retour à l'accueil
un parcours découverte Logo CNC-AFF
Le projet Lumière
 
( 1 2 3 4 5 6 )
           
découverte restauration critique notice extraits crédits
   
  la bagarre finale
Cette fois, Cheyenne Harry s’apprête à épouser la fille du propriétaire d’un ranch dans le Wyoming. Mais celle-ci lui préfère finalement un maquignon qui l’entraîne à New York. Comprenant son erreur, la jeune femme demande de l’aide à Cheyenne Harry, qui la sauvera d’un mauvais mariage.

Le clou du film était une spectaculaire chevauchée de cow-boys sur Broadway (dont John Ford dira plus tard, dans ses entretiens avec Peter Bogdanovitch, qu’elle fut tournée dans le centre de Los Angeles), suivie d’une bagarre homérique sur la terrasse d’un hôtel.
 
la bagarre finale
 
 

Comme dans beaucoup d’autres westerns de la même époque, l’action du film est contemporaine du moment du tournage. Nous sommes ici à la croisée des chemins entre le progrès industriel et l’Ouest sauvage : les chevaux côtoient les automobiles, et les cow-boys répondent au téléphone… L’univers bigarré et anachronique que Ford dépeint, souvent avec humour, n’en dissimule pas moins une certaine amertume. Car derrière des situations cocasses (les cow-boys se précipitant à une fenêtre pour regarder passer une automobile, ou encore l’arrivée de Cheyenne Harry dans un hôtel new-yorkais), c’est bel et bien la fin d’une époque que le cinéaste veut évoquer.