Retour  l'accueil
  Bologne 2010 Les intrus Le mystère des perforations Une stratégie pathé ? notice détaillée Crédits
       
  Identifier les "intrus" - Confirmation  
   
   

Ils étaient bien issus du film d'Andréani mais conservés indépendamment du reste du négatif du film, ce qui atteste du prélèvement effectué en 1914. La restauration du film Le Siège de Calais pourra ainsi être complétée et le mystère de Cléopâtre se clôt... au moins provisoirement.

Une des hypothèses était que ce « montage » fut l'œuvre d'un forain ou d'un exploitant mexicain, souhaitant « allonger » la bande livrée par Pathé frères. Il n'en est rien comme le prouve l'examen de la bande déposée par la Filmoteca, tirée sur de la pellicule Eastman nitrate de 1914 sans collure. L'assemblage des plans a donc eu lieu au moment du tirage et non a posteriori à partir de plusieurs copies et est donc le fait du producteur / éditeur.

     
   
Amorce film Siège de Calais
   
Page précédente   Page suivante