> quitter le parcours
-
  L'Algérie au cinéma - Découverte du monde 
 
 
   
 
> présentation du corpus
> voir les notices Thématique Economie / Industrie et artisanat
> voir les notices Thématique Société / Arts / Sports / Santé
> voir les notices Thématique Histoire et politique / Armée
> visionner trois films du corpus
 
  A l'ombre du père de Foucauld  
 

France, 1949. Couleur. Sonore. Format d'origine 35mm. 11mn. Film colonial
Numéro de visa : 9545

Réalisation : Raymond Picon-Borel
Société de production : Francol-Film

Auteur du commentaire : Charles Fasquelle
Directeur de la photographie : Raymond Picon-Borel
Assistant opérateur : Jacques Fogel
Chef monteur : Gérard Rey
Distributeur d'origine : Jeannic Films

 

A l'ombre du père de Foucauld
© Francol Film

Résumé : Aux portes de l'Afrique noire, Tamanrasset, capitale du Hoggar, doit sa prospérité à la colonisation française et tout particulièrement à deux personnages emblématiques, le général Laperrine, qui oeuvra pour l'édification et la pacification du territoire des oasis, et son ami le père Charles de Foucauld qui, par ses missions d'évangélisation, permit l'utilisation pacifique de tous les points d'eau, seule source de vie au Sahara. Ces nombreux puits ont donné naissance à de véritables cités, comme Ghardaïa, habitée par les mozabites. Les touristes, attirés par la beauté de ces paysages, voyagent en autocars sur les pistes autrefois fréquentées par les caravanes. Des hôtels modernes construits dans des jardins pittoresques dynamisent la toute nouvelle industrie du tourisme.

Mots clés : Colonie française; Développement touristique; Tamanrasset; Tourisme

Lieux de tournage : El Menia - Ghardaïa - Tamanrasset (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Alger et ses environs  
 

France, 1938. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 13mn.
Autre titre : Le Vrai visage de l'Algérie
Numéro de visa : 1313

Réalisation : J. R. Barth ; Georges Clerc
Société de production : Afric Film

Auteur du commentaire : André Sarrouy
Compositeur de la musique : Mohamed Iguerbouchen

Alger et ses environs
© DR

Résumé : Le développement de l'aviation a rendu Alger proche de Paris. Le touriste y découvre une architecture moderne, côtoyant le style mauresque, et les ruelles de la casbah. Le port de plaisance et les clubs d'aviation civile se sont développés, les jardins d'Essai invitent au repos, les courses hippiques sont très courues. A l'est, la Côte Turquoise compte de nombreux vestiges antiques. Les paysages sont extrêmement variés : gorges de la Ghifa, près de Blida, forêts de cèdres de Kabylie, oasis de Bou Saada.

Mots clés : Alger; Site touristique; Tourisme; Urbanisme; Vestiges antiques

Lieux de tournage : Bou-Saâda, Blida, Alger(Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Algérie  
 

France, 1948. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. Film pédagogique

Numéro de visa : 1313

Réalisation : Jean-Charles Carlus
Société de production : Films Jean-Charles Carlus

Scénariste : Joseph Meyer
Auteur du commentaire : Joseph Meyer
Directeur de la photographie : G. Chassagne
Chef monteur : René Vernadet

Algérie
© Association frères Lumière

Résumé : Représentation géographique, physique (reliefs, climats, végétation), économique (industrie, agriculture, commerce), humaine (Européens, Arabes, Berbères) et administrative de l'Algérie.

Mots clés : Algérie; Géographie économique; Géographie humaine; Géographie physique

Lieux de tournage : Tlemcen, Constantine, Oran, Annaba, Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Algérie humaine  
 

France, 1948. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. Film pédagogique
Série : Algérie enseignement

Réalisation : Jean-Charles Carlus
Producteur : Jean-Charles Carlus

Scénariste : Joulin
Auteur du commentaire : Cléach
Directeurs de la photographie : Chatelot ; Nerriere

Algérie humaine
© LTC

Résumé : Point de contact traditionnel entre l'Orient et l'Occident, l'Algérie compte une population variée de Kabyles, Mozabites, Arabes, Noirs, Juifs et Européens. La majorité des musulmans algériens appartient aux populations berbères et kabyles. Les juifs représentent un groupe autochtone. Arrivés les derniers, les Européens, Français, Italiens, Espagnols, sont surtout des citadins. La population se divise en nomades des steppes et semi-nomades montagnards et sédentaires. Ces derniers vivent dans de petites propriétés maraîchères, de grandes fermes d'exploitation ou dans les villes, où les activités de commerce, d'artisanat et d'administration se développent. Aux villes musulmanes fortifiées sont venues se juxtaposer des villes nouvelles aux larges avenues. L'équipement en barrages, hôpitaux, universités et la participation de tous aux progrès, à la gestion et à l'administration du pays ont sensiblement amélioré les conditions de vie.

Mots clés : Arabe ; Berbère; Européen; Juif; Kabyle; Mozabite; Noir; Population

Lieux de tournage : Oran, Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Algérie physique  
 

France, 1948. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. Film pédagogique
Série : Algérie enseignement

Réalisation : Jean-Charles Carlus
Producteur : Jean-Charles Carlus

Scénariste : Joulin
Auteur du commentaire : Cléach
Directeurs de la photographie : Chatelot ; Nerriere
Chef monteur : Vernadet

Algérie physique
© DR

Résumé : Le relief de l'Algérie est composé de trois grands ensembles : les chaînes telliennes, Tell occidental et oriental, les hautes plaines entre l'Atlas saharien et les chaînes telliennes, et l'Atlas saharien. Le climat est de type méditerranéen mais peut varier selon les régions.

Mots clés : Algérie; Chaîne tellienne; Géographie; Relief

Lieux de tournage : Annaba, Oran, Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Biskra : enfants indigènes ramassant des pièces de monnaie  
 

France, 1903. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 1mn
Numéro de Catalogue : 1386

Société de production : Société A. Lumière et ses Fils
Opérateur
: Alexandre Promio

Producteurs : Louis Lumière ; Auguste Lumière

Biskra : enfants indigènes ramassant des pièces de monnaie
© Association frères Lumière

Résumé : Un homme lance des pièces à des enfants, qui se précipitent pour les ramasser.

Mots clés :Argent; Colonie française; Enfant; Pièce de monnaie; Vie quotidienne

Lieu de tournage : Biskra (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Biskra et El-Kantara  
 

France, 1922. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 11mn
Série : Algérie

Réalisation : René Moreau
Société de production : Films René Moreau

!---->
© Films René Moreau

Résumé : L'oasis de Biskra, dans les Aurès, est appréciée par les touristes pour son marché, le souk des tailleurs et ses rues livrées aux enfants. Avant d'arriver à Sidi-Okba, la diligence croise les danseuses de la tribu des Ouled Naïl. Le voyage se poursuit en passant par les djebels Metlili et El- Melah. El-Kantara est un bourg au climat contrasté, avec au nord la montagne et la pluie et, au sud, les gorges et son village rouge ensoleillé.

Mots clés : Algérie; Tourisme; Vie quotidienne

Lieux de tournage : Biskra, El Kantara (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Bou-Saâda et ses environs  
 

France, 1923. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 7mn

Réalisation : René Moreau
Société de production : Films René Moreau

Bou-Saâda et ses environs
© Films René Moreau

Résumé : Bou-Saâda est célèbre pour sa palmeraie et ses dunes. Sur la place du marché une population cosmopolite achète ou vend des dattes, des graines, de l'huile, du pain, du lait de brebis, des étoffes et des chaussures. Les jeunes femmes de la tribu d'Ouled Naïl exécutent une danse. A quelques kilomètres, se trouve le village d'El-Hamel, connu pour sa zaouïa.

Mots clés : Algérie; Tourisme; Vie quotidienne

Lieux de tournage :Bou-Saâda, El Hamel (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Colomb-Béchar  
 

France, 1914. Noir et blanc + teinté. Muet. Format d'origine 35mm. 5mn


Sociétés de production : Éclair ; Service Cinématographique du Gouvernement Général

Commanditaire : Service Cinématographique du Gouvernement Général

Colomb-Béchar
© DR

Résumé : Situé près de la frontière du Maroc, Colomb-Béchar est une ville active. La noria, un marabout, le cimetière, la place Charles Lutaud, la mosquée, les rues achalandées, le commerce avec le Maroc témoignent de ses nombreuses activités.

Mots clés : Algérie; Architecture; Colonie française; Mosquée; Noria; Oasis; Tombeau; Tourisme

Lieu de tournage : Béchar (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Constantine  
 

France, 1921. Noir et blanc + teinté. Muet. Format d'origine 35mm. 4mn


Sociétés de production : Éclair ; Service Cinématographique du Gouvernement Général

Commanditaire : Service Cinématographique du Gouvernement Général

Constantine
© DR

Résumé : En hiver, l'arrivée en automobile sur Constantine par la route de Philippeville offre un panorama sur la ville enneigée. L'automobile poursuit sa visite par le pont et le quartier de Sidi-Rached, longe les coteaux de Mansoura ; elle passe ensuite devant la statue du général de Lamoricière puis par la place de la Brèche. Pour finir, elle emprunte le boulevard, taillé dans le roc, qui surplombe les gorges du Rummel et arrive sur le pont suspendu de Sidi M'Cid, conduisant à l'hôpital civil.

Mots clés : Algérie; Constantine; Gorges du Rummel; Pont; Tourisme; Ville

Lieu de tournage : Constantine (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Constantine, ville étrange et mystérieuse  
 

France, 1950. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 15mn
Numéro de visa : 10520

Réalisation : Maurice Théry
Société de production : France Reportage Cinéma

Auteur du commentaire : Maxime Champ
Assistant réalisateur : Helyette Helsen
Directeur de la photographie : Maurice Damien
Ingénieur du son : Hélios

Constantine, ville étrange et mystérieuse
© France Reportage Cinéma

Résumé : Constantine, anciennement appelée Cirta, changea de nom avec l'arrivée des Romains et de l'empereur Constantin. Cette citadelle, protégée par les gorges du Rummel qui enserrent la ville d'un fossé, a subi de nombreux sièges. Une multitude de ponts traversent ces gorges, ceux conçus par les colonisateurs français surplombent les anciens ponts romains. La vieille ville a des quartiers très animés, alors que l'ancien palais du bey baigne dans le silence. En arrière-plan se trouve la cité moderne. Placé sur une colline, un arc de triomphe rend hommage à ceux qui sont morts pour la France au cours des deux guerres mondiales.

Mots clés : Colonialisme; Constantine; Ville

Lieu de tournage : Constantine (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Dans le Sud-Oranais  
 

France, 1921. Noir et blanc + teinté. Muet. Format d'origine 35mm. 7mn. Film ethnographique
Autre titre : Im südlichen Orangebiet

Sociétés de production : Éclair ; Service Cinématographique du Gouvernement Général

Commanditaire : Service Cinématographique du Gouvernement Général

Dans le Sud-Oranais
Collection CNC

Résumé : Dans le Sud-Oranais, les courses de Mechria rassemblent les tribus de la région et donnent lieu à de grandes fêtes. Les festivités se composent de plusieurs parades de cavaliers, dont les chefs sont vêtus de costumes traditionnels, d'une fantasia en l'honneur du commandant de territoire et d'un défilé de bassours, palanquins montés à dos de chameau.

Mots clés : Algérie; Colonie; Coutume; Fantasia; Fête traditionnelle

Lieu de tournage : Mechria (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  El Djezaïr (Le port d'Alger)  
 

France, 1948. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 22mn.
Numéro de visa : 7548

Réalisation : Jean Lehérissey
Producteur : J. K. Raymond-Millet

Auteur du commentaire : Jean Lehérissey
Compositeur de la musique : André Theurer
Assistant réalisateur : Monique Muntcho

El Djezaïr (Le port d'Alger)
© DR

Résumé : Modeste village il y a trois siècles, El Djezaïr fut conquis en 1509 par les Espagnols, qui s'emparèrent d'un îlot et y construisirent une forteresse, le Penon. Vingt ans plus tard, Barberousse chassa les Espagnols et bâtit une jetée pour rallier l'îlot au continent ; ce fut la première esquisse du port d'Alger. Les barbaresques l'occupèrent jusqu'à la prise d'Alger en 1830 par les Français. Après la construction de la jetée nord en 1848, puis de la jetée est en 1870, la ville connut un essor et ne cessa de s'étendre avec les nouveaux bassins de l'agha et Mustapha. Un même contraste existe entre les buildings modernes et la casbah, l'ancienne darse des Turcs et les puissantes installations portuaires, d'où sont exportées toutes les richesses du pays. Point d'escale ou de relâche pour les navires allant de la mer du Nord vers l'Orient, Alger est aussi un port de pêche et de plaisance, situé non loin de Maison-Blanche, devenue la plaque tournante aéroportuaire d'Afrique avec les cinq mille passagers mensuels d'Air France.

Mots clés : Bassin; Casbah; Darse; Jetée; Pêche; Port de plaisance

Lieu de tournage : Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  El-Oued, la ville aux mille coupoles...  
 

France, 1947. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 12mn.
Autres titres : El-Oued

Réalisation : Marie-Anne Colson-Malleville
Société de production : Société coopérative ouvrière de production de films

Scénariste : Marie-Anne Colson-Malleville
Compositeur de la musique : Maurice Naggiar
Directeurs de la photographie : Marcel Fradétal ; H. Champion ; Marcel Villet
Distributeur d'origine : L'Equipe

El-Oued, la ville aux mille coupoles...
© DR

Résumé :El-Oued est une ville importante des oasis du Souf. Avec ses toits en forme de dômes, les visiteurs la surnomment aussi "la ville aux mille coupoles". Les habitants livrent un combat journalier contre l'ensablement. L'irrigation des jardins par des rivières souterraines, la création d'un chemin de fer, la construction de routes carrossables, l'installation d'une centrale électrique et la plantation du saxaoul montrent quelques-unes des victoires gagnées sur le désert.

Mots clés : Aide au développement; Algérie; Colonie; Désert; El-Oued

Lieu de tournage : El Oued (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  En Kabylie  
 

France, 1951. Couleur (procédé Gevacolor). Sonore. Format d'origine 35mm. 12mn.
Autres titres : La Grande Kabylie
Numéro de visa : 11370

Réalisation : Maurice Théry
Société de production : CFF - Comptoir Français du Film

Compositeur de la musique : Frédéric Pohl
Directeur de la photographie : M. Damien
Chef monteur : C. Fabre

En Kabylie
© CFF - Comptoir Français du Film

Résumé : La Grande Kabylie est délimitée au nord par la Méditerranée et au sud par le massif du Djurdjura. Les villages kabyles sont implantés sur les crêtes ou accrochés aux flancs de la montagne. Les villageois vivent de l'arboriculture, cultivent la vigne dans les vallées et les céréales sur des parcelles en terrasses. L'artisanat est très développé et tient une grande place dans l'économie locale. Le gouvernement général développe les infrastructures pour une population nombreuse, qui reste attachée à sa culture traditionnelle et à sa région.

Mots clés : Agriculture; Arboriculture; Artisanat; Infrastructure

Lieu de tournage : Kabylie (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Escale à Oran  
 

France, 1948. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 18mn.
Numéro de visa : 13769

Réalisation : Marie-Anne Colson-Malleville
Société de production : L'Equipe

Scénariste : Marie-Anne Colson-Malleville
Auteur du commentaire : M. de Fréminville
Compositeur de la musique : Georges Tzipine
Directeurs de la photographie : Marcel Villet ; Henri Champion
Chef monteur : Marcelle Brochet

Escale à Oran
© L'Equipe

Résumé : Une visite de la ville d'Oran révèle ses avenues et ses places, les principaux bâtiments publics et monuments, les jardins, les maisons, où se côtoient les styles mauresque et ibérique, les édifices religieux, le quartier israélite, le lavoir. La colline de Santa Cruz est le but d'un pèlerinage. Dans le quartier de la marine, les quais et docks flottants constituent la gare maritime, où l'on charge les tonneaux de vin d'Oranie, l'alfa et les agrumes.

Mots clés : Algérie; Colonie; Oran; Tourisme

Lieu de tournage : Oran (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Impressions algériennes  
 

France, 1948. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 15mn.
Autres titres : Indrukken uit Algiers
Numéro de visa : 408

Réalisation : Etienne Nadoux
Société de production : Discina

Supervision : Fred Orain
Auteur du commentaire : Guy Decomble
Compositeur de la musique : Ernest Guillou
Chef monteur : Marcel Moreau
Producteur : André Paulvé
Directeur de la production : Fred Orain
Distributeur d'origine : Discina

Impressions algériennes
© Discina

Résumé : Dès 1936, au départ de Marseille, le paquebot et l'hydravion sont les deux moyens de transport pour se rendre en Algérie. Les marchandises et les matières premières transitent par le port d'Alger, avant d'approvisionner Paris et l'étranger. Très cosmopolite, la ville s'est développée aussi rapidement que son port, et les habitations musulmanes côtoient les immeubles modernes.

Mots clés : Alger; Algérie; Colonie française; Port; Transport de marchandises

Lieux de tournage : Alger (Algérie), Marseille (France)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Jardins d'Alger  
 

France, 1955. Couleur. Sonore. Format d'origine 16mm. 19mn.

Réalisation : Jean Bélanger
Société de production : Jean Bélanger

Scénaristes : Jean Pomier ; Jean Bélanger
Auteur du commentaire : Jean Pomier
Scripte : Huguette Peretti
Opérateur : Jacques Charlet
Assistant opérateur : René Benaïm

Résumé : Près des nouveaux chantiers d'urbanisme, les jardins et parcs verdoyants font la fierté de la capitale algéroise. Les monuments historiques côtoient la végétation luxuriante et les nombreuses variétés et espèces botaniques. Le jardin Marengo, le parc Saint-Säens et le jardin de la falaise Saint-Raphaël abritent des massifs fleuris et des espèces venus de lointains pays : Afrique du Sud, Pérou, îles Fidji, Japon. Les plantes exotiques envahissent également les jardins de l'hôtel Saint-George, célèbre pour avoir accueilli Valéry et Kipling, et les jardins du parc de Galland, proche du musée du Bardo. La villa Arthur et le Palais d'été, demeure officielle du gouverneur général de l'Algérie, sont des modèles d'architecture hispano-mauresque. Riche d'une végétation tropicale, le jardin d'Essai préserve des strelitzias, ficus et bananiers, en abondance dans ce jardin d'inspiration française. S'ajoutent au décor des jardins les faïences et céramiques d'inspiration hispano-mauresque et persane qui garnissent les façades des monuments algériens.

Mots clés : Alger; Algérie; Architecture; Botanique; Colonie française; Jardin; Parc; Tourisme; Végétation

Lieu de tournage : Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  La Journée d'une musulmane  
 

France, 1912. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 6mn.
Autres titres
: Ein Tag im Harem

Société de production : Éclair

La Journée d'une musulmane
Collection CNC

Résumé : A Alger, une musulmane voilée se rend chez elle, dans la casbah. Dans sa maison, elle enlève son voile et prépare un bouquet des fleurs de son jardin. Pour le déjeuner, ses servantes préparent le couscous. L'après-midi, elle reçoit une amie avec qui elle boit un café, danse et joue de la derbouka.

Mots clés : Condition féminine; Femme; Musulman; Vie quotidienne

Lieu de tournage : Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Laghouat  
 

France, 1921. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 6mn.
Autres titres
: Ein Tag im Harem

Sociétés de production : Éclair ; Service Cinématographique du Gouvernement Général

Commanditaire : Service Cinématographique du Gouvernement Général

Laghouat
Collection CNC

Résumé : Panorama de la ville de Laghouat, située sur l'oued Mzi, à quatre-cent-cinquante kilomètres au sud d'Alger et à huit cents mètres d'altitude. Vues de la mosquée, du lavoir et du marché aux vieux habits. Scènes de la vie quotidienne dans les rues.

Mots clés : Algérie; Architecture; Monument; Vie quotidienne; Ville

Lieu de tournage : Laghouat (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  L'Aurès  
 

France, 1946. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 25mn. Film ethnographique

Réalisation : Thérèse Rivière ; Germaine Tillion
Société de production : Musée de l'Homme - Muséum National d'Histoire Naturelle

L'Aurès
Collection La Cinémathèque française

Résumé : L'Aurès est un massif montagneux de l'Algérie habité par les Chaouïa. Certains, mi-sédentaires mi-nomades, logent dans des maisons de pierres juchées sur les contreforts, ou sous des tentes, lorsqu'ils accompagnent leurs troupeaux de chèvres aux pâturages. Quand vient la période du nomadisme, les femmes exécutent une danse devant les hommes. Les Chaouïas les plus sédentaires habitent des villages bâtis dans la vallée, autour des oasis. Pendant que les hommes aménagent le cours de l'oued, les femmes, en charge de la maison, effectuent des travaux de poterie et de tissage. Les enfants font l'objet de soins attentifs de la part des parents. La chèvre est une ressource importante pour les Berbères. Les marchés et les fêtes sont l'occasion pour les nomades et les sédentaires de se côtoyer

Mots clés : Berbère; Chaouïa; Nomade

Lieu de tournage : Algérie

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Le Chant du Hoggar  
 

France, 1930. Noir et blanc. Muet sonorisé (Procédé sonore Gaumont-Petersen-Poulsen). Format d'origine 35mm. 59mn.

Réalisation : Pierre Ichac
Société de production : Super-Film (Etablissements Roger Weil)

Auteur du commentaire : René Nazelles
Compositeur de la musique : René Sylviano
Directeur de la photographie et opérateur : Pierre Ichac
Producteur : Ichac Pierre-Antonin
Directeur de la production : Etienne-Charles Paton
Distributeur d'origine : Super-Film (Etablissements Roger Weil)

Le Chant du Hoggar
© DR

Résumé : Fadimata, jolie musicienne nomade du Hoggar, éveille les passions des jeunes hommes de sa tribu. Un jour, elle accepte les présents du Lion, guerrier d'une tribu ennemie, et passe la nuit à jouer du violon en sa compagnie. Pour éviter les représailles, le Lion la quitte précipitamment au lever du jour. Il part vers la région de Kel-Aïr, s'associe avec des Touareg, et organise des razzias contre les peuplades qui vivent au bord du Niger. Quelques mois plus tard, à l'occasion de la fête du Prophète, le Lion vient défier les guerriers de la tribu de sa bien-aimée. Il combat Ilou l'Eléphant, mais, distrait par le sourire de la jeune femme, il est grièvement blessé et s'éloigne pour mourir. Aujourd'hui, seul un rocher gravé au nom de Fadimata rappelle les amours du Lion et de sa belle.

Mots clés : Algérie; Hoggar; Méhari; Niger; Touareg; Tradition

Lieux de tournage : Aïr (Niger), Ahaggar (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Le Sud  
 

France, 1934. Noir et blanc. Sonore (Procédé sonore Caméréclair-Radio). Format d'origine 35mm. 41mn.
Titre de l'oeuvre adaptée : Sahara, le Mzab et les pays Chaamba, Sahara carrefour des races

Réalisation : Jean-Claude Bernard
Société de production : Les Films J.-C. Bernard

Auteur de l'oeuvre originale : Lieutenant d' Armagnac
Compositeur de la musique : André Petiot
Adaptation musicale : Jacques Ibert ; Marcel Bernheim ; Marcel Duhamel
Directeur de la photographie : Maurice Théry
Décorateur : Pierre Collot
Ingénieur du son : Georges Gérardot

Le Sud
© DR

Résumé : Dans le Sud algérien, les habitants des oasis de la région du Souf et du Mzab livrent un combat journalier contre l'envahissement du sable dans les palmeraies. Les caravanes, guidées par le soleil et les bornes en forme de pyramide, se déplacent d'une ville à l'autre. Au milieu des dunes, El-Oued, la ville aux mille coupoles, offre le repos et les denrées nécessaires aux voyageurs. Plus loin, c'est le désert de pierres où de nombreuses villes comme Ghardaïa, Bou Noura, Beni-Isguen résistent aux vents de sable et à la sécheresse. La journée s'achève par une fantasia mozabite aux portes d'une ville.

Mots clés : Algérie; Erg; Nomadisme; Oasis; Sahara; Sud algérien; Tourisme

Lieux de tournage : El Oued, Beni-Isguen, Bou Noura, Ghardaïa (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  L'Empire au service de la France  
 

France, 1939. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 60mn. Film colonial.
Autre titre
: Vision saharienne
Numéro de visa : 3903

Réalisation : Georgette Le Tourneur
Société de production : Films Georgette Le Tourneur

Compositeurs de la musique : Georges Tzipine ; Mohamed Iguerbouchen
Directeurs de la photographie : Gaston Chelle ; Tahar Benel Hanache
Chefs monteur : Juliette Courtez ; Marianne Blanche
Ingénieurs du son : Paul Boistelle ; André Caillat

L'Empire au service de la France
© Films Georgette Le Tourneur

Résumé : Aspects de la vie saharienne à travers les villes de Touggourt, Bou-Saâda, Biskra et Ouargla : les tombeaux des rois ; la prière ; le travail des potiers ; la tonte des moutons ; le tissage des burnous ; la fécondation des dattiers ; l'hôpital tenu par les petites soeurs blanches ; une course de chameaux ; le marché ; la récolte des dattes ; les fantasias et les défilés ; une visite chez le cheikh el-Arab et son discours de soutien à la France ; les monuments et musées à la gloire de la France ; la vie pittoresque dans les oasis ; l'importance de l'eau ; le rôle de la légion pour pacifier et moderniser le pays.

Mots clés : Algérie; Colonialisme; Désert; Nomade; Oasis; Sahara

Lieux de tournage : Ouargla, Bou-Saâda, Biskra, Touggourt (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Marchés indigènes  
 

France, 1920. Noir et blanc + teinté. Muet. Format d'origine 35mm. 3mn.

Société de production : Éclair

Résumé : A Affreville, la foule se presse au marché hebdomadaire. On arrive au village que l'on traverse sans s'arrêter jusqu'au marché Letourneux, dans un village situé sur la route de Teniet el Haad à Boghari. Le voyage se termine à Fort National en Kabilye.

Mots clés : Algérie; Colonie française; Marché; Vie quotidienne

Lieux de tournage : Boghari, Teniet el Haad, Khemis Miliana (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Mission du Capitaine R. Wauthier  
 

France, 1933. Noir et blanc. Muet. Film colonial.
Autres titres
: Reconnaissance saharienne

Réalisation : René R. Wauthier
Opérateur : Chouffet

Résumé : La mission "Reconnaissance saharienne" organisée et conduite par le capitaine René Wauthier et sa femme Magdeleine, acompagnés de quelques techniciens, part d'Alger pour rallier le Tchad. Lors de leur périple, leur avion survole les camions de l'expédition qui roulent vers El Goléa, Tamanrasset, les montagnes de la Koudia et le Kasr construit par les Garamontes. Ils passent par In-Azoua et Bilma dans le Ténéré où l'on voit l'extraction du sel qui sera transporté par des caravanes de chameaux. Aux environs du Fort Dromard, la fête de l'Aït el Kébir bat son plein avec ses courses de chevaux. Dans une oasis, des femmes indigènes attendent la consultation médicale. La mission continue jusqu'à Agadès et le lac Tchad.

Observations : La date de l'expédition (1933) est relevée dans le livre de Magdeleine Wauthier : "Connaissance des sables. Du Hoggar au Tchad à travers le Ténéré" librairie Plon, Paris 1934

Mots clés : Afrique; Expédition; Méharistes; Oasis; Sahara; Touareg; Wauthier, René

Lieux de tournage : In-Azoua, Bilma (Niger), Tchad, Algérie

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieu de consultation : Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Rue Bab-Azoun  
 

France, 1896. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 1mn..
Numéro de Catalogue
: 201


Société de production : Société A. Lumière et ses Fils
Opérateur
: Alexandre Promio

Producteurs : Louis Lumière ; Auguste Lumière

Rue Bab-Azoun
© Association frères Lumière

Résumé : Circulation de piétons, autochtones et occidentaux, de voitures à cheval ainsi que d’un paysan poussant ses ânes dans la rue Bab-Azoun, à Alger.

Mots clés : Circulation urbaine; Colonie française; Vie quotidienne; Ville

Lieu de tournage : Alger (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Rue de France  
 

France, 1896. Noir et blanc. Muet. Format d'origine 35mm. 1mn..
Numéro de Catalogue
: 205


Société de production : Société A. Lumière et ses Fils
Opérateur
: Alexandre Promio

Producteurs : Louis Lumière ; Auguste Lumière

Rue de France
© Association frères Lumière

Résumé : Animation de piétons et de véhicules dans une rue de Tlemcen.

Mots clés : Calèche; Charrette; Circulation; Colonie française; Maghreb; Piéton; Rue; Vie quotidienne

Lieu de tournage : Tlemcen (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  Sahara  
 

France, 1958. Noir et blanc. Sonore. Format d'origine 35mm. 12mn..
Numéro de visa
: 23197

Réalisation : Georgette Le Tourneur
Société de production : Films Georgette Le Tourneur

Auteur du commentaire : Georgette Le Tourneur
Compositeur de la musique : Mohamed Iguerbouchen
Opérateur : Tahar Hanache
Chef monteur : Yvonne Sarrestte

Energies
© Films Georgette Le Tourneur

Résumé : L'équipe du cinéaste randonne dans la commune de Touggourt. A l'infirmerie indigène (hôpital ) les infirmières pèsent et soignent les enfants, les religieuses s'occupent des problèmes ophtalmologiques, l'une d'elles sonne la cloche pour prévenir du déjeuner des malades. A l'ouvroir des Soeurs Blanche, les enfants sortent des cours pendant que d'autres entament une ronde enfantine. Des chameaux sont présentés à l'administrateur principal de la commune, qui décernera un prix au plus beau d'entre eux. La caravane de chameaux se rend au grand marché, sur la place, les indigènes confectionnent des coussins avec des feuilles de palmiers. Ils vendent du tissu, des essences de parfum, des chaussures, des légumes, d'autres disent la bonne aventure. A la palmeraie c'est la cueillette des dattes, on récolte les régimes, un véhicule les amène à la ferme de l'oasis où les dattes seront emballées et expédiées vers Alger, la France et le monde entier. La récolte terminée, les tribus nomades font une grande fête. Au Palais du gouvernement des fêtes sont aussi organisées, elles coïncident avec le carnaval, des hommes se déguisent en palmiers, en chameaux puis ils simulent la chasse au lion.

Mots clés : Agriculture; Colonialisme; Commerce; Coutume; Médecine; Missionnaire; Nomade; Religieuse; Soins médicaux; Tradition

Lieu de tournage : Touggourt (Algérie)

Restauré par les Archives françaises du film du CNC

Lieux de consultation : CNC à la BnF (Paris) ; Bois d'Arcy (Yvelines)

 
  > présentation du corpus
> voir les notices Thématique Economie / Industrie et artisanat
> voir les notices Thématique Société / Arts / Sports / Santé
> voir les notices Thématique Histoire et politique / Armée
> visionner trois films du corpus