FAQ  plan du site  contacts  liens  mentions légales  webmaster
 
Document sans titre
   Recherche simple
  titre
  année
  personnalité générique
titre exact
contient
 
Lancer la recherche
Recherche Avancée
Recherche Thématique
Document sans titre
 Centres de consultation
 Glossaire
 Registre public de la Cinématographie

A l'écran prochainement

Cette rubrique présente tous les films, restaurés par le CNC, projetés dans le cadre de diffusions culturelles.

> Du 16 juin au 25 septembre 2016 - Projection dans le cadre de l’exposition Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris (Paris)
> Du 17 juin au 18 septembre 2016 - Exposition sur le voyage à la Galerie des Hospices de Canet-en-Roussillon (France)
> Du juin à septembre 2016 - Exposition Un Président chez le Roi - de Gaulle à Trianon : extrait de film  (Versailles, France)
> Jeudi 4 et vendredi 5 août 2016 - Projection du film Le Diable au corps à la Filmoteca de Catalunya (Barcelone, Espagne)
> Vendredi 12 août 2016 - Projection à l'assemblée générale de l'association Patrimoine Mas Méjean (Valleraugue, France)
> Mardi 16 août 2016 - Projection du film Maldone au Bonner Kinemathek (Bonn, Allemagne)
   
> Consulter l'ensemble des films qui ont été programmés depuis 2007
   
     
 

Du 16 juin au 25 septembre 2016 - Projection dans le cadre de l’exposition Chorégraphes américains à l’Opéra de Paris (Paris)


   
[L’Oeuvre du XXème siècle : Arrivée à Paris du New York City Ballet]

[L’Oeuvre du XXème siècle : Arrivée à Paris du New York City Ballet], Collection CNC

[L’Oeuvre du XXème siècle : Arrivée à Paris du New York City Ballet], 1952, France

Dans le cadre du festival "L’Oeuvre du XXe siècle" organisé à Paris par le "Congrès pour la liberté de la culture", arrivée à Paris de la compagnie "New York City Ballet" avec son chorégraphe George Balanchine et la danseuse Maria Tallchief. Nicolas Nabokov président du festival les accueille à l’aéroport. Leur spectacle sera donné le 10 mai à l’Opéra Garnier et les 11 et 15 mai 1952 au théâtre des Champs-Elysées

Film numérisé par le CNC et consultable sur les postes du CNC à la BnF (Paris) et à Bois d'Arcy (Yvelines) ainsi que sur les postes de l'INA en région.


  Opéra Garnier
   
retour au sommaire  
     
 

Du 17 juin au 18 septembre 2016 - Exposition sur le voyage à la Galerie des Hospices de Canet-en-Roussillon (France)

   
Promenade en Chine
Promenade en Chine, Collection CNC

Promenade en Chine, Titaÿna, 1931, France, 75mn

En 1931, Titaÿna, accompagnée de Robert Lugeon, part en Chine faire un reportage sur le Yang Tsé. Avec un matériel cinématographique réduit, elle, ingénieur du son, et son compagnon, opérateur, se joignent à une caravane qui fait route sur Pékin. Le convoi longe la Grande Muraille et emprunte l'allée qui mène aux tombeaux des Ming. Titaÿna traverse en pousse-pousse la ville surpeuplée de Pékin. Avant de poursuivre leur périple, les deux voyageurs visitent la Cité interdite, le temple du Ciel, le Palais d'Hiver, le temple de Confucius et le consulat français. Ils s'attardent sur la route qui mène au fleuve Bleu, dans les villages, traversent les rizières, dorment à la belle étoile, filment et enregistrent leurs impressions. En jonque, ils découvrent la région de Hankou bientôt recouverte d'une inondation meurtrière. Titaÿna embarque sur une canonnière, qui effectue sa première remontée jusqu'à Chongqing. Le navire se fraie un passage au milieu des sampans et des jonques, qui servent de résidence principale à ces hommes du fleuve. A Chongqing, Titaÿna et Robert visitent temple et théâtre traditionnels. Shanghai et Hong Kong seront les dernières villes visitées avant de rentrer en France.

Film numérisé par le CNC et consultable sur les postes du CNC à la BnF (Paris) et à Bois d'Arcy (Yvelines) ainsi que sur les postes de l'INA en région.


   
Indiens, nos frères
Indiens, nos frères, Collection CNC

Indiens, nos frères, Titaÿna, 1931, France, 27mn

Les Indiens Séris vivent en harmonie avec la nature. Loin de la civilisation, leurs journées sont rythmées par les tâches quotidiennes avec la préparation des repas, la promesse d'un mariage, la chasse au tatou, l'accouchement, la mort d'un parent, les danses rituelles et aussi les jeux de hasard, très appréciés par les adultes. Au début du XXe siècle, les jeunes, attirés par la vie facile des villes, désertent leur village. De ce fait, les coutumes ancestrales, transmises par tradition orale, disparaissent à la mort des vieux chefs.

Film incomplet. Il ne reste que 900 mètres (3 dernières bobines) sur plus de 2000 mètres à l'origine.

 


  Mairie de Canet-en-Roussillon
   
retour au sommaire  
     
 

Du juin à septembre 2016 - Exposition Un Président chez le Roi - de Gaulle à Trianon : extrait de Restauration du grand Trianon  (Versailles, France)


   
Restauration du Grand Trianon

Restauration du Grand Trianon, Collection CNC

Restauration du Grand Trianon, Pierre Zimmer, 1967, France, 25min

Epargné par la Révolution, le Grand Trianon du château de Versailles traverse les époques et devient résidence des chefs d’Etat avec le général de Gaulle. Initiés par André Malraux, des travaux de restauration débutent en 1963. Une agence d’architectes des Monuments historiques s’installe sur place et mobilise quelque 350 ouvriers et artisans d’art. Un déshabillage complet des parquets, murs, cheminées et toits est engagé. Fenêtres et seuils sont démontés pour l’hermétisme et la climatisation, les boiseries sont retirées. Les sous-sols et des galeries sont creusés pour accueillir les installations techniques. Deux centrales, électrique et frigorifique, sont construites sous la cour d’honneur. Le parc et les jardins sont rénovés, des cuves de mazout enterrées. La restauration du mobilier, des décors, des lustres, des tableaux et des marbres est menée conjointement. Les grilles sont traitées à la feuille d’or. Eclairage, chauffage et climatisation de l’ensemble du site sont gérés à partir d’un pupitre central. La mission de restauration est bouclée en deux ans.

Film numérisé par le CNC et consultable sur les postes du CNC à la BnF (Paris) et à Bois d'Arcy (Yvelines) ainsi que sur les postes de l'INA en région.


  Château de Versailles
   
retour au sommaire  
     
 

Jeudi 4 et vendredi 5 août 2016 - Projection du film Le Diable au corps à la Filmoteca de Catalunya (Barcelone, Espagne)


   

Le Diable au corps, Claude Autant-Lara, 1947, France, 127min, avec Micheline Presle ; Gérard Philipe ; Jean Debucourt ; Denise Grey ; Pierre Palau ; Germaine Ledoyen ; Jeanne Perez ; Michel François ; Jean Lara ; Maurice Lagrenee ; Richard Francoeur ; Jean Berton ; Albert Rémy ; Albert Michel ; André Bervil ; Edmond Beauchamp ; Jacques Tati

Nogent-sur-Marne, 1917. Marthe Grangier, jeune infirmière à l’hôpital complémentaire du lycée, fait la connaissance de François Jaubert, un grand lycéen. Un amour irrésistible les attire l’un vers l’autre, et pourtant Marthe est fiancée à Jacques Lacombe qui se bat courageusement quelque part sur le front. François, dont les études sont compromises, est envoyé en province par son père. Lorsque le jeune homme revient à la rentrée des classes, Marthe est mariée. Cependant, la liaison de Marthe et de François n’est un secret pour personne. Bientôt elle attend un enfant. L’époque de la naissance approche. Pour atténuer le scandale, la mère de Marthe décide de l’envoyer en Bretagne. Les deux amants passent une dernière soirée ensemble lorsqu’arrive la nouvelle de l’armistice. La jeune femme se trouve mal. Ramenée d’urgence chez sa mère, elle meurt en mettant un garçon au monde.


  Filmoteca de Catalunya
   
retour au sommaire  
     
 

Vendredi 12 août 2016 - Projection du film Le Crime des justes à l'assemblée générale de l'association Patrimoine Mas Méjean (Valleraugue, France)


   
Le Crime des justes

Le Crime des justes© Editions René Chateau

Le Crime des justes, Jean Gehret, 1950, France, 87min, avec Jean Debucourt ; Claudine Dupuis ; Jean-Marc Lambert ; Jean Gosselin ; Janine Press ; Frédérique Hébrard ; Robert Seller ; Lydie Berck ; Jacques Debucourt ; Monique Saurel ; André Besse ; Edmond Guiraud ; Gilles Ange ; Charmel ; Daniel Mendaille ; Jane Morlet ; Geymond Vital ; Nane Germon ; Julienne Paroli ; Albert Malbert

Les Arnal forment une famille respectée par les habitants d’un village cévenol. Leur patriarche, surnommé Conseiller, est régulièrement sollicité pour arbitrer les querelles locales. Un jour, Clémence, la fille adoptive de Conseiller, séduit secrètement le fils de celui-ci, Maurice. Quelque temps plus tard, la veillée est interrompue par cette incroyable nouvelle : "Clémence est en train de faire un enfant !". Né avant terme, le bébé décède bientôt, faute de soins médicaux. Conseiller a délibérément sacrifié la vie de l’enfant au maintien de son statut social. Maurice, démasqué, est chassé de la maison, puis l’on enterre le petit corps derrière la bergerie. Malgré ce drame, la vie reprend peu à peu son cours chez les Arnal. Seul Conseiller ne sort plus de chez lui. Au garde-champêtre venu lui parler d’un braconnier, il prône la fermeté. Pris sur le fait, le braconnier est tué. Conseiller, se sentant coupable, recueille la veuve, son enfant et son chien. Puis, le crime étant trop lourd à porter, il écrit au maire son désir de confesser une faute. Le chien, en grattant, découvre le corps du bébé. Devant le maire et ses adjoints alertés, Conseiller endosse l’entière responsabilité du crime. Il quitte le mas entouré des gendarmes, mais la tête haute, fier d’avoir, par son aveu, lavé l’honneur des Arnal.

Film numérisé par le CNC et consultable sur les postes du CNC à la BnF (Paris) et à Bois d'Arcy (Yvelines) ainsi que sur les postes de l'INA en région.


  Association Patrimoine Mas Méjean
   
retour au sommaire  
     
 

Mardi 16 août 2016 - Projection du film Maldone au Bonner Kinemathek (Bonn, Allemagne)

   
Maldone
Maldone © ZZ Productions

Maldone, Jean Grémillon, 1928, France, avec Charles Dullin, Genica Athanasiou, Geymond Vital, André Bacqué, Marcelle Charles Dullin, Annabella, Roger Karl, Georges Seroff, Edmond Beauchamp, Isabelle Kloucowski, Gabrielle Fontan, Charles Lavialle, Mathilde Alberti, Bondireff, Lucien Arnaud, Breugnot, Daniel Lecourtois & Jean Mamy

Olivier Maldone, fils d'une riche famille, a fui le domaine familial pour mener une existence de nomade. C'est ainsi qu'il rencontre Zita la Bohémienne, et s'en éprend. Un de ses anciens domestiques le reconnait et le supplie de rentrer car son frère vient de mourir. De retour chez lui, Maldone s'occupe un temps des terres du domaine. Mais l'attrait de la liberté est le plus fort, et il prend à nouveau la route.

Film numérisé par le CNC et consultable sur les postes du CNC à la BnF (Paris) et à Bois d'Arcy (Yvelines) ainsi que sur les postes de l'INA en région.

  Bonner Kinemathek
   
retour au sommaire