à une grande soirée, dans le but de confondre le trio. Georges, qui sait depuis longtemps la vérité mais veut la paix pour lui et le bonheur de sa femme, refuse de jouer le jeu de Madeleine, et feint de découvrir en Antoine un garçon sympathique. Mais de retour à la maison, contrarié, il décide de faire chambre à part. Antoine, congédié par Madeleine, se remet à travailler et propose à Claire de l’épouser. Elle refuse car elle ne veut pas reproduire avec Antoine la vie de couple qu’elle connait déjà ; en outre, elle ne veut pas renoncer à Georges qu'elle aime à sa façon. Les amants décident de rompre ; déambulant le soir dans Paris, Claire recherche le charme de l’imprévu.

Film et bande annonce déposés aux Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)