Retour  l'accueil
  Bologne 2010 Les intrus Le mystère des perforations Une stratégie pathé ? notice détaillée Crédits
       
  Le mystère des perforations  
   
   

Un retour aux négatifs de chacun des films sollicités par cette version alternative du Cléopâtre de Zecca et Andréani et de cette bande matrice semblait indispensable. L'étude de celle-ci offre une autre énigme : ses perforations ont toutes les caractéristiques de la pellicule Eastman, si ce n'est la présence d'une perforation plus grosse de chaque côté de chaque image. Les recherches conjointes menées par la Fondation Jérome-Seydoux-Pathé et les documentalistes des Archives françaises du film du CNC ont permis, hypothèse après hypothèse, de reconstruire l'histoire de ce négatif.

   
 
   
   
Page précédente   Page suivante